Aller au contenu

2023 : une année de projets pour les droits des enfants

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > 2023 : une année de projets pour les droits des enfants

Rétrospective 2023 en images

Cette année encore, vous avez été nombreux à vous engager à nos côtés pour continuer ensemble de mener à bien notre mission : permettre aux enfants dans nos pays d’intervention d’accéder à leurs droits fondamentaux.

Les actions d’Un Enfant par la Main s’inscrivent dans 5 domaines d’intervention prioritaires :

  • l’accès à l’éducation,
  • à l’eau et à l’hygiène,
  • la santé,
  • la nutrition,
  • la protection de toutes formes de violence.

Grâce au précieux soutien de nos donateurs, parrains, marraines et partenaires, en 2023, nous avons réalisé 18 projets dans 5 pays d’intervention : Madagascar, Haïti, Sénégal, Inde et Vietnam; permettant à des dizaines de milliers d’enfants de voir leurs droits respectés.

Toute l’équipe d’Un Enfant par la Main vous remercie pour votre engagement fidèle à nos côtés.

Nos 10 réalisations à Madagascar

Au sein du programme Vahatra

Depuis la fin de l’année 2018, Un Enfant par la Main collabore avec AMADEA, une association locale malgache en activité depuis 30 ans dans la commune rurale d’Antanetibe-Mahazaza, pour mettre en place le programme de parrainage Vahatra.

Le programme est également actif dans la commune rurale de Fihaonana, dans le district d’Ankazobe.

Dans ces deux communes, le système éducatif est confronté à plusieurs défis majeurs, notamment la malnutrition qui touche particulièrement les jeunes enfants et les femmes, ainsi que l’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement qui est catastrophique.

Pour répondre à ces défis et garantir aux enfants l’accès à leurs droits, deux projets ont été menés dans le cadre de ce programme.

1. Mise en place de cantines scolaires pour 13 écoles afin de lutter contre l’absentéisme à Antanetibe – Mahazaza

MADA-cantines-scolaires-1

Cantine scolaire

Dans la région d’Analamanga, près de la moitié des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique, un problème qui s’aggrave pendant la période de soudure alimentaire.

Pendant cette période, les enfants ne mangent généralement qu’une fois par jour et sont souvent obligés de quitter l’école pour aider à subvenir aux besoins de leur famille.

Depuis 2019, Un Enfant par la Main (UEPLM) et notre partenaire Amadea mettent en place des cantines scolaires entre les mois de février et juin.

En 2023, nous avons pu agir dans 13 écoles de la région d’Analamanga.

Grâce aux producteurs locaux, les 1 582 enfants des écoles concernées ont pu bénéficier de repas sains et variés chaque jour.
Le projet a également permis d’accroître la sensibilisation des élèves et des enseignants à l’hygiène bucco-dentaire : les enfants les plus touchés par des problèmes dentaires ont pu recevoir des soins.

Ce projet de cantines scolaires sera renouvelé en 2024.

MADA-dentisterie1-1

Septembre 2023 : sensibilisation à l’hygiène bucco-dentaire des élèves des écoles accompagnés pour le projet

2. Construction d’une nouvelle salle de classe dans le collège d’Andranovelona à Fihaonana

À Madagascar, en milieu rural, le pourcentage de jeunes non scolarisés est deux fois plus élevé que celui des jeunes non scolarisés vivants en milieu urbain.

La commune de Fihaonana est confrontée à cette problématique et fait face à un manque d’infrastructures publiques d’accès à l’éducation.
Afin de pouvoir accueillir plus d’élèves et de garantir des conditions d’apprentissage et d’enseignement décentes, une salle de classe supplémentaire a été construite au sein du collège d’Enseignement Général public d’Andranovelona.

Cette nouvelle salle de classe de 50 m², construite en 3 mois, permet d’accueillir 40 à 50 élèves. L’infrastructure a été équipée d’une rampe pour faciliter l’accès aux étudiants en situation de handicap et la salle a été équipée en mobilier scolaire : 15 tables-bancs, un bureau et une chaise pour l’enseignant, un tableau d’école, une estrade et une armoire à clés.

MADA-Andranovelona1-1

Novembre 2023 : nouveau bâtiment du Collège d’Enseignement Général avec la nouvelle salle de classe 

3. Organisation d’un Club Droits pour sensibiliser les enfants à leurs droits

Dans la région d’Analamanga, plus de 80% des enfants de 1 à 14 ans ont déjà subi des formes de discipline violente sévères.

Face au constat de prédominance de violences à l’égard des enfants, et de méconnaissance des enfants de leurs droits et des dispositifs de signalement, Un Enfant par la Main Madagascar a mené en 2021 un projet pilote pour sensibiliser les enfants sur leurs droits fondamentaux, en les réunissant sous forme de clubs.

Suite aux résultats positifs de ce projet, nous l’avons renouvelé en 2023 dans deux écoles de la commune de Fihaonana, en impliquant les enseignants mais également 20 jeunes leaders de la communauté.

Un “Club Droits” a été créé regroupant des enfants âgés de 8 à 12 ans des deux écoles, qui ont été sensibilisés de manière ludique via des ateliers de théâtre sur leurs droits et renforcés pour les revendiquer.

Club-Droit-Vahatra

Club Droits dans le cadre du programme Vahatra

Au sein du programme Mitsiry

Début 2022, Un Enfant par la Main a mis en place un nouveau programme de développement pour soutenir les enfants de la commune de Morafeno et leur famille, dans la région de Sofia au nord de Madagascar. Ce programme vise à accompagner les enfants dans la réalisation de leurs droits.
Au cours de l’année 2023, nous avons réalisé 7 projets au sein de ce programme.

4. Réhabilitation d’un bâtiment de 3 salles de classe

Afin d’améliorer l’environnement scolaire et promouvoir une école accueillante pour les enfants, Un Enfant par la Main et le comité de parents d’élèves ont réhabilité un bâtiment de 3 salles de classe au sein de l’école d’Ambalantsotry Haut (réfection des murs et de la toiture).

MADA-EPP-Ambalatsotry-Haut-rehabilite-1

Avril 2023 : réhabilitation du bâtiment de 3 salles de classe 

5. Formations des enseignants et éducateurs de la petite enfance

Dans l’objectif de renforcer les compétences des enseignants et de garantir une meilleure efficacité de l’apprentissage, Un Enfant par la Main a organisé 2 sessions de formation en 2023 :

  • En avril 2023 animée par l’association KOZAMA pour apprendre à développer une pédagogie plus ludique pour les enfants en primaire (28 participants)
  • En juin 2023 pour maîtriser de nouvelles techniques d’animation des activités en classe (33 participants).

En 2024, Un Enfant par la Main poursuivra ses actions avec le recrutement d’un expert pédagogique qui aura pour mission d’effectuer le suivi et la supervision d’environ 60 enseignants.

Au-delà du suivi individuel, il aura également la charge de rassembler et tisser des liens entre les enseignants qui partagent l’intention d’apprendre ensemble autour d’un socle commun de compétences et de pratiques pédagogiques.

MADA-Formation-educateurs-prescolaire-juin-2023-2-1

Juillet 2023 : formation des éducateurs de préscolaire

6. Distribution de kits enfance pour favoriser l’éveil des enfants

17 kits enfance composés de jeux, livres et affiches ont été distribués à plus de 250 enfants de 3 à 6 ans de six écoles.

Ils permettent de s’exercer sur les chiffres, les lettres et la notion du temps. Cette action s’inscrit dans la continuité de la formation des enseignants et des éducateurs pour favoriser un apprentissage ludique.

 

MADA_KIT-ENFANCE-1

Avril 2023 : distribution de kits enfance

7. Distribution de purificateurs d’eau pour améliorer l’accès à une eau de qualité

Dans la commune de Morafeno, l’accès à l’eau potable est inexistant : les familles ont pour habitude de s’approvisionner en eau de boisson à la rivière, lieu où elles se lavent, leur faisant courir des risques sanitaires importants.

Dans ce contexte, les maladies hydriques sont très répandues et représentent l’une des principales causes de mortalité infantile et d’absentéisme scolaire.
Afin d’améliorer l’état de santé des enfants, l’association a distribué 135 purificateurs d’eau ORISA en janvier 2023 à des familles, des écoles et des centres de santé.

MADA_purificateurs-Ambalantrsotry-1

Janvier 2023 : distribution des purificateurs d’eau aux familles

8. Construction de 3 blocs sanitaires en milieu scolaire

Les infrastructures d’accès à l’assainissement et l’hygiène font défaut au sein de l’école publique de Morafeno ainsi que de l’école publique et du collège du village d’Antanambao Sahavohanina.

En 2023, Un Enfant par la Main a ainsi construit un bloc sanitaire au sein de chacun de ces 3 établissements, ce qui permet aujourd’hui à 629 élèves d’accéder à des toilettes durant leur temps scolaire.

Pour compléter ces actions, les élèves ont également été sensibilisés par l’équipe de l’association aux bonnes pratiques d’hygiène, en particulier au lavage des mains.

Avancement-CEG-Antanambao-mi-decembre-3-1

Chantier de construction du bloc sanitaire du collège d’Antanambao

9. Des certificats de naissance pour garantir le droit à l’identité

Être officiellement enregistré à l’état civil est un droit dont chaque enfant à travers le monde devrait disposer dès sa naissance.

À Madagascar, 1 enfant de moins de 5 ans sur cinq n’a pas de certificat de naissance.

Sans identité, l’avenir de ces enfants est fortement compromis. Ainsi, l’équipe de l’association a collaboré avec le Ministère de la Justice et avec la commune du programme Mitsiry afin que plus de 900 certificats de naissance soient remis en novembre 2023.

le-secretaire-de-mairie-en-train-de-taper-un-certificat-de-naissance-1

Le secrétaire de mairie en train de rédiger un acte de naissance

10. Lancement d’un Club Droits pour sensibiliser les enfants à leurs droits

À l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant (20 novembre), Un Enfant par la Main a lancé un Club Droits au sein de l’école d’Antanambao Sahavohanina.

Ce projet vise à sensibiliser les élèves du primaire à leurs droits. Pour ce faire, l’équipe a commencé par présenter le cadre légal des droits de l’enfant suivi d’une première évaluation des connaissances des élèves.

Chaque mois, un groupe de 20 élèves sera choisi pour participer aux échanges du club et discuter d’un droit spécifique.

club-droits-1

Décembre 2023 : les élèves membres du Club Droits

Nos 5 réalisations en Haïti

En 2021, Un Enfant par la Main a lancé son premier programme de développement, nommé « Salagnac », situé dans le département des Nippes, sur le plateau des Rochelois, à environ 100 kilomètres de la capitale Port-au-Prince.

Bien que le développement de la production agricole dans la région ait amélioré les conditions de vie de nombreuses familles entre les années 1970 et 2000, de nombreux jeunes ménages paysans nouvellement installés dans la région font face à des difficultés pour répondre aux besoins fondamentaux de leur famille, notamment l’accès à la nourriture, aux soins et à l’éducation.

Les conditions de vie des enfants et de leurs familles sont difficiles, exacerbées par l’enclavement géographique et la précarité, notamment suite aux récents séismes.

Les priorités du programme « Salagnac » visent à favoriser la réalisation des droits de l’enfant dans la zone. Cela comprend :

  • le renforcement des moyens de subsistance des familles (agriculture, élevage),
  • la scolarisation des enfants dans des conditions optimales,
  • la formation des professionnels,
  • et la fourniture d’un accès à l’eau potable.

11. Reconstruction de cinq salles de classe et d’un bureau

En collaboration avec la Fondation Architectes de l’Urgence (FAU), nous avons achevé la reconstruction des écoles gravement endommagées par le séisme en 2021.

Le projet consistait en la restauration de cinq classes et d’un bureau, tous construits pour être parasismiques et paracycloniques, situés dans l’école de Bon Berger de Phillipeau, dans la région des Cayes.

Suite aux mouvements sociaux ayant provoqué l’évacuation de l’équipe de la FAU sur place en septembre 2022, la FAU a pu se rendre de nouveau dans la zone en février 2023 pour reprendre et terminer le chantier de l’école inaugurée le 29 juin, en présence des partenaires du projet et des autorités locales.

Grâce à ce projet, 10 professeurs et 120 élèves ont pu retourner à l’école Bon Berger de Phillipeau dans les conditions nécessaires à une éducation de qualité.
15 ouvriers ont été formés à la construction parasismique et paracyclonique.

HAITI-Bon-berger-reconstuction

Juin 2023 : école reconstruite avec 5 salles de classe et un bureau

12. Distribution de kits scolaires et pédagogiques et formation des enseignants

Dans le cadre du programme de parrainages à Salagnac et afin de favoriser l’accès à une éducation de qualité, nos équipes sur place ont organisé pour la rentrée 2023 une formation pour 80 enseignants de la zone. De plus ils ont distribué :

  • 873 kits scolaires à 448 filles et 425 garçons,
  • 24 kits pédagogiques à 24 écoles.

Les actions de l’association en faveur des écoles du Plateau des Rochelois s’inscrivent dans une démarche visant à offrir une éducation de qualité aux enfants de la zone.

L’équipe parrainages de Salagnac s’est ainsi appuyée sur un plan de formation ambitieux, permettant le renforcement des compétences des enseignants du 1er et du 2ème cycle, en vue de les professionnaliser dans leur mission d’enseignement.
La formation portait notamment sur l’utilisation des programmes détaillés, sur la didactique du français, ainsi que sur les techniques et méthodes d’enseignement et de gestion de classe.

HAITI-distribution-kit-peda-1

Octobre 2023 : distribution de kits scolaires pour les élèves des écoles du programme

13. Séances de sensibilisation aux droits de l’enfant à Salagnac

En Haïti, beaucoup d’enfants ne connaissent ni leurs droits ni leurs devoirs.

Des formes de punitions liées à de la maltraitance dans l’objectif de discipliner les enfants, proviennent des parents, des proches des enfants ou encore au sein des écoles. Il s’agit d’une violation grave des droits de l’enfant.

En novembre et décembre, une première session de sensibilisation a été organisée auprès d’enfants, de parents, d’enseignants, de directeurs et d’autorités locales du Plateau des Rochelois.

Au total, ce sont 76 enfants âgés de 5 à 13 ans, 46 parents et 14 participants faisant partie des autorités locales, des directeurs et professeurs d’école, qui ont été sensibilisés aux droits de l’enfant et à la protection des abus.

Les enfants sensibilisés connaissent désormais leurs droits, leurs devoirs et ont acquis des connaissances nécessaires sur les outils qu’ils peuvent utiliser pour se protéger des abus.

Les parents disposent des connaissances primordiales pour apprendre à éduquer positivement et suivant les orientations reçues dans les séances de sensibilisation.

Les autorités locales se sont, quant à elles, engagées à porter plus d’attention sur les violations des droits des enfants et à lutter contre la maltraitance des enfants dans les communautés.

HAITI-sensibilisation-droits-enfants2-1

Session de sensibilisation auprès des directeurs et professeurs d’école

14. Distribution de semences sur la Chaîne des Matheux

Afin de lutter contre l’insécurité alimentaire préoccupante qui sévit en Haïti, et particulièrement dans la région du Programme Chaîne des Matheux, Un Enfant par la Main a souhaité soutenir les agriculteurs durant la campagne agricole de 2023.

Notre équipe a ainsi distribué des semences de cultures vivrières (940 marmites de haricots, 375 marmites de pois congo et 230 paniers d’ignames) aux agriculteurs les plus vulnérables, afin de renforcer leurs moyens d’existence.

Photos-semence-1

Distribution de semences

15. Distribution de 520 kits scolaires sur la Chaîne des Matheux

En octobre 2023, pour accompagner les élèves parrainés de la Chaîne des Matheux dans leur rentrée scolaire, 520 kits scolaires (sacs à dos, cahiers, stylos, etc.) et uniformes ont été distribués.

Les 5 écoles partenaires de l’association dans la zone ont également reçu des kits pédagogiques. Ce projet a permis aux enfants de bénéficier de matériels scolaires et débuter leur rentrée dans de meilleures conditions.

Kits-scolaires-CDM

Distribution de kits scolaires

Nos réalisations au Sénégal

16. Rénovation de deux blocs sanitaires et formation sur l’hygiène menstruelle

Fatou, Latifa, Aminata et les 2784 élèves, dont 1402 filles, des collèges d’Habib Sy et de Mboro (région de Thiès), ont été sensibilisés à la gestion de l’hygiène menstruelle (GHM) et à la santé sexuelle reproductive (SSR).

Ces jeunes filles peuvent aujourd’hui utiliser les deux blocs sanitaires (composés de 10 et 6 latrines respectivement) qui ont été réhabilités et équipés.
Afin d’assurer la propreté de ces toilettes, une dotation importante en matériel et produits d’entretien a été faite aux deux établissements scolaires et deux techniciennes de surface ont été formées à leur entretien.

Pour pérenniser l’usage des blocs sanitaires et briser les tabous, 2 “équipes GHM“ (comptant 16 membres par équipe, dont six élèves) ont été formées aux questions de genre (notamment sur les sujets de la discrimination, sur les tabous ou encore sur les coutumes), à la GHM et la SSR.

Enfin, pour mieux équiper les filles, quatre ateliers de formation à la confection de serviettes hygiéniques et de bracelets menstruels ont été organisés.
Deux boîtes à pharmacie ont également été distribuées pour soulager les maux liés aux menstruations de ces jeunes filles.

SENEGAL-GHM-confection-serviettes1-1

Mai 2023 : atelier de confection de serviettes hygiéniques 

Nos réalisations en Inde

17. Combattre le mariage précoce

En Inde, 18% des femmes âgées entre 20 et 24 ans ont été mariées avant l’âge de 15 ans.

Afin de réduire la pratique du mariage d’enfants et de favoriser la protection des adolescents, le projet Swabhiman (« respect de soi »), mis en œuvre par notre partenaire ChildFund India, vise à donner la possibilité aux adolescentes, dans l’État du Rajasthan, de s’épanouir et de construire leur avenir.

Au cours de la première année de mise en place du projet, les actions menées ont été axées sur :

  • la prévention du mariage des enfants,
  • la promotion de l’enseignement supérieur,
  • la promotion des prestations sociales auxquelles les familles peuvent accéder.

Les bénéficiaires identifiés ont participé à plusieurs activités :

  • renforcement de leurs compétences personnelles via le sport,
  • séances d’orientation professionnelle,
  • séances de renforcement des compétences socio-émotionnelles et « de vie » (à travers entre autres le leadership et la résolution de conflits) dans le but d’augmenter la confiance en soi, de s’ouvrir sur le monde extérieur et de pouvoir porter leur voix pour revendiquer leurs droits,
  • sensibilisation sur les droits des enfants,
  • plaidoyer en présence des autorités locales.

INDE_group-discussion1-1

Groupe de discussion avec des adolescents et adolescentes d’une école de la région pour connaître leurs besoins et échanger sur leurs droits

Nos réalisations au Vietnam

18. Construction de pensionnats pour prévenir le décrochage scolaire

Les provinces de Bac Kan et Cao Bang, situées au nord-est du Vietnam, se distinguent par des populations très dispersées dans les montagnes.

Pour se rendre à l’école, les enfants doivent parcourir de longues distances, de 6 km à 16 km.

Notre projet continue de s’inscrire dans un objectif de réduction du décrochage scolaire et de favoriser une éducation de qualité dans des lieux sûrs et adaptés.

En 2023, nous avons poursuivi la construction de 5 pensionnats tout en mettant en œuvre diverses activités :

  • Les salles d’internat ont été construites et disposent de tout l’équipement nécessaire pour que les enfants puissent étudier à l’école,
  • Des toilettes ont été construites,
  • Des activités de sensibilisation à l’hygiène ainsi qu’à la santé sexuelle et reproductive ont été menées auprès de 870 élèves de 6 écoles.

Les enfants ont ainsi pu acquérir des connaissances de base, telles que l’utilisation correcte des serviettes hygiéniques ou encore les étapes pour se laver les mains avec du savon et de l’eau.

Le projet a également permis de fournir 300 ensembles de sous-vêtements d’hygiène menstruelle à 300 étudiantes et de construire de nouvelles toilettes et une salle de bain à l’école Thuong An.

  • Des activités pour améliorer les connaissances en matière d’aptitudes mentales et d’apprentissage socio-émotionnel ont été mises en place,
  • Un meilleur suivi de santé des enfants a été installé.

Fin 2022, 1601 élèves dont 770 filles ont reçu un bilan de santé périodique qui ont permis d’identifier l’état de santé et les maladies courantes dans la zone du projet.

En 2023, les résultats de santé ont été communiqués par les écoles aux parents et aux centres de santé pour coordonner l’amélioration des problèmes de santé détectés et assurer un suivi.

Les semi-pensionnats ont obtenu le statut officiel d’internat pour minorités ethniques. Grâce à ce processus, les directeurs et les enseignants des écoles ont été guidés dans l’élaboration d’un projet de transformation du modèle scolaire. Ils ont également acquis les compétences nécessaires pour travailler avec les services compétents au niveau du district et de la commune.

HD-Rua-tay-1

Sensibilisation à l’hygiène

2024, ensemble continuons de faire avancer leurs droits !

L’année 2023 tire à sa fin, mais notre détermination reste inébranlable !
En 2024, nous persévérerons dans nos actions pour l’application des droits des enfants, et pour un monde plus équitable et solidaire.

Nous espérons que de plus en plus d’entre vous s’engageront à nos côtés, car c’est ensemble que nous pourrons changer l’avenir des enfants.

Cette année, si vous le pouvez, privilégiez le don mensuel, cette option nous permet de mieux anticiper les ressources disponibles tout au long de l’année, tout en vous offrant la possibilité de soutenir notre cause de manière simple.

picto-sante

Offrir des soins

picto-nutrition

Agir contre la faim

picto-protection

Protéger des violences

picto-education

Scolariser et former

picto-eau

Donner de l’eau