Aller au contenu

Ma première lettre à Roseline en Haiti

courriers à une filleule en Haiti
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Ma première lettre à Roseline en Haiti

Parrainer un enfant ce n’est pas seulement une aide financière

Parrainer un enfant, c’est participer à l’amélioration de ses conditions de vie ainsi que celle de sa famille, son village grâce à une contribution financière, c’est aussi partager une expérience riche de sens avec un enfant à l’autre bout du monde.

Chacun à sa manière peut choisir d’échanger avec l’enfant, sa famille et construire une relation humaine enrichissante.

En effet, beaucoup de nos parrains associent leurs enfants ou petits-enfants au parrainage : un bon moyen de les ouvrir sur le monde.

La correspondance avec votre filleul

Si comme beaucoup de nos marraines et parrains, vous souhaitez nouer une relation épistolaire avec votre filleul, vous pouvez correspondre par courrier.

Ce sont autant de belles occasions de découvrir et partager vos cultures et modes de vies.

Le parrainage est une vraie ouverture sur le monde pour les parrains mais aussi pour les enfants

L’exemple d’un premier courrier à sa filleule

Depuis le 31 décembre, Evelyne est l’heureuse marraine de Roseline qui vit dans la chaîne des Matheux en Haïti.

Le témoignage de Marie-Sophie Lacarrau à la télévision sur son voyage en Haïti l’a convaincue de parrainer.

Mère d’une jeune femme déjà grande, Evelyne est heureuse de donner sa chance à Roseline, une jeune fille née dans un pays meurtri par les catastrophes.

Elle sait qu’en parrainant cette petite fille, elle lui offre une chance d’être scolarisée. L’éducation c’est le plus important aime à la souligner Evelyne.

Aujourd’hui retraitée, cette marraine a de nombreux projets, l’un d’entre eux : rendre visite à sa filleule avec sa sœur, qui vit en Martinique et qu’elle aimerait convaincre aussi de parrainer.

Evelyne a attendu un mois, comme l’Association le suggère avant d’envoyer sa 1ère lettre à Roseline.

une lettre à un enfant

La première lettre d’Evelyne à sa filleule, Roseline : le cœur est à l’ouvrage !

Dans cette lettre, il y a mis tout son cœur et pris le temps de partager un peu d’elle, de lui remettre quelques petits présents qui elle l’espère lui feront plaisir.

courriers à une filleule en Haiti

Que dire dans sa lettre, en quelle langue écrire, quand envoyer son courrier, aller à la rencontre de son filleul….

 

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut