Aller au contenu

Covid-19 : La situation dans nos pays d’intervention ! 

COVID-19 Kenya : améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle via la culture de la patate douce dans les comtés de Turkana et de Samburu

Kenya : améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle via la culture de la patate douce dans les comtés de Turkana et de Samburu
1
Donateur
100
sur 18 875
La campagne est terminée
Je fais un don maintenant
Comment bénéficier d’une déduction fiscale ?

Ce projet participe à la réponse sanitaire
face à la pandémie de COVID-19

Une situation nutritionnelle préoccupante

Kenya : améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle via la culture de la patate douce dans les comtés de Turkana et de Samburu

Les comtés de Turkana et Samburu se situent au nord-ouest du Kenya et sont parmi les plus pauvres du pays.
Cela s’explique par le climat qui rend le sol peu fertile. 

Seulement 30 % des terres sont adaptées à la production agricole. Face à cette situation, le taux de malnutrition des habitants est de 30,3 % ce qui est très élevé et bien supérieur au seuil d’urgence de 15 % indiqué par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Les familles de la région vivent principalement d’élevage et de pêche. Cependant, la rareté de l’eau, des intrants agricoles et des denrées alimentaires, est un défi majeur pour les habitants qui vivent pour la grande majorité en dessous du seuil de pauvreté.
Elles n’ont donc pas assez de revenus pour assurer leur sécurité alimentaire.

Les plus touchés par la malnutrition sont les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes ou allaitantes.

Aujourd’hui plus que jamais, alors que l’Afrique de l’Est, vit une situation préoccupante liée à l’invasion de criquets, il est désormais essentiel de renforcer le système de production avec des moyens de subsistance robustes, durables et adaptés au climat.

Notre projet : améliorer la situation nutritionnelle de 1977 enfants 

Kenya : améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle via la culture de la patate douce dans les comtés de Turkana et de Samburu

En partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies et les organisations locales, nous allons mettre en place un projet de 10 jardins potagers irrigués pour la culture de patate douce au sein de 10 centres de développement de la petite enfance dans les comtés de Samburu et Turkana.  

La patate douce à chair orange résiste aux conditions climatiques difficiles et réduit les carences en vitamine A chez les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes. Elle peut être récoltée toute l’année et peut être transformée en aliments pour animaux, farine, amidon, bonbon ou alcool.

Pour mettre en place ce projet, les activités suivantes auront lieu :

  • identification des terres propices à l’implantation de jardins irrigués dans les centres de développement de la petite enfance,
  • préparation des terres : mesure, clôturage, labourage,
  • distribution de filets d’ombrage écologiques,
  • installation de 8 forages pour garantir l’irrigation de la culture des patates douces dans les centres ne possédant pas de source d’eau permanente.

De manière plus globale, ce projet a pour ambition de participer à l’atteinte d’un des Objectifs du Développement Durable (ODD) des Nations Unies, à savoir l’ODD 2 qui vise à réduire la faim.

Ce projet s’inscrit dans la durée en :

  • introduisant des pratiques innovantes qui favorisent l’autosuffisance,
  • construisant un mode de vie durable en s’intégrant dans les chaînes d’approvisionnement et les marchés locaux,
  • impliquant les agents du gouvernement et les organisations de la société civile,
  • ajoutant des activités complémentaires financées par nos partenaires : formations, cours de cuisine, sensibilisation, échanges 

Résultat : renforcer la nutrition et la santé des habitants de Turkana et Samburu

Kenya : améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle via la culture de la patate douce dans les comtés de Turkana et de Samburu

Ce projet permettra :

  • la découverte et le développement d’une nouvelle variété de tubercule riche en nutriments pour les communautés,
  • la diminution de la malnutrition,
  • le développement d’une culture de consommation de la patate douce,
  • une population capable de subvenir à ses besoins.

En savoir plus sur le projet

 

Plus de 100 projets réalisés grâce à vous depuis 2007

Les projets déjà financés

A quoi servent vos dons ?

Share This
Faire défiler vers le haut