Aller au contenu

Journée mondiale contre le travail des enfants

Luttons ensemble contre le travail infantile
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Journée mondiale contre le travail des enfants

Le travail des enfants, une réalité encore répandue

Le travail des enfants est explicitement interdit à l’article 32 de la Convention relative aux droits de l’enfant de 1989 1 : « Les Etats parties reconnaissent le droit de l’enfant d’être protégé contre l’exploitation économique et de n’être astreint à aucun travail comportant des risques ou susceptible de compromettre son éducation ou de nuire à sa santé ou à son développement physique, mental, spirituel, moral ou social ». Ce texte a été très largement ratifié mais, malheureusement, il n’est pas toujours bien appliqué.

Aujourd’hui, on compte encore environ 158 millions d’enfants engagés dans un travail, soit près d’un sur six dans le monde, selon les chiffres recueillis en 2014 par l’UNICEF 2 .

A titre d’exemple, le pourcentage d’enfants ayant entre 5 et 14 ans qui travaillent s’élève à 27% en Ethiopie.
Environ la moitié de ces enfants travaillent dans l’agriculture, souvent aux côtés de leurs parents. Certains font des travaux particulièrement dangereux et pénibles, dans les mines ou dans l’artisanat entre autres, chez les plus jeunes, ces travaux peuvent être particulièrement nocifs. Ce sont le plus souvent les enfants des zones rurales qui sont concernés.

Lorsqu’il s’agit de travail domestique, défini par l’UNICEF comme des tâches domestiques qui durent plus de 28h par semaine, ce sont les filles qui sont majoritairement impliquées.

Il ne faut pas oublier que le travail des enfants a un impact considérable sur leur éducation, lorsqu’ils travaillent, c’est bien souvent à plein temps, ils n’ont donc pas le temps d’aller à l’école ou alors très rarement, de même, ils ne peuvent pas étudier leurs cours.

Les parents utilisent leur enfant comme de la main d’oeuvre qui leur apporte de l’argent, et non comme des enfants qui une fois devenus éduqués et instruits peuvent contribuer au développement économique de leur pays.

Le travail des enfants en Asie: un vrai fléau

En Asie, entre 8 et 12% des enfants travaillent, mais cela cache de nombreuses disparités, ainsi au Cambodge ce taux atteint 36% des enfants de 5 à 14 ans. En Asie, plus que dans les autres continents, ce problème est lié aux problèmes d’enregistrements des naissances.
Découvrir nos actions en matière d’enregistrement des naissances !

En effet, sans certificat, rien ne permet de prouver  l’âge de l’enfant et il peut donc être victime d’une situation d’exploitation illégale.
Vivre avec une identité, c’est un droit et une protection supplémentaire face au travail infantile.

Plus de la moitié des enfants de moins de 5 ans non enregistrés vivent en Asie (59%) et 103 millions d’enfants de moins de 5 ans ne sont pas déclarés en Asie du Sud.
Aussi, la question des certificats de naissance est centrale dans cette région où seuls 39% des naissances sont enregistrées.

Les actions d’un Enfant par la Main et de ses partenaires pour lutter contre le travail des enfants

  • Prévention : nous sensibilisons et informons les familles sur les conséquences dangereuses du travail pour leurs enfants.
  • Intervention : nous mettons en place des systèmes d’épargne et de crédits qui permettent aux familles de développer leurs activités et ainsi générer des revenus pour leur foyer et depuis plusieurs années maintenant, Un Enfant par la Main met en place avec ses partenaires un programme sur l’enregistrement des naissances.
    Nos efforts ce concentre cette année en Indonésie. A travers des actions de sensibilisation des populations et le renforcement des liens entre Etat civil et population, Un Enfant par la Main permet aux enfants du district de Kupang d’avoir plus souvent un certificat de naissance et améliore ainsi considérablement leurs perspectives d’avenir.

Offrez un certificat de naissance à un enfant !

 

[1] Texte complet accessible depuis le site de l’UNESCO : http://www.unesco.org/education/information/nfsunesco/pdf/CHILD_F.PDF

[2] Chiffres relatifs à la protection des enfants, principaux indicateurs à partir de la page 78 : https://www.unicef.org/french/sowc2014/numbers/documents/french/FR-FINAL%20FULL%20REPORT.pdf

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut