Favoriser le développement durable en Haïti grâce au vétiver !

Favoriser le développement durable d’Haïti grâce au vétiver !

Favoriser le développement durable en Haïti grâce au vétiver !

Le vétiver, porteur de développement économique

Améliorer les revenus des producteurs locaux tout en préservant les ressources naturelles : telle est l’ambition d’un projet d’appui aux filières durables et à l’aménagement durable des bassins versants dans le département du Sud d’Haïti.

Ce projet soutenu par l’Agence Française de Développement (à travers le Fonds Français pour l’Environnement Mondial) sera mis en œuvre sur 3 ans (2019-2021) par Un Enfant par la Main, Agronomes et Vétérinaires sans Frontières. et Ayitika. Quant à sa coordination, elle sera assurée par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement.

Ce projet s’appuie notamment la production durable du Vétiver dont l’huile essentielle, extraite des racines de la plante, est très prisée dans les domaines de la parfumerie et de la cosmétologie. En Haïti, ce sont les terroirs du département du Sud qui sont particulièrement réputés pour la production de cette plante qui est cultivée pratiquement partout.

Le vétiver revêt une importance économique capitale pour les familles d’agriculteurs des zones de Cavaillon, des Cayes et de Port Salut, qui tirent une source de revenu importante par sa culture.Haïti est le premier pays exportateur mondial de vétiver, à la fois en volume (la production haïtienne satisfait 40% de la demande mondiale) et en qualité (les grands parfumeurs n’utilisent que du vétiver haïtien). De plus, cette culture est particulièrement résiliente, elle est en effet l’une des seules cultures du département du Sud à avoir résisté à l’ouragan Matthew en octobre 2016. À la suite du passage du cyclone, les récoltes réalisées ont pu compenser en partie les pertes de revenus.

Victime de son importance économique pour les ménages, la culture de cette plante participe malheureusement à l’érosion, du fait des pertes de sols occasionnées lors de l’arrachage des racines.

À ce titre, et compte tenu de notre expérience, Un Enfant par la Main aura la charge de la « Protection de la fertilité des sols et gestion de l’eau dans les terroirs de production du vétiver ».
Nous participeront donc à rendre durable la filière du vétiver :

  • en préserver les ressources (sols, eau etc..),
  • en améliorant et diversifiant les revenus des producteurs,
  • en renforçant les capacités des acteurs dans l’aménagement des bassins versants

Grâce à ce projet, 600 agriculteurs et leurs familles seront soutenus.

 

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This