Aller au contenu

Covid-19 : La situation dans nos pays d’intervention ! 

“Au coeur du parrainage”: 35 pages d’histoires vécues pour seulement 20€

Docteur Marcellin

« SOS Enfants Sans Frontières travaille sur le centre de Gros-Morne depuis environ 40 ans. Il s’avérait nécessaire qu’une équipe locale commence à prendre la relève, en tant que jeunes membres de la communauté, conscients de l’importance des services pourvus par le  centre à la communauté.  Je me suis donc engagé dans cette association pour assurer la pérennisation du centre.

En tant que coordonnateur général du CECODIGM, mon rôle est de m’assurer du bon fonctionnement de l’association. Pour cela je suis en lien régulier avec l’administrateur du centre qui me rend compte des activités ainsi que des problèmes rencontrés. En tant que 1er responsable de la structure, je m’occupe également de la représentation de l’association auprès des autorités locales ou des autres organisations.

En 2015, nous avons enfin obtenu la reconnaissance juridique auprès du MAST. Cette reconnaissance nous permet d’avoir un statut légal et donc d’agir en tant que 1ers responsables du centre.

Nous avons également entamé avec SOS ESF  le transfert de responsabilités vers une gestion du centre autonome tant sur le plan administratif que financier ainsi que dans le suivi des activités. Ce transfert s’est traduit concrètement au travers une convention de partenariat définissant  les engagements de chacun dans ce processus d’autonomisation.

Par exemple, cette année nous avons pu gérer de manière plus autonome le budget (budget défini avec SOS ESF en début d’année) et  SOS ESF continue à nous accompagner pour le moment dans le suivi mensuel et dans l’établissement des rapports financiers.

En 2016, nous devons franchir un nouveau cap. Tout d’abord, dans la gestion des salariés, puisque la reconnaissance nous permet aujourd’hui d’être employeur. Un transfert de la gestion des contrats des salariés est en cours avec SOS ESF.

Nous devons passer un cap également dans notre gestion administrative et financière. La nouvelle convention de partenariat signée avec SOS ESF nous place dans la position de 1er responsable des fonds qui nous sont confiés.

Enfin, si nous voulons remplir notre objectif initial qui est de travailler au développement de la commune de Gros Morne en répondant aux besoins de la population, nous devons être en mesure de proposer de nouveaux projets et trouver de nouveaux financeurs.

C’est une responsabilité importante et un défi que nous devons relever. »

Témoignage recueilli avant le 10 juin 2017. Date à laquelle Enfants sans Frontières a rejoint Un Enfant par la Main.

Share This
Faire défiler vers le haut