Skip to content

Des protections hygiéniques distribuées en Inde

Un cadeau solidaire utile et concret !

4229€ collectés pour la production de serviettes hygiéniques en Inde

En 2017, l’Association proposait à ses parrains et donateurs d’offrir des protections hygiéniques à des jeunes fille en Inde en guise de cadeau solidaire.
Quelques mois après la collecte de fonds, les sommes ont été transférées sur le terrain permettant ainsi de couvrir les frais d’achat de matériels, de main d’œuvre et d’électricité pour la production des serviettes hygiéniques.

Depuis le mois d’avril 2019, la distribution de serviettes hygiéniques au sein des Clubs d’adolescentes est réalisée gratuitement et va s’étaler sur une période de 6 mois afin d’amener un changement de comportement chez les adolescentes et les femmes. Car rappelons-le, la finalité de ce cadeau solidaire vise à améliorer les connaissances des adolescentes (10-24 ans) et des femmes en matière de santé reproductive et sexuelle et cible plus particulièrement celles issues de la classe moyenne vivant dans les zones rurales et tribales de deux de nos programmes de parrainage.

365 jeunes filles de 10 à 24 ans ont reçu des serviettes hygiéniques

Qui sont ces jeunes filles :

  • Les non-utilisatrices, les utilisatrices occasionnelles, les utilisatrices de serviettes du commerce et celles qui sont soucieuses du prix des serviettes hygiéniques.
  • Toutes les utilisatrices de tissus.
  • La femme traditionnelle qui aspire à utiliser des serviettes hygiéniques.

Les activités menées autour de ces distributions

  • Sensibilisation et formation des adolescentes et des femmes sur l’hygiène menstruelle,

Par le biais de réunions et grâce aux conseils réguliers prodigués par notre partenaire, les tabous et idées reçues sur les règles tombent peu à peu.
Les adolescentes et les femmes savent maintenant pourquoi elles ont leurs règles, qu’elles ne sont en aucun cas malades mais que leur apparition régulière est bon signe, qu’elles ont la possibilité de gérer cette période en toute sécurité et cela tous les mois. D’autres questions ont été abordées leur permettant ainsi d’approfondir leurs connaissances en matière d’hygiène menstruelle.

  •  Orientation sur l’utilisation et l’élimination des serviettes hygiéniques

Des démonstrations sur l’utilisation des serviettes hygiéniques et sur leur élimination ont été faites au sein des Clubs d’adolescentes. Forte de toutes ces informations, les adolescentes et les femmes incitent d’autres filles à utiliser les serviettes hygiéniques et non plus de suivre les méthodes traditionnelles apprises par leur mère. Et signe positif, les jeunes filles font maintenant elle-même la demande de serviettes hygiéniques !

  • Formation des mères pour qu’elles enseignent à leurs filles l’hygiène menstruelle

Cette thématique est souvent abordée lors des réunions de sensibilisation avec les mamans.
Ce sujet est tellement tabou, qu’il est important qu’elles puissent répondre ou anticiper les questions de leur(s) fille(s).
Ces espaces de discussion sont cruciaux pour les mamans, elles peuvent poser toutes leurs questions et échanger sur les problèmes qu’elles rencontrent.
Ainsi, les mères peuvent s’engager à éduquer leur(s) fille(s) dans la gestion de leur menstruation en toute sécurité.

Des améliorations notables

  • La réduction du nombre d’infections.
    Elle est due à l’augmentation du nombre de serviettes hygiéniques utilisées.
  •  La diffusion des avantages des serviettes hygiéniques auprès d’autres femmes de la zone.
    Les 1ères utilisatrices, par le biais des groupements d’épargne et de crédit, ont su les convaincre de leur valeur ajoutée.
  • La possibilité d’emplois au sein des centres de production pour les femmes issues des groupements d’épargne et de crédit.

Depuis la distribution de serviettes hygiéniques, les adolescentes sont sensibilisées et pratiquent une hygiène menstruelle sûre.
C’est une délivrance pour elles car les règles étaient l’une des causes principales de leur absentéisme à l’école.
Toutes ces initiatives apportent des changements positifs dans la vie des adolescentes et, avec notre partenaire, nous espérons qu’elles seront de plus en plus nombreuses à adopter ces pratiques positives pour une gestion sans danger de leur hygiène menstruelle.

Neeleshwari, âgé de 16 ans vit dans un village du district de Bastar et étudie en classe de seconde

 J’étais en 3ème quand mes règles sont arrivées pour la 1ère fois. Ma mère m’avait dit d’utiliser un chiffon pour me protéger et j’ai donc suivi son conseil. Discuter de santé sexuelle, de la menstruation,… est très tabou dans ma région et donc ces questions ne sont pas souvent abordées même au sein de la famille. Malgré le malaise que je ressentais à chaque fois que j’avais mes règles, j’ai continué à aller à l’école. Mais je n’étais pas à l’aise, j’avais peur de me lever et donc je ne participais plus aux activités de l’école. Lorsque, j’ai commencé à aller au Club pour adolescentes, j’ai entendu parler de l’importance de l’hygiène corporelle et de la façon dont certaines pratiques sanitaires, qui s’avèrent être dangereuses, peuvent avoir des conséquences pour la santé. Ainsi, j’ai partagé mon problème avec la responsable des pairs du Club pour adolescentes et elle m’a suggéré d’utiliser des serviettes hygiéniques au lieu des tissus. Mais je n’en avais jamais entendu parlé auparavant, je ne savais pas comment ça s’utilisait ni à quoi ça pouvait ressembler. Alors, on m’a formée à leur utilisation et j’ai pu utiliser pour la première fois une serviette hygiénique ! Dès la 1ère utilisation, j’ai partagé cette expérience avec ma mère et ma sœur qui utilisaient des morceaux de tissus et n’avaient aucune idée, comme moi auparavant, des avantages des serviettes hygiéniques.

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Scroll To Top