Aller au contenu

Inde : Lutter contre le mariage précoce des filles

Inde : Lutter contre le mariage précoce des filles
16
Donateurs
14 081
sur 43 320
2 années et 2 mois
Pour vous mobiliser
Je fais un don maintenant
Comment bénéficier d’une déduction fiscale ?

1 fille sur 2 mariée avant ses 18 ans en Inde 

Inde : Lutter contre le mariage précoce des filles

Selon l’UNICEF, dans le monde, 1 femme sur 5 est mariée avant son 18 ème anniversaire. L’Asie du Sud comptabilise plus de 285 millions de mariages précoces soit 44% du total mondial. L’Inde a le nombre absolu le plus élevé de femmes mariées ou en union avant l’âge de 18 ans dans le monde.

En Inde, alors que l’âge légal du mariage est de 18 ans pour les femmes et de 21 ans pour les hommes, la loi est souvent enfreinte dans la société, en particulier dans les zones rurales et arriérées du pays. Par exemple, dans l’Etat du Rajasthan on estime que 47% à 51% des femmes mariées l’ont été avant leurs 18 ans. 

Le Rajasthan se classe au premier rang parmi le 8 états les moins développés socioéconomiquement en Inde ( membres du « Empowered Action Group ») en termes de prévalence du mariage précoce. Il présente également une plus grande disparité entre les sexes aux niveaux de l’enseignement secondaire et supérieur par rapport à la moyenne nationale, les hommes étant largement plus alphabétisés que les femmes.

Les normes sociales patriarcales considèrent que les femmes et les filles mariées appartiennent à la famille de leur mari et représentent un fardeau économique. 

On attend des filles qu’elles soient des épouses adaptables, dociles et travailleuses. Par ailleurs, jusqu’à ce qu’une fille soit mariée, sa chasteté est un marqueur de l’honneur de son père. Les hommes vont vouloir les marier tôt afin de préserver cet honneur. La pression sociale, mais aussi les lois coutumières fondées sur la religion constituent un obstacle majeur à la fin du mariage des enfants en Inde.

Cette pratique a de nombreuses conséquences néfastes pour les victimes 

  • Elles sont plus en proie aux risques de violences conjugales et sexuelles.
  • Les grossesses précoces peuvent avoir de graves répercussions sur la santé des jeunes filles en pleine puberté.
  • Les complications liées aux grossesses et à l’accouchement chez les adolescentes sont parmi les principales causes de décès dans le monde chez les filles de 15 à 19 ans.

Notre projet : Donner la possibilité à 1000 adolescentes âgées de 11 à 18 ans de s’épanouir et de construire leur avenir dans l’Etat du Rajasthan 

Inde : Lutter contre le mariage précoce des filles

  • Accompagnement des filles pour la réalisation de soi
  • Accès à l’enseignement supérieur, renforcement des compétences interpersonnelles et des compétences de vie axées sur les moyens de subsistance.
  • Formation d’un « groupe de soutien par les pairs » en tant qu’agents de changement pour soutenir et défendre les besoins des adolescentes.
  • Sensibilisation des panchayats (gouvernements locaux)

Résultats : Contribuer à la réduction de la pratique du mariage d’enfants et à la protection des adolescents 

Inde : Lutter contre le mariage précoce des filles

  • Les filles sont accompagnées dans la réalisation de leurs aspirations, elles bénéficient d’un plan de développement personnel et professionnel;
  • Elles terminent leurs études ou ont reçu une formation professionnelle et peuvent exercer des activités génératrices de revenus. Elles sont aussi formées à des « compétences de vie » telle que la pensée critique, la prise de décision etc;
  • Le taux d’abandon scolaire au primaire et au secondaire diminue;
  • Les filles participent activement à la gouvernance locale;
  • Elles connaissent leurs droits et participent à des activités de plaidoyer de groupes pour le respect des droits des filles et des femmes;
  • Les garçons bénéficiaires, membres de groupes de pairs et jeunes leaders, sont engagés dans des activités de prévention du mariage précoce, de l’exploitation et des violences à l’égard des enfants;
  • Les acteurs clés (parents, adolescents, communauté) sont sensibilisés aux conséquences néfastes du mariage des enfants et s’y opposent;
  • Les comités de protection des enfants sont renforcés et répondent à la violence faite aux enfants ; ils conseillent les familles pour prévenir le mariage des enfants;
  • Les panchayats sont sensibilisés et mettent en œuvre des lois réglementant la prévention du mariage des enfants.

 

Parrainer une fille, une action dans la durée

Les filles sont les premières victimes de discriminations, c’est pourquoi Un Enfant par la Main a souhaité depuis ses débuts, les accompagner sur le long terme grâce au parrainage.

Notre objectif vise à promouvoir les droits des enfants et l’égalité pour les filles à travers une éducation et une formation professionnelle de qualité, pour qu’un jour, toutes et tous soient libres et autonomes.

Parrainer une fille, c’est défendre les droits des filles puisque toutes les actions d’Un Enfant par la Main combattent les inégalités entre les filles et les garçons.

Plus de 100 projets réalisés grâce à vous depuis 2007

Les projets déjà financés

A quoi servent vos dons ?

Share This
Faire défiler vers le haut