Aller au contenu

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

L’Inde, malgré son statut de puissance émergente, est confrontée à un défi alarmant : le mariage précoce des filles.

Avec le plus grand nombre de femmes mariées avant l’âge de 18 ans dans le monde, cette pratique persiste malgré l’âge légal du mariage fixé à 18 ans pour les femmes.
Particulièrement répandu dans les zones rurales et dans les régions centrales et occidentales de l’Inde, le mariage précoce a des conséquences dévastatrices sur le développement physique, psychologique et cognitif des jeunes filles, compromettant leur avenir.
Leur éducation est compromise, ce qui a un impact direct sur leur famille, la société et l’éducation de la prochaine génération.

Les services d’orientation et de protection de l’État sont quant à eux difficiles d’accès pour les enfants et les familles, car ils sont principalement mis en place au niveau du district et soumis à des réglementations strictes imposées par le gouvernement.

Le projet Swabhiman prend tout son sens

L’éducation est un excellent moyen de lutte contre la pratique du mariage précoce.
Elle permet aux filles d’obtenir des opportunités économiques et favorise leur indépendance, afin de mener une vie épanouie.

Lancé en 2023 avec des objectifs clairs et ambitieux, le projet Swabhiman (qui signifie “respect de soi”), se déroule sur 3 ans et demi et vise à :

  • Promouvoir l’éducation et les opportunités professionnelles comme alternatives au mariage précoce,
  • Renforcer les compétences de vie et les capacités décisionnelles des jeunes filles,
  • Mobiliser les communautés pour protéger les enfants contre le mariage précoce,
  • Sensibiliser les familles et les communautés aux conséquences néfastes de cette pratique.

1 an après, les réalisations sont déjà impressionnantes

Pour 1 000 jeunes filles du District d’Udaipur (État du Rajasthan), bénéficier de ce projet, c’est leur donner les moyens de s’épanouir, sans courir le risque d’un mariage précoce, en ayant accès à l’éducation, à la santé, et à des revenus.

Un Enfant par la Main a pu appuyer son partenaire en Inde, ChildFund India, à mettre en œuvre plusieurs activités prévues au cours de la première année du projet.

Organisation de séances d’orientation professionnelle et de conseil pour les filles bénéficiaires

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

Trois journées d’orientation professionnelle ont été organisées dans les blocs de Gogunda, Kotra et Jhadol, touchant 12% des filles bénéficiaires. Au total, 120 enfants ont participé (104 filles et 16 garçons) entre avril et juin 2023.

Organisation de formations mensuelles en alphabétisation numérique

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

Quatre séances de formation ont été organisées, permettant à 200 jeunes filles de se réunir et de discuter des problématiques rencontrées dans leur communauté et des moyens pour les surmonter.

Organisation de formations mensuelles sur les compétences de vie

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

Une fois par mois, des réunions de groupes de pairs ont eu lieu et ont été une véritable plateforme pour ces jeunes filles qui se réunissaient et discutaient des problématiques rencontrées dans leur communauté et des moyens pour les surmonter (ex : questions de genre, d’éducation, de développement communautaire, etc.).
L’objectif était de renforcer le groupe et de fournir des compétences de leadership à ses membres.
Ces séances de formation qui se réfèrent aux modules de formation aux compétences de vie développés par ChildFund India, ont pu profiter à 982 jeunes filles (sur 1 000 ciblées).
Au total, 900 sessions (une fois par mois dans les 50 villages ciblés) ont été organisées.

Organisation de séances de formation au développement de compétences socio émotionnelles

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

Ces séances de formation ont permis à 982 jeunes filles (sur 1 000 ciblées) et aux garçons présents, dans 50 villages, de développer leurs compétences socio émotionnelles comme la conscience de soi, la gestion du stress ou encore l’expression des émotions. Ce sont environ 1 800 sessions qui ont vu le jour grâce à vous !

Organisation de groupes de jeunes au niveau du village par le biais de clubs sportifs

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

Un groupe par village a été créé, soit 50 groupes, comprenant chacun 20 membres (filles et garçons).
Les séances de sensibilisation par le sport ont permis d’organiser des tournois de foot où des compétences personnelles jouant un rôle important dans la vie quotidienne ont pu être développées, telles que l’esprit d’équipe et le leadership.

L’équipe terrain de ChildFund India a également abordé avec eux la problématique du mariage précoce et de son impact négatif sur la vie d’une personne.
Au total, 27 grandes « réunions » de clubs de football ont été organisées dans les villages du projet.
Le département a aussi organisé des jeux olympiques ruraux dans les villages. L’équipe de filles du village de Bharodi a remporté le tournoi de cricket au niveau du bloc et a aussi participé à un tournoi au niveau du district.

Sensibilisation des groupes de pairs sur leurs droits, les programmes de promotion de l’éducation, le genre et les masculinités

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

Des réunions mensuelles ont été organisées dans les villages ciblés. Par ailleurs, des informations détaillées sur les droits de l’enfant et les dispositions légales en Inde contre le mariage des enfants, ainsi que sur les programmes liés à la promotion de l’enseignement supérieur et soutenus par le gouvernement ont été partagées.
Au total, 900 sessions (une fois par mois dans les 50 villages) ont été organisées et 100% des jeunes filles membres des groupes de pairs ont été sensibilisées sur ces enjeux.

Sensibilisations de masse menées par les jeunes

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

Les mobilisateurs communautaires impliqués dans le projet ont notamment accompagné les bénéficiaires dans l’organisation de jeux de rôle et de spectacles de marionnettes sur la thématique du mariage précoce et du travail des enfants.
Dix spectacles de marionnettes dans 10 villages et 50 murales ont par exemple été réalisés, dans le cadre d’un concours de création d’affiches sur le thème de la protection de l’enfance.

245 garçons et 160 filles ont participé au Gram Sabha le 15 août dans les 27 Gram Panchayats des blocs de Gogunda, Kotra et Jhadol.
Ce fut l’occasion de soulever les problèmes de leur village et de soumettre des propositions concernant entre autres l’amélioration des routes ou encore la réparation des toilettes des filles dans l’école (pour lutter contre l’absentéisme scolaire des filles, qui les met davantage à risque de mariage précoce).

Promotion des programmes d’enseignement supérieur et de prévention des mariages précoces auprès des familles vulnérables

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

ChildFund India a organisé une journée de sensibilisation et d’information sur les démarches administratives et l’accès à la Sécurité sociale à Panarwa (bloc de Jhadol) et Mada (bloc de Gogunda).
L’objectif était d’informer les jeunes sur les divers programmes, services ou certificats exigés pour intégrer les études supérieures.
L’équipe de ChildFund India a bénéficié du soutien de la Plateforme gouvernementale E-Mitra pour organiser la journée.
Au total, 2 séances d’information et de promotion des programmes d’enseignement supérieur et des prestations sociales ont été organisées, touchant 136 enfants dont 87 filles.
119 enfants vulnérables bénéficient à présent d’une prestation de Sécurité sociale.
255 familles peuvent désormais candidater à des programmes gouvernementaux de bourse, Sécurité sociale, et autres prestations.

Campagne au niveau communautaire sur la prévention du mariage des enfants impliquant des membres du Panchayat et les groupes de soutien par les pairs

Projet Swabhiman : mettre fin au mariage précoce en Inde

Deux réunions communautaires (plateformes de dialogue) ont été organisées à l’échelle du district et à l’échelle nationale.
Les parties prenantes au niveau de l’État, du district et du bloc se sont engagées à écouter les problèmes rencontrés par les enfants et les défis liés au mariage précoce, au travail des enfants et à la protection de l’enfance dans son ensemble.
L’invitée principale du programme était Mme Sangeeta Beniwal, présidente honorable de la Commission de l’État du Rajasthan pour la protection des droits de l’enfant, qui s’est adressée directement aux filles bénéficiaires et a dialogué avec elles sur les raisons qui poussent les parents à obliger leurs filles à abandonner les études et à les marier.

Mais le travail est loin d’être terminé

  • Les prochaines étapes du projet incluent le recrutement d’un conseiller en développement personnel pour offrir un soutien supplémentaire aux jeunes filles, notamment sur les exercices de “projections sur l’avenir”.
  • Les formations en compétences de vie et socio émotionnelles se poursuivront.
  • Le renforcement des comités communautaires de protection de l’enfance et des interventions régulières des groupes de jeunes au sein des Gram Sabha pour une sensibilisation continueront.

Grâce à votre générosité, Un Enfant par la Main et ChildFund India continuent de transformer les vies des jeunes filles en Inde, leur offrant un avenir plus radieux et libre du mariage précoce.
Un grand merci à la Fondation Raja et à l’Abbaye de Lérins pour leur soutien indéfectible.

Le projet Swabhiman montre qu’avec un engagement soutenu et une collaboration efficace, il est possible de briser le cycle du mariage précoce et d’ouvrir la voie à un avenir meilleur pour les jeunes filles en Inde.

picto-sante

Offrir des soins

picto-nutrition

Agir contre la faim

picto-protection

Protéger des violences

picto-education

Scolariser et former

picto-eau

Donner de l’eau