Haiti : Des bassins pour améliorer l’accès à l’eau des familles

6
Donateurs
1 526
sur 12 000
1 mois et 15 jours
Pour vous mobiliser
Je fais un don maintenant
Comment bénéficier d’une réduction fiscale ?

L’accès à l’eau : un problème majeur  pour les 27 125 habitants de la chaîne des matheux

Un Enfant par la Main intervient dans la partie Nord-Ouest de la Chaîne des Matheux, dans la 5ème et la 6ème section rurale de la commune de Verrettes, depuis 2013.

Cette région extrêmement enclavée n’a bénéficié que de rares projets de développement durant des décennies.

Les familles de la région connaissent un niveau de pauvreté extrêmement élevé qui se traduit par de sérieux problèmes d’insécurité alimentaire (sous-nutrition et malnutrition), des taux de mortalité infantile particulièrement élevés et des taux de scolarisation très faibles.

La rudesse des conditions climatiques, le manque d’eau pour les usages domestiques et agricoles, les graves problèmes d’érosion, et le faible rendement des terres ne favorisent pas le développement d’activités de subsistance et entraînent un processus alarmant de dé-capitalisation des exploitations agricoles, à terme, l’exode rural

Les versants très abrupts de la chaîne montagneuse rendent difficiles les passages entre sa partie sommitale et les quelques sources d’eau situées en contrebas à environ 2 à 3 heures de marche de la plupart des hameaux des sommets.

Les femmes et les enfants traditionnellement chargés des corvées d’eau sont mobilisés chaque jour ce qui est un frein pour leur scolarisation.

Les points d’eau éloignés au débit généralement faible et de qualité douteuse font courir des risques sanitaires importants à la population.

De nombreuses maladies étant à transmission hydrique, la construction d’ouvrages de stockage hygiénique d’eau aurait d’importantes répercussions sanitaires et permettrait de lutter contre la propagation du choléra.

 

La construction de bassins indispensable pour apporter l’eau aux villages

Avec l’installation de bassins communautaires de rétention d’eau , le projet vise à :

  • Permettre aux familles d’avoir un accès facilité à l’eau pour un usage agricole (arrosage de pépinières maraîchères et forestières, abreuvement du bétail) et domestique (cuisine, lessive, hygiène personnelle, vaisselle) quotidien ;
  • Réduire les temps de corvée d’eau pour les enfants et faciliter leur scolarisation ;
  • Diminuer les temps de corvée d’eau pour les femmes et encourager le développement d’activités génératrices de revenus ;
  • Lutter contre le ruissellement, l’érosion des sols et la dégradation des terres agricoles.

 

Un bassin peut bénéficier à 100 personnes habitant à proximité du lieu de construction, et jusqu’à 150 personnes en prenant en compte les personnes de passage et les paysans qui ont leur parcelle en aval.

les familles de petits (entre 0.5 et 5 Ha) et de très petits exploitants agricoles (<0,5Ha) de la région seront les premiers bénéficiaires de ces bassins

Les étapes de construction des bassins communautaires

Plusieurs phases sont indispensables  :

• L’identification du lieu de construction du bassin
• La négociation avec le propriétaire du terrain
• L’identification de la main d’œuvre locale qui participera à la construction du bassin
• La construction du bassin (40 à 80 m3) en maçonnerie
• La sensibilisation des bénéficiaires à l’entretien du bassin à l’issue des travaux, ce qui garantira une utilisation efficiente de l’eau ainsi que la pérennité du projet.

Un ingénieur en génie civil de l’équipe d’Un Enfant par la Main en Haïti est responsable de la supervision des travaux de construction.

La mobilisation de la main d’œuvre locale permettra aux populations de la zone d’obtenir un revenu d’appoint qui pourra être investi dans la scolarisation des enfants, l’achat de denrées alimentaires, de semences, etc.

La réalisation du projet sera supervisée par le Chef de mission de l’association basé à Port-au- Prince et par la Responsable des Programmes basée au siège d’ Un Enfant par la Main en France.

Les résultats attendus

  • Les conditions de vie des familles et notamment des femmes et des enfants sont améliorées par un accès à l’eau facilité ;
  • Les rendements agricoles sont meilleurs et la sécurité alimentaire dans la zone est renforcée ;
  • Les revenus des travailleurs de la communauté augmentent immédiatement et pourront être réinvestis ;
  • Les capacités de résilience des communautés sont renforcées.

Aujourd’hui, Un Enfant par la Main doit construire 5 ouvrages et ce dans le cadre d’un projet cofinancé à hauteur de 50% par l’Agence Française de Développement.

recherche d'eau claire

L’accès à l’eau potable, une question de survie pour les familles de la chaîne des matheux  !

Plus de 100 projets réalisés grâce à vous depuis 2007

Les projets déjà financés

A quoi servent vos dons ?

Share This