Aller au contenu

Urgence Haïti-Tremblement de terre : Des enfants, des femmes et des hommes ont tout perdu et comptent sur nous !

COVID-19 : L’Inde toujours submergée !

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Internationale > COVID-19 : L’Inde toujours submergée !

La situation de vos filleul.e.s en Inde

L’Inde subit actuellement une seconde vague de covid-19 très violente.
Depuis le début de la pandémie, le pays a recensé plus de 28 millions de cas déclarés et plus de 300 000 morts.
D’après les experts, ces chiffres sont probablement sous-estimés puisque de nombreuses familles n’arrivent pas à accéder aux soins médicaux et la situation dans les hôpitaux est encore critique.
A travers cette actualités, nous vous partageons  la situation de vos filleul.e.s dans le pays.

Une diminution des taux de contamination

Chaque jour, les nouvelles contaminations diminuent.
Le 26 mai, l’Inde comptait ainsi 211 298 nouveaux cas contre 412 431, le 12 mai.
Les épidémiologistes espèrent donc que le pic de la seconde vague soit passé et que la courbe de contamination s’aplanisse.

L’apparition de nouveaux variants

Les nouvelles souches B.1.617 and B.1.1.7 appelées variants indiens ont été découverts en Inde.
Ces variants se sont rapidement répandus dans d’autres pays.
Ces variants se transmettent moins d’un jour après la contamination contre 6 à 7 jours pour les autres souches du covid-19.

Un  système de santé débordé

Nellam Makhijani, Directrice des opérations de ChildFund Inde témoigne:

Cette nouvelle vague a paralysé le système médical indien, qui s’est retrouvé à court de lits d’hôpitaux, d’oxygène et d’autres fournitures médicales essentielles.
Beaucoup de régions dont Delhi, Maharashtra, Karnataka et Odisha, n’ont d’autres choix que d’imposer un confinement en semaine et un couvre feu en soirée.
Cette augmentation soudaine de patients atteints du covid-19 a également compliqué l’accès aux soins de santé essentiels et aux traitements pour les patients atteints d’autres pathologies.

Le déploiement de la vaccination en Inde

Bien que depuis le 1er mai, tous les citoyens indiens âgés de plus de 18 ans soient éligibles à la vaccination, l’épidémie est toujours hors de contrôle.
Plus de 11% de la population indienne a reçu au moins une dose de vaccin contre le covid-19 et 42 millions sont complètement vaccinés.
Pour le moment, les vaccins autorisés en Inde sont Covaxin (vaccin indien), Covishield (équivalent au vaccin AstraZeneca) et Sputnik V (vaccin russe).

Maintien des restrictions liées au covid-19

Il subsiste encore des restrictions à différents niveaux selon les Etats pour endiguer l’épidémie.
Ces restrictions incluent le port du masque, l’interdiction des grands rassemblements, un couvre-feu et la fermeture de lieux à haut risques de contamination.
La décision de New Delhi de réduire les restrictions à compter du 31 mai, malgré la situation critique du pays, a été vivement critiqué par les médecins qui estiment que cela pourrait être  catastrophique.

 

Nous vous informerons régulièrement de l’état de l’épidémie de covid-19 en Inde.

Si vous souhaitez aider les enfants et leurs familles affectés par le covid-19, faites un don à notre fonds d’urgence ! 

 

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut