Skip to content

Panorama de nos actions au Cambodge 2017-2018

panorama de nos actions au Cambodge 2017-2018

Le Cambodge en quelques chiffres

parrainer un enfant cambodge

  • Chaque année, le Cambodge est touché par des inondations, ce qui pose un risque pour les vies de milliers d’enfants.
  • Pour beaucoup d’enfants vivant dans la pauvreté, il y a un manque de sensibilisation sur l’importance de l’éducation, associé à un accès limité à une éducation de qualité dans leur communauté.
  • Les enfants sont amenés à arrêter l’école plus tôt pour aller travailler et aider leurs familles à gagner de l’argent.

A l’âge de 8 ans, Chipheng a perdu son père et sa mère souffrait d’une maladie.
La petite est devenue la seule source de revenue de la famille. Avant d’aller à l’école, Chipheng aidait sa mère en récoltant et vendant des légumes.

  • Les personnes souffrant d’handicap sont souvent marginalisées et n’ont pas la chance de faire activement partie de leurs communautés.
  • Les opportunités sont limitées par manque d’éducation.
  • 3 enfants sur 10 souffrent de malnutrition dans la province de Kratie.
    Ce qui signifie qu’ils sont plus vulnérables aux maladies et pourraient ne pas être en mesure de s’épanouir complètement.

Meta âgé de 5 ans ainsi que ses petits frères Minea, 3 ans et Vathana, 18 mois, souffraient de malnutrition.
Leur mère, Sreydeap se souvient les avoir nourrit avec une alimentation très pauvre et sans légumes verts, avec de mauvaises pratiques d’hygiène.

Je ne lavais ni mes mains ni les leurs avant les repas. Je ne protégeais pas les aliments pour éloigner les mouches.
Mes fils étaient souvent malades. Presque toutes les semaines je devais les emmener chez le médecin.

Panorama de nos réalisations grâce à vos dons

Grâce à vous et à nos actions humanitaires depuis 2007, nous accompagnons au Cambodge près de 356 enfants parrainés.
Nous travaillons en partenariat avec ChildFund Cambodge et nos actions se traduisent par la mise en place des programmes de développement dans les domaines de :

  • l’éducation
  • la nutrition
  • la santé
  • la protection infantile
  • ainsi que l’accès à l’eau et l’assainissement

L’objectif de nos actions au Cambodge est de permettre aux enfants d’affirmer qu’ils sont :

  • en sécurité,
  • éduqué,
  • entendu,

Sauver des vies lors de catastrophes

Sauver des vies en cas de catastrophes

  • Préparation des communautés à faire face aux catastrophes, dont les inondations, en association avec le Comité National pour la Gestion des Catastrophes, en les formant sur les principaux dangers et mesures à prendre en cas de catastrophe.

Boramy, 13 ans a transmis son savoir à d’autres enfants de sa communauté et cela a changé leur perception sur la manière d’agir en cas de catastrophe.

 J’ai parlé à un enfant qui avait l’habitude de nager seul pour retrouver ses parents.
C’est très dangereux. Ils ont besoin d’un adulte avec eux pour être en sécurité.

Encourager les enfants à aller à l’école

encourager les enfants à aller à l'école

  • Sensibilisation des parents sur l’importance pour les enfants d’aller à l’école régulièrement et de finir leurs études, dans des communautés rurales défavorisées du Cambodge.
  • Amélioration de la qualité de l‘enseignement et de l’apprentissage dans les écoles.
  • Construction de bâtiments adaptés aux enfants et amélioration des systèmes de gestion scolaire.

Quand les enfants vont à l’école, ils disposent de meilleures chances pour réussir leurs études et créer un meilleur futur pour eux ainsi que pour leurs familles. Aujourd’hui, Chipheng va régulièrement à l’école et elle est pleine d’espoir pour son futur.

Quand je serai grande je veux devenir enseignante, c’est mieux que de récolter des légumes.

Responsabiliser les villageois

Les voix de la communauté donne du pouvoir aux familles

  • Aide apportée aux personnes souffrant d’un handicap, en donnant la parole à tous, à travers le projet « Les voix de la communauté », qui aide à améliorer la responsabilisation des autorités villageoises.
    Ratha, qui habite dans la province de Svay Rieng ne peut plus utiliser sa jambe droite. Il nous a fait part des défis qu’il a dû affronter avec son entreprise. Il a reçu une formation professionnelle pour développer ses compétences. Ratha a fait une formation de mécanicien automobile et il est maintenant capable de travailler aussi bien sur des motos que sur des vélos. Ce qui l’a aidé à augmenter ses revenus et il peut maintenant laisser ses enfants aller à l’école et économiser pour leur avenir.

Le soutien de ChildFund avec la formation m’a été très utile. Si je n’avais pas eu ce soutien, j’aurais eu besoin de demander un prêt à la banque avec de gros intérêts, afin de pouvoir élargir mon activité.

Les voix de la communauté donne du pouvoir aux familles

  • Création d’opportunités pour les personnes souffrant d’un handicap
    Sina, âgée de 30 ans, est sourde depuis l’âge de 5 ans et a dû arrêter l’école après la troisième.
    C’est une talentueuse mathématicienne mais qui a eu des opportunités limitées à cause de son manque d’éducation.
    Avant de participer à un projet soutenu par ChildFund, elle vivait avec ses parents et les aidait à s’occuper du bétail.
    A la suite de ce projet, elle a acquis des compétences pour devenir couturière.
    Sina prévoit de monter sa propre entreprise et devenir indépendante.

Je suis tellement heureuse de pouvoir créer des vêtements. Autrefois, je me sentais vraiment seule à la maison.

La mère de Sina, Samorn, affirme qu’elle a constaté un changement positif dans la vie de sa fille depuis qu’elle a appris à coudre.

Je ne savais pas à quel point elle était malheureuse, mais maintenant je peux voir la différence.

Nourrir les enfants et les futures générations

Nourrir les enfants et les futures générations

  • Mise en place d’ateliers sur l’hygiène de la nutrition.
    Après avoir assisté à un de ces ateliers, Sreydeap a commencé à introduire de nouvelles pratiques alimentaires et hygiéniques à la maison. En l’espace de 12 jours, Meta a pris 5kg, Minea 3kg et Vathana 2 kg.
    Maintenant mes enfants sont rarement malades
  • Mise en place d’un programme de surveillance sur la santé et la croissance des enfants de moins de 5 ans, dans la province de Kratie pour réduire le nombre de cas de malnutrition.
  • Education des parents et tuteurs sur des pratiques d’hygiènes saines et sur la cuisine d’aliments nutritifs pour leurs enfants.
    Buna, qui dirige un des centres de soins dans la province de Kratie affirme que le projet a eu un impact énorme dans sa communauté. Cela a contribué à réduire le taux de mortalité et de maladies infantiles.

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Scroll To Top