Nos actions humanitaires au Cambodge

Nos actions humanitaires au Cambodge
Rejoignez nos
218
parrains et marraines
25 € / mois
pour aider un enfant et sa famille
Je parraine maintenant
Comment bénéficier d’une réduction fiscale ?

Découvrez les actions menées grâce à vos parrainages

Zoom sur nos actions humanitaires au Cambodge

Avec notre partenaire nous sommes présents au Cambodge depuis 2007.

Nos actions humanitaires au Cambodge se traduisent par la mise place des programmes d’aide et de développement dans les domaines de :

  • l’éducation,
  • la nutrition,
  • la santé,
  • la protection infantile,
  • ainsi que l’accès à l’eau et l’assainissement.

A titre d’exemple, voici  les résultats de quelques actions menées avec notre partenaire au Cambodge :

  • 251 enseignants formés
  • 2500 manuels scolaires fournis à 22 écoles primaires
  • Des cours de soutien dispensés à 834 étudiants
  • 2 bibliothèques en cours de construction
  • 1 178 parents et étudiants formés à l’usage des bibliothèques
  • 2 397 vélos et 10 809 kits scolaires fournis aux enfants
  • 22 campagnes de scolarisation menées à destination des parents et des enfants
  • 76 sessions de sensibilisation à la scolarisation organisées
  • 12 blocs sanitaires construits dans 6 écoles primaires
  • 161 campagnes d’éducation relative à l’hygiène menées, bénéficiant à 10 338 personnes
  • 50 groupes « jeunes » mis en place avec 1 977 membres
  • 320 certificats de naissance enregistrés

 

 

Le Cambodge en 2018

Éducation

26% de la population est encore analphabète.

98,4% des enfants en âge de fréquenter l’école primaire sont scolarisés.

La parité à l’école n’est pas encore tout à fait respectée.

Bien que l’accès à l’éducation ait été amélioré depuis 10 ans, de nombreuses infrastructures restent à rénover ou à construire.

Le nombre d’enseignants est insuffisant pour permettre de répondre aux objectifs de qualité.

Les familles doivent contribuer aux frais liés à la scolarité.

Santé publique

Le taux de mortalité infantile chez les moins de 5 ans est de 31 enfants pour 1000 naissances, et celui des mères à l’accouchement est de 170 pour 100 000 naissances.

44% des enfants de moins de 5 ans présentent un retard de croissance et 29% sont en situation d’insuffisance pondérale modérée à sévère.

En effet, les maladies infectieuses représentent un risque très élevé pour la population :

  • le climat et l’environnement favorisent la dengue, le paludisme et l’encéphalite japonaise,
  • les maladies diarrhéiques, l’hépatite A et la fièvre typhoïde transmises par l’eau ou la nourriture sont également très fréquentes.

Le nombre de médecins est très faible : 0,2 médecin pour 1 000 habitants. A titre de comparaison, en France, ce chiffre est de 3,5.

Les dépenses du gouvernement en matière de santé sont insuffisantes (7,5% du PIB en 2013).

Aujourd’hui, 36% de la population Cambodgienne n’a pas accès à une source d’eau potable améliorée.

69% de la population n’a pas accès à un système d’assainissement.

Les populations rurales sont particulièrement concernées.

Économie

L’économie khmère repose sur quatre piliers :

  • la construction,
  • l’agriculture,
  • le tourisme,
  • l’industrie textile.

Ses principaux partenaires commerciaux sont les Etats-Unis, la Thaïlande et la Chine.

L’activité touristique (13% du PIB) a engrangé des recettes de 2 Mds USD (4,5 millions de touristes en 2014), à destination principalement de Siem Reap (site d’Angkor) et de Phnom Penh.

Apparaissent aujourd’hui de nouvelles filières industrielles comme la sous-traitance pour de grands groupes automobiles (investissements japonais) ou la production de vélos (2ème exportateur à destination de l’UE).

L’industrie Cambodgienne reste toutefois dominée par la filière textile qui crée peu de valeur ajoutée.

La majeure partie de la population travaille dans le secteur de l’agriculture.

Depuis quelques années, le Cambodge connaît une croissance économique élevée.

Le taux de croissance atteint en 2014 est de 7,2%, notamment grâce aux exportations de textiles.

Cependant, cette croissance économique est insuffisante pour améliorer les conditions de vie de la population.

En effet, les inégalités de revenu restent présentes.

Si la pauvreté a diminué ces dernières années, 19% de la population cambodgienne vit encore en-dessous du seuil international de pauvreté (1,25 dollar par jour).

Share This