Skip to content

Garantir l’hygiène intime des jeunes filles pour lutter contre leur déscolarisation

Merci aux
144
Donateurs

Niveau de collecte
22 293
collectés

Un immense MERCI à Frédéric Burdy, qui a mobilisé tout son réseau pour financer ce projet, à l’entreprise Serena Capital et aux 142 autres donateurs de ce projet !

Un Enfant Par La Main et son partenaire ChildFund Ethiopie ont permis :
• à 964 jeunes filles de 13 ans et plus (50.4%) de recevoir des serviettes hygiéniques,
• de diminuer l’abandon scolaire des filles à 5% contre 7% précédemment,
• de diminuer le redoublement des filles à 8% contre 11% précédemment,
• à 20 jeunes filles de recevoir une formation professionnelle de 3 mois en couture et une machine à coudre.
• à 16 jeunes filles de se spécialiser dans la fabrication de serviettes hygiéniques pour les 5 écoles du projet. 2136 serviettes hygiéniques avaient été fabriquées à la fin de la mise en place du projet,
• 1912 filles, 2140 garçons et 98 professeurs ont été sensibilisés aux questions de genre
• 666 jeunes de 12 à 17 ans, dont 536 filles et 130 garçons ont reçu des formations sur le passage de l’enfance à la puberté, l’éducation par les pairs, sur les savoirs de vie.

Grâce aux formations dispensées aux élèves et à la distribution des serviettes hygiéniques, des changements ont commencé à s’initier au sein des écoles et des foyers des parents d’élèves. Peu à peu les règles ne seront plus un tabou et les comportements envers les filles vont évoluer.

Le lancement du projet « Mettre fin aux violences faites aux filles pour des femmes libres demain » s’inscrit dans cette continuité :
– De nouvelles activités vont être mises en place dans les mêmes écoles,
– Des groupes de discussion entre parents seront menés,
– Les administrations locales seront formées,
– 75 exciseuses seront formées et orientées vers de nouvelles activités génératrices de revenus.

Le changement est en marche dans les 5 villages !

Avoir des serviettes hygiéniques disponibles au sein de l’école, il faut que ça continue. Elles sont facilement accessibles. Et les filles n’ont pas honte d’aller en demander.
Maintenant, elles ne seront plus absentes, ni n’abandonneront l’école à cause des règles ! C’est une chance pour mes enfants. Ehite Mulatu, maman de 50 ans

Pour plus de détails, téléchargez le rapport ici.

 

 

Plus de 100 projets réalisés grâce à vous depuis 2007

Les projets déjà financés

A quoi servent vos dons ?

Share This
Scroll To Top