Skip to content

Haiti: de nouvelles cultures pour une meilleure alimentation

AMÉLIORER LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA RÉSILIENCE DES POPULATIONS
1
Donateur
10
sur 449 000
1 année et 17 jours
Pour vous mobiliser

Les bassins versants de la Chaîne des Matheux: une zone qui freine le développement des ressources

Haiti: de nouvelles cultures pour une meilleure alimentation

Cette région extrêmement enclavée, est située au sommet de la Chaîne des Matheux, entre 800 et 1200 mètres d’altitude.
Les relations entre la partie sommitale et les villes situées en contrebas sont compliquées en raison des versants très abrupts de cette chaîne montagneuse.

L’accès à l’eau y est très difficile en raison de la nature perméable du substrat calcaire.
Par conséquent, les femmes et les enfants sont obligés d’aller s’approvisionner en eau à des altitudes plus basses, souvent éloignées et difficilement accessibles.

Les sols des versants sont fortement exposés à l’érosion par les eaux de ruissellement, entraînant une dégradation rapide des sols qui provoque à son tour, l’accumulation d’alluvions et de colluvions, favorisant les inondations dans la plaine de l’Artibonite, lors d’événements cycloniques.

Par ailleurs, les rendements agricoles sur les sols fortement érodés sont très faibles pour nourrir suffisamment les familles, ce qui oblige les agriculteurs à étendre leur superficie cultivée jusqu’aux espaces les plus marginaux, souvent les plus éloignés et les plus pentus.
Cette extension progressive des zones cultivées accroît l’exposition des sols à l’érosion et rend difficile l’accès aux ressources.

Enfin, Les agriculteurs les plus pauvres, qui n’ont accès qu’aux espaces les plus exposés à l’érosion, ne parviennent pas à nourrir leur famille et sont contraints de combiner leur activité avec la vente de leur force de travail dans les villes situées dans la plaine de l’Artibonite( Verrettes, Saint-Marc).
Un grand nombre de familles connait un niveau de pauvreté extrêmement élevé, qui se traduit par :

  • de sérieux problèmes d’insécurité alimentaire ( sous-nutrition),
  • des taux de mortalité infantile très élevés ( jusqu’à 40% pour les familles les plus pauvres, d’après les enquêtes réalisées),
  • des taux de scolarisation très faibles (40%).

Notre projet: Diversifier et sécuriser les productions agricoles des exploitations familiales de Verrettes en Haïti

Haiti: de nouvelles cultures pour une meilleure alimentation

 

  • Appui au développement de cultures à forte valeur ajoutée
  • Renforcement de l’arboriculture fruitière et forestière
  • Développement des productions maraîchères et vivrières
  • Appui à la constitution de parcelles clôturées autour et à proximité des habitats installés sur les versants
  • Introduction de nouvelles pratiques pour l’amélioration de la conduite de l’élevage

Une volonté de contribuer aux Objectifs de Développement Durable

  • « Assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable »
  • « Garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau »
  • « Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité »

27 125 habitants bénéficieront de ce projet

Haiti: de nouvelles cultures pour une meilleure alimentation

  • Les familles de petits entre (0.5 et 5 Ha) et de très petits exploitants agricoles( <0.5Ha) (6280)
  • Les associations paysannes locales
  • Les pépiniéristes locaux
  • Les jeunes de la zone formés à la maçonnerie
  • Les pouvoirs publics nationaux et locaux, dont le ministère de l’Environnement, de l’Agriculture, le Comité Interministériel d’Aménagement du Territoire, le Bureau Agricole Communal, le Conseil d’Administration de la Section Communale

Un projet complémentaire pour soutenir durablement les familles

Haiti: de nouvelles cultures pour une meilleure alimentation

 

Ce projet s’inscrit dans la continuité des actions mises en oeuvre par Un Enfant pas la Main, dans la zone depuis 2013, à travers le projet
« Démarche d’aménagement innovants des bassins versants et sécurisation des productions agricoles en Haïti« .

Ce projet a été mis en oeuvre en partenariat avec le Gret et financé via le dispositif de l’Agence Française de Développement pour l’innovation sectorielle des ONG.
L’évaluation externe du projet en juin 2016, a souligné la pertinence des actions mises en place par l’association, qui ont apporté des réponses à plusieurs problèmes prioritaires des populations de la 6eme section rurale des Verrettes :

  • désenclavement (réhabilitation de tronçons de pistes rurales),
  • amélioration de l’accès à l’eau (construction de citernes, seuils-bassins dans le fond des ravines, bassins collectifs en bord de route, etc.),
  • diversification des cultures maraîchères,
  • formation en maçonnerie permettant de développer ensuite une double activité, très demandée par les jeunes de la zone.

L’évaluateur a également souligné la qualité des ouvrages construits et la pertinence des innovations introduites, notamment les bandes de roulement plurifonctionnelles servant d’impluvium pour les eaux de pluies dirigées vers des bassins construits en aval.

Plus de 100 projets réalisés grâce à vous depuis 2007

Les projets déjà financés

A quoi servent vos dons ?

Share This
Scroll To Top