Parrainez un enfant des bidonvilles de Bombay en Inde !

100 enfants indiens attendent un parrain ou une marraine

Sortez des rues les enfants de Mumbai :
100 enfants attendent un parrain ou une marraine !

La vie des enfants et des familles de Mumbai

Plus de 100 000 enfants vivent dans les rues

Mumbai, anciennement Bombay, est situé dans l'État de Maharashtra, au sud-est de l'Inde à environ une heure et demie de vol de la capitale New Delhi en Inde.

Mumbai est la quatrième plus grande ville du monde.

Cette ville se trouve le long de la côte, à côté des lacs Nerul et Kopar Khairne.

 

• Environ 70% de la population n'z pas de toilettes;
•  Seulement 45% des enfants sont  vaccinés dans les bidonvilles de Mumbai
• La violence domestique est très élevée dans la région. Les adolescentes et les jeunes filles sont plus vulnérables
• Les bidonvilles sont situés à proximité des carrières, ce qui fait que les enfants et les familles sont exposés en danger

Qui sont ces enfants ? d'où viennent-ils ?

Beaucoup sont issus de familles très  pauvres. Certains sont orphelins, d’autres se sont enfuis de chez eux pour survivre car ils étaient maltraités.

D’autres ont été tentés par l’aventure, attirés par cette mégalopole qu’est Bombay.

La rue représente pour eux, et pour leur famille, un lieu de vie.

Mais ces enfants vivent sans protection, sans surveillance, livrés à eux-mêmes.

Les familles qui vivent dans cette région gagnent pour la plupart 80 euros par mois.

Ces familles subsistent grâce :

  • au travail domestique,
  • la menuiserie,
  • la maçonnerie,
  • le travail en usine,
  • l'industrie minière.

Les maisons sont construites à partir de briques ou de blocs de ciment avec des planchers de ciment ou de tuiles et des toits en tôle.

Les fenêtres ont des barres de sécurité en fer, plutôt que du verre et des écrans.

L'eau provient de puits ou de robinets communautaires.

Les résidents utilisent des toilettes publiques ou des champs ouverts pour les déchets.

Les enfants mangent du riz, du pain, du maïs ou du ragi accompagnés de tomates, de brinjal, de guar, de ladyfinger, d'épinards et de pommes de terre.

Plus des trois quarts de la population est hindoue. La plupart des résidents de Turbhe sont des migrants venus de tout le pays à la recherche de meilleures opportunités.

programme de parrainage Mumbai en Inde

Comment ces enfants survivent ?

Souvent, ils mendient ou volent aux étalages. Pour gagner quelques roupies, ils travaillent,  comme par exemple :

  • cirer des chaussures,
  • laver des taxis,
  • vendre des objets trouvés.

Ils mangent la nourriture des poubelles de restaurants.

Les enfants sont exposés à la faim, au paludisme, aux maladies respiratoires, à la diarrhée et à l'infection par le VIH.

La violence conjugale et familiale, ainsi que la consommation de drogues et d'alcool sont également des problèmes.

Pour les sortir de la rue, les programmes de notre partenaire ChildFund Inde portent sur :

  • le développement de la petite enfance,
  • l'alimentation en eau,
  • l'assainissement et les soins de santé,
  • la protection de ces enfants.

Nous formons les parents et les soignants à la nutrition, à l'hygiène et au développement physique et intellectuel.

Nous travaillons avec les centres locaux de développement de l'enfant pour veiller à ce que les enfants apprennent et jouent dans des espaces sécurisés.

Nous surveillons la croissance des enfants, enseignons des pratiques d'hygiène et organisons des campagnes de lavage des mains.

Nasim, 26 ans:

Lors de la réunion de nos parents, j'ai appris à quel point il est important de passer du temps avec mes enfants.