Aller au contenu

L’Ethiopie frappée par une crise alimentaire !

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > L’Ethiopie frappée par une crise alimentaire !
Une grave crise alimentaire sévit actuellement en Éthiopie. Selon le gouvernement Éthiopien, plus de 8 millions de personnes auront besoin d’une aide alimentaire à fin octobre.
Les faibles précipitations, le phénomène El Nino, les mauvaises récoltes et la perte du bétail ont entraîné des pénuries massives de nourriture.

D’ici à 2016, c’est toute la Corne de l’Afrique qui pourrait être frappée par cette grande sécheresse.

Les autorités locales et les ONG s’organisent pour distribuer de la nourriture dans le sud et l’est du pays, notamment en Oromie, et SNNPR * qui sont les régions les plus touchées.

Dans les 7 districts où intervient notre partenaire ChildFund Éthiopie, 211 421 personnes souffrent de cette pénurie alimentaire et plus particulièrement 74 000 enfants de moins de 5 ans, femmes enceintes ou allaitantes et personnes âgées.

L’insécurité alimentaire est un sujet sensible en Éthiopie, dont le gouvernement souhaite faire oublier les terribles images de la famine des années 1984-85 […]. Les autorités craignent que les images de malnutrition ne viennent entacher le développement spectaculaire du pays ces dix dernières années et les efforts pour changer l’image du pays.

À propos de Karim Lebhour, correspondant, Éthiopie and Africain Union pour l’Agence France Presse.

L’Éthiopie fait face à une crise alimentaire dont personne ne parle, mais pourtant, nous nous devons de vous alerter.

Un Enfant par la Main et ses partenaires au sein de ChildFund Alliance se mobilisent pour apporter de la nourriture enrichie, durant les 3 prochains mois, aux plus vulnérables et ainsi, les sortir de l’insécurité alimentaire.

La maman de Temesgen, journalière agricole, dit que la vie est dure en ce moment. Habituellement, la famille cultive des légumes et de la banane appelée Enset, originaire d’Éthiopie. Cette année, en raison de la sécheresse, ils n’ont pas pu planter, et maintenant ne peuvent pas non plus, acheter de nourriture, car les prix ont augmenté et leurs revenus diminués.

Nous ne mangeons qu’une fois par jour, des pois chiches grillés avec du café le matin ou de la banane. Nous manquons d’argent pour subvenir aux besoins de notre famille

Cette maman s’inquiète pour ses enfants, en particulier pour sa fille de 5 ans, qui est soignée pour malnutrition sévère. Elle reçoit des soins pour prévenir certains des retards de développement que la malnutrition peut provoquer. Son fils, Témoigne, âgé de 7 ans, va à l’école, mais quand il n’a pas suffisamment mangé, il a du mal à se concentrer et à apprendre.

Je serais très heureux si je pouvais manger à ma faim !

Ne laissez pas les enfants et leurs familles souffrir de la faim plus longtemps.

Avec seulement 43 €, vous pouvez sauver 3 vies grâce à la distribution de 13.5 kg de nourriture enrichie et de 1.5 l d’huile.
Par personne pour couvrir leurs besoins jusqu’à la fin de l’année.

* Région des nations, nationalités et peuples du Sud.

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut