Aller au contenu

Des pratiques agricoles résilientes pour préserver les bassins versants haïtiens

DES PRATIQUES AGRICOLES RÉSILIENTES POUR PRÉSERVER LES BASSINS VERSANTS HAÏTIENS
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Des pratiques agricoles résilientes pour préserver les bassins versants haïtiens

Souvenez-vous !

La Chaîne des Matheux en Haïti est une zone enclavée, le niveau de pauvreté y est élevé.

Depuis 2019, Un Enfant par la Main déploie des actions qui visent l’amélioration de l’accès à l’eau et des revenus des familles des 5ème et 6ème communes des Verrettes notamment à travers son programme de parrainage. Le manque d’eau et le climat rendent difficile l’usage de l’eau et l’agriculture.

Grâce au financement de l’AFD et la Ville de Paris, Un Enfant par la Main a pu mettre en oeuvre un projet conciliant sécurisation et diversification des productions agricoles pour une meilleure gestion de l’eau et de la protection de l’environnement. Ce projet a pu voir le jour grâce à notre collaboration avec 2 associations paysannes locales:

  •  KONDEP Koumbite pour la défense des intérêts des paysans (1200 paysans),
  • ODJ6T Organisation de Développement des Jeunes de la 6ème section de Terre Nette (300 paysans)

Et maintenant ?

Afin d’améliorer la situation différentes actions ont été prévues : 

  • Amélioration durable de la gestion des bassins versants,
  • Diversification et sécurisation des productions agricoles des exploitations familiales,
  • Renforcement des compétences locales et implication des acteurs de la société civile et des autorités locales.

La situation socio-politique instable du pays n’a pas impacté nos actions dans cette zone, cependant la pandémie du COVID 19 a retardé certaines activités. Néanmoins, la fin de la mise en place de ces projets est prévue pour février 2022.

Pour le moment,  les activités suivantes ont été réalisées :

  • identification de 2 emplacements pour la construction de 2 seuils bassins et démarrage de la fouille pour la construction d’1 seuil bassin,
  • réhabilitation de 256 mètres du tronçon de la piste rurale du Morne Marino,
  • identification de 11 emplacements et construction de 6 citernes familiales,
  • distribution de 841 arbres fruitiers,
  • multiplication des boutures nécessaires à la mise en place de haies vives productrices de fourrages pour nourrir le bétail
  • distribution à 110 agriculteurs d’outils de travail pour la constitution de clôtures et l’aménagement des parcelles cultivées,
  • formation de 50 agents greffeurs et conduite d’une campagne de greffage qui a permis d’introduire de nouvelles variétés de manguiers chez 584 bénéficiaires,
  • développement des cultures à base de tubercules, et lancement d’une phase d’essai pour les cultures maraîchères, pour renforcer la diversification des productions,
  • réalisation d’un échange paysans à Salagnac,
  • renforcement de 4 pépiniéristes, 
  • formations au greffage pour les membres des associations KONDEP et ODJ6T.

Et ensuite ?

Les prochaines étapes vont consister à finaliser les travaux, les constructions en cours et terminer les formations. Ce projet a pour objectif de réduire la dégradation des sols et ainsi pouvoir diversifier et sécuriser les productions agricoles pour améliorer la sécurité alimentaire et économique des populations. 

Je télécharge le rapport complet !

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut