Aller au contenu

L’éducation des filles : 5 manières de l’améliorer !

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > L’éducation des filles : 5 manières de l’améliorer !

L’éducation des filles et la COVID- 19

Dans les pays en développement, les inégalités de genre sont particulièrement présentes, notamment en ce qui concerne la scolarité des enfants.
Si la scolarité des garçons est souvent compromise, la scolarité des jeunes filles se heurte à encore davantage de difficultés.

L’importance de l’éducation des filles pour briser les chaînes de la pauvreté

Parmi les 260 millions de jeunes privés d’éducation, les jeunes filles sont largement sur-représentées.
Selon l’UNESCO, pour 100 garçons non scolarisés à l’école primaire, ce sont 123 filles qui en sont privées.
A titre d’exemple, au Soudan du Sud, à peine 16% d’entre elles se rendent à l’école, au Mali, elle sont seulement 30% à y avoir accès.

Pourtant, de toutes les clés dont disposent les filles pour espérer un meilleur avenir, l’éducation est sûrement celle qui ouvre le plus de portes.

En effet, si elles parviennent à faire des études, c’est une toute autre vie qui s’offre à elles.
Elles bénéficieront d’une qualité de vie supérieure et pourront notamment fonder une famille lorsqu’elles le décideront.
Elles représentent également un exemple inspirant pour leur communauté, et incitent les autres jeunes filles à faire des études.

Pour une jeune fille scolarisée durablement, c’est tout un cercle vertueux qui s’enclenche !

5 façons d’aider ces jeunes filles à retourner sur les bancs de l’école !

Bien des projets permettent d’influencer positivement la scolarisation des jeunes filles.
Depuis plusieurs années, Un Enfant par la Main et ses partenaires sur le terrain œuvrent ainsi pour qu’elles aient davantage accès à l’éducation.

Diminuer les frais de scolarité à la charge du budget familial

Les jeunes filles sont souvent considérées comme un fardeau économique pour leur famille. Pour libérer les familles de cette charge, les mariages précoces apparaissent souvent comme une solution pour les familles. Des jeunes filles mineures seulement âgées d’une dizaine d’années, se retrouvent ainsi mariées à des hommes adultes. Tombant rapidement enceintes, elles se voient obligées d’arrêter leur scolarité.

Pour éviter ces mariages précoces et favoriser la scolarité des filles, Un Enfant par la main intervient de la région de Koulikoro au Mali, où des jeunes filles bénéficient depuis 2015 de bourses scolaires pour poursuivre leurs études au collège.

Aidez ces jeunes filles à obtenir une bourse de scolarité !

Pouvoir aller à l’école pendant leurs menstruations

Au poids des croyances populaires sur la toxicité du sang menstruel s’ajoute un manque de produits d’hygiène intime.
Ne disposant pas de protections hygiéniques ou de possibilité de pouvoir se nettoyer à l’école, les filles sont contraintes de manquer l’école.

Pour que les jeunes filles puissent aller à l’école même pendant leurs menstruations, l’association a donc distribué des protections périodiques aux jeunes filles de la région d’Amhara en Ethiopie.

En savoir plus sur ce projet !

Disposer d’infrastructures pour accéder à l’eau

Le manque d’accès à l’eau potable est un problème récurrent pour la scolarisation des filles.
Etant le plus souvent de corvée d’eau, dans les pays où plusieurs heures de marche sont nécessaires pour la collecter, ce sont autant d’heures où elles sont absentes de l’école.

Ce manque d’eau entraîne fatalement un manque de toilettes et d’infrastructures sanitaires, comme des stations de lavage pour les mains qui empêche également les filles de se rendre à l’école pendant leurs menstruations.

Pour permettre aux enfants de disposer d’eau et de bonnes conditions sanitaires, tout en maintenant les filles à l’école, nous avons construits des toilettes pour l’école de Terre Nette en Haïti.
Ces toilettes séparées entre filles et garçons préservent l’intimité des enfants et leur permettent de garder une bonne hygiène.

En savoir plus sur ce projet

  • Construire et rénover des écoles

Le trajet jusqu’à l’école peut s’avérer très long et périlleux. Souvent, de nombreuses heures de marche sont nécessaires, et peuvent amener les enfants à rencontrer des serpents ou d’autres animaux dangereux.
Les filles sont également plus vulnérables face aux agressions masculines. Ainsi, beaucoup de familles ne souhaitent pas mettre leurs filles en danger, et ne les scolarisent pas.

Pour réduire le temps de trajet jusqu’à l’école et améliorer les conditions de scolarisation, Un Enfant par la Main a construit 2 salles de classe supplémentaires pour l’école Antsaonjobe à Madagascar.

En savoir plus sur ce projet !

  • Sensibiliser les familles à l’importance de l’éducation des filles

Dans beaucoup de pays, les femmes sont cantonnées aux tâches domestiques et à l’éducation des enfants.
La question de l’éducation des filles ne se pose pas. Elles ne connaissent pas leur potentiel.

Pour faire évoluer les mentalités sur les inégalités de genre et pour que les petites filles prennent conscience de leurs capacités, l’association participe au programme “ChildFund Pass It Back”.
Ce projet au Vietnam vise à renforcer les capacités des jeunes filles grâce aux valeurs du rugby

Aider les jeunes filles du Vietnam à prendre confiance en elle ! 

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut