Aller au contenu

Parrainer un enfant pour améliorer sa nutrition à Morafeno

Nutrition/Morafeno
164
enfants déjà parrainés
186
ont toujours besoin de vous
25 € / mois
pour aider un enfant et sa famille
Je parraine maintenant
Comment bénéficier d’une déduction fiscale ?

Dans la région de Morafeno, plus d’un enfant de moins de 5 ans sur 4 présente un retard de croissance !

Parrainer un enfant pour améliorer sa nutrition à Morafeno

Les enfants comme Aina manquent de nourriture certains mois de l’année.

Dans la région de Morafeno, 20 % des enfants de moins de 5 ans sont en insuffisance pondérale (source Enquête par grappes multiples d’indicateurs MICS 2018).

Les familles font face à des périodes d’insuffisance alimentaire. Elles ne disposent plus du fruit des récoltes précédentes et ne peuvent encore disposer de leurs futures récoltes.

Elles doivent alors faire des choix difficiles :

  • L’éducation n’est plus la priorité et les enfants sont déscolarisés, contraints de travailler,
  • Et lorsque les enfants continuent d’aller à l’école, c’est le ventre vide. Ils sont vite fatigués et ont du mal à se concentrer.

Les enfants ne consomment pas les bons aliments

Dans le village, l’alimentation se résume pour l’essentiel à quelques denrées de base (culture presque exclusive du riz, quelques tubercules, etc.).

Elle n’inclut que très rarement des aliments à haute teneur en nutriments, tels que les fruits, les légumes, la viande, le poisson, les œufs et les produits laitiers.

En raison de cette faible disponibilité des aliments sains et leur coût élevé quand ils le sont, de nombreux enfants sont privés de l’énergie dont ils ont besoin pour grandir et apprendre.

De plus, les familles ne sont pas suffisamment informées des enjeux de la nutrition et des besoins nutritionnels adaptés aux différentes étapes de l’enfance.

Les enfants sont incapables d’assimiler la nourriture qu’ils mangent

Aucun enfant du village n’a accès à l’eau potable.

La pratique de la défécation à l’air libre est très répandue.

Et il n’y a aucun médecin au sein des centres de santé.

Dans cet environnement, les enfants sont fortement exposés aux maladies hydriques, et plus particulièrement à la diarrhée qui empêche toute assimilation des aliments.

3 actions prioritaires pour le droit à la nutrition à Morafeno

Les enfants manquent de nourriture certains mois de l’année. 

En intégrant l’aspect multidimensionnel de la nutrition infantile, Un Enfant par la Main et ses partenaires FERT et le groupe Fifata envisagent 3 actions :

1. Instaurer des environnements sains pour les enfants et favoriser de bonnes pratiques nutritionnelles

  • Sensibiliser les familles aux bonnes pratiques en matière de nutrition, telle que l’allaitement exclusif jusqu’aux 6 mois de l’enfant,
  • Réaliser des visites à domicile,
  • Organiser des ateliers culinaires avec les ressources locales.

2. Promouvoir des systèmes alimentaires fournissant une alimentation variée, saine, bon marché et durable pour les enfants

Seulement 35 % de la surface productive est mise en valeur actuellement.

L’objectif est de créer des synergies entre les besoins nutritionnels des enfants et les capacités de production dans la zone.

  • Améliorer et diversifier les productions de fruits et légumes et le petit élevage (poulet, porc).
  • Soutenir les producteurs et les éleveurs.

3. Accompagner les structures de santé communautaires dans la gestion du renforcement nutritionnel

  • Promouvoir le suivi de la croissance des enfants de moins de 5 ans par la communauté afin de détecter les cas de malnutrition.

Afin d’avoir un réel impact sur la nutrition des enfants de Morafeno, toutes ces actions ne peuvent être complètes sans les interventions qui seront réalisées en parallèle, notamment dans le domaine de l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement et la santé.

Rêves d’enfants : la série podcast pour découvrir le travail de l’Association dans le monde

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Parrainer un enfant, c'est quoi ?

Témoignages

Faire défiler vers le haut