Nos actions humanitaires en Indonésie

Nos actions humanitaires en Indonésie
Rejoignez nos
254
parrains et marraines
25 € / mois
pour aider un enfant et sa famille
Je parraine maintenant
Comment bénéficier d’une réduction fiscale ?

Découvrez les actions menées grâce à vos parrainages

Zoom sur nos actions humanitaires en Indonésie

Avec notre partenaire nous sommes présents en Indonésie depuis 1958. Nos actions humanitaires en Indonésie se traduisent par la mise en place programmes d’aide et de développement notamment dans les domaines de l’éducation et de la santé pour les enfants et les jeunes.

30 823 enfants sont inscrits dans ces programmes d’aide et de développement.

A titre d’exemple, voici  les résultats de quelques actions humanitaires menées avec notre partenaire en Indonésie :

  • Des Programmes dans les centres de développement infantile ont bénéficié à 14 000 enfants de moins de 5 ans et 9000 soignants
  • 431 enfants, 626 parents et 100 enseignants ont bénéficié de formation et de fourniture de matériel éducatif en vue d’améliorer la santé et la nutrition infantiles
  • 175 professionnels de santé ont été formés en vue de réduire la mortalité infantile. La formation a bénéficié à 7 675 enfants de moins de 5 ans
  • Les écoliers ont suivi une évaluation préalable dans le cadre du programme d’amélioration de la lecture
  •  Les écoliers ont été formés à l’hygiène dentaire et au lavage des mains
  •  490 enfants ont été formés concernant les droits et la protection de l’enfant contre la violence et les abus
  • 100 jeunes ont suivi une formation en journalisme, dispensée par un journal local
  • Plus de 850 étudiants ont participé à des sessions visant à améliorer leur connaissance du SIDA et leur éducation sexuelle

 

L’Indonésie en 2018

Éducation

En Indonésie, 7% de la population est encore analphabète.

96% des enfants en âge de fréquenter l’école primaire sont scolarisés, celle-ci étant gratuite et obligatoire.

Cependant, la qualité de l’enseignement et le manque d’enseignants posent problème.

Les dépenses publiques sont insuffisantes pour y remédier.

Elles ne représentent que 3,6% du PIB.

De plus, en dépit de la gratuité de l’école, il reste des frais (uniformes, fournitures, frais de transport) qui sont importants pour les familles pauvres.

Santé publique

En 2014, le taux de mortalité infantile est de 28 enfants pour 1000 naissances, et celui des mères à l’accouchement est de 190 pour 100 000 naissances, en 2013.

Le taux d’enfants de moins de 5 ans souffrant d’insuffisance pondérale est équivalent à 19,6%.

Les maladies infectieuses représentent un risque très élevé pour la population : le climat favorise la dengue et le paludisme ; les maladies diarrhéiques, l’hépatite A et la fièvre typhoïde transmises par l’eau, la nourriture ou l’environnement sont également très fréquentes.

Le nombre de médecins est de 0,2 médecin pour 1000 habitants ce qui est faible. A titre de comparaison, en France, le nombre de médecin pour 1000 habitants de 3,5.

Les dépenses du gouvernement en matière de santé sont insuffisantes (3,1% du PIB en 2013).

Aujourd’hui, 18% de la population n’a pas accès à une source d’eau potable améliorée.

46% de la population n’a pas accès à un système d’assainissement.

En plus, les populations rurales sont les plus défavorisées.

Économie

L’Indonésie est un pays en plein développement.

L’économie repose principalement sur l’exportation de ressources :

  • agricoles (huile de palme et caoutchouc naturel),
  • énergétiques et minières (pétrole et gaz naturel)
  • et sur le tourisme.

L’Indonésie dispose de considérables ressources :

  • agricoles (huile de palme, caoutchouc naturel, cacao, café),
  • énergétiques et minières (charbon, pétrole, gaz naturel liquéfié).

Mais les matières premières, moteur traditionnel des exportations indonésiennes, marquent le pas.

Le secteur manufacturier (biens intermédiaires et biens de consommation) représente 62,8% des exportations.

L’Indonésie réalise plus de 70% de ses exportations vers l’Asie. La plupart de la population travaille dans le secteur agricole ou des services.

Depuis quelques années, l’Indonésie connaît une croissance économique forte et stable, elle atteint 5,8% en 2013, en particulier grâce à d’importantes réformes dans le secteur financier.

Cependant, cette croissance économique est insuffisante pour améliorer les conditions de vie de la population, en raison d’infrastructures inadaptées, de corruption et de répartition inégale des richesses.

En effet, les inégalités de revenu sont très fortes et 16% de la population vit encore en dessous du seuil international de pauvreté (1,25 dollar par jour).

 

 

Share This