Skip to content

Le sport peut-il changer le monde ?

Le sport a la faculté d’inspirer et de réunir les gens qu’importe le milieu dont ils sont issus.
Bien plus qu’un jeu, le sport offre un réel espoir aux plus jeunes !

Nombreux sont ceux qui ont constaté un impact positif de la pratique du sport sur leur vie. En effet, le sport permet :

  • d’améliorer la santé mentale et émotionnelle,
  • renforce la confiance en soi,
  • développe le sens de l’autonomie
  • créer la cohésion au sein d’une  communauté.

Croyez vous que le sport peut avoir un impact positif sur la vie d’un enfant et de sa communauté ? Nous, l’on pense que oui !
Pour nous aider à répondre à cette question, nous avons fait appel à des joueurs de rugby, à des partenaires, à nos Ambassadeurs.

Le sport a-t-il le pouvoir de changer le monde ?

Emily Chancellor

Je pense que le sport est un élément indispensable, qui a tellement de bienfaits. En faisant du sport, on améliore notre santé physique, on développe non seulement des compétences sociales, mais notre motricité fine et globale. Cela nous aide à comprendre et à respecter les règles et l’équipe adverse… et bien plus encore.
Il y a tellement de compétences qu’on gagne grâce au sport et qui nous aide à créer des communautés soudées.
Le pouvoir de la compassion c’est d’être humble quand il y a une défaite tout comme célébrer la victoire. Il est important d’apprendre toutes ces choses. On apprend à travailler dur tout en s’amusant grâce au sport. L’individu devient plus autonome et apprend d’énormes leçons de vie. Le sport a vraiment le pouvoir de changer le monde de manière positive.

 

Fiona Taag

Le sport peut réellement changer le monde, en donnant une force physique et mentale aux athlètes et aux équipes, par exemple, en liant les fans issus de différents milieux et cultures par une passion commune et en donnant aux jeunes la chance d’apprendre et d’acquérir des compétences essentielles qui aide les communautés à grandir.
Comme l’a dit Henry Ford :

Se rassembler c’est un début ; rester ensemble c’est progresser ; travailler ensemble c’est réussir.

Le sport a le pouvoir de changer les individus, les équipes et les communautés et même un peuple, il brise les frontières et créer des opportunités. Ces dernières années, j’ai pu voir à quel point le sport a rendu les jeunes filles et les femmes autonomes, en apportant une cohérence et une révélation sur l’incroyable chemin qu’elles parcourent. C’est encourageant de voir que plus d’athlètes féminines sont valorisées pour leur potentiel et surtout, qu’elles inspirent des milliers de jeunes filles à suivre leurs pas.
Cependant, il est important de s’assurer que le sport est utilisé pour de bonnes actions et non pour le conflit et la cupidité, la politique ou la discrimination. On doit avoir la responsabilité de s’assurer qui est à disposition de ce pouvoir et progressivement faire en sorte qu’un investissement soit fait pas seulement auprès des athlètes et des événements, mais aussi dans les communautés qui les soutiennent, les entourent et les accueillent.

 

Chris Mastaglio

Est-ce qu’à travers le sport on peut changer le monde ? Oui !
Le sport rapproche les gens qui viennent de milieux différents, autour d’un objectif commun et met à leur disposition un programme où ils pourront travailler ensemble, créer des affinités et se concentrer sur leurs ressemblances en mettant leurs différences de côté.Le sport devrait être accueillant et amusant.
J’ai directement vu que le sport pouvait briser les frontières culturelles, religieuses et linguistiques quand il est utilisé dans les programmes qui ont pour objectif de donner des résultats concrets.
Le sport n’est pas assez utilisé comme moyen de rapprocher les enjeux urgents qui s’articulent autour de l’inclusion, du leadership et de la prise de décision positive.
Mais dans les années à venir, j’espère que l’accent sera mis sur les bienfaits que le sport apporte dans le déploiement des Objectifs du Développement Durable.

 

Etant jeune étudiant, et ayant grandi dans les temps de l’Apartheid en Afrique du Sud, mon voyage au stade de Newlands pour l’ouverture des jeux de la coupe du monde de rugby en 1995, a changé ma vie. Quand Nelson Mandela est entré dans le terrain et qu’une foule presque exclusivement blanche a passé 20 minutes à crier son nom, j’ai réalisé que le sport avait le pouvoir de changer le monde, ou bien à ce moment-là changer mon pays et unir tous les Sud-Africains, peu importe leur ethnie.
Depuis, j’ai réalisé que le sport et plus précisément l’accès au sport, m’a aidé à façonner ma vie et la rendre meilleure.
J’ai bénéficié d’opportunités, de valeurs et d’amitiés que je chérie énormément.
C’est donc pour ces raisons que j’en suis venu à apprécier les valeurs du sport qui se caractérisent par le rapprochement des communautés en ne tenant pas en compte des différences culturelles. J’ai eu l’immense privilège et le plaisir de visiter et de travailler avec plusieurs projets sportif dans des programmes humanitaires à travers le monde.
Pour faire plus simple, peu de choses ont eu un impact si fort dans ma vie que la rencontre avec les coachs et les joueurs du programme au Laos et au Vietnam.
Que ce soit pour rassembler les gens, pour voir les plus grands joueurs du monde de rugby ou pour sortir une balle de rugby et y jouer avec les enfants dans une école rurale à Myanmar, le sport peut changer le monde où d’autres ne peuvent pas. A travers les mots éternels de Nelson Mandela :

Le sport a le pouvoir de changer le monde. Il a le pouvoir d’inspirer, il a le pouvoir d’unir le gens de manière quasi-unique. Il parle aux jeunes dans un langage qu’ils comprennent.Le sport peut créer de l’espoir là où il n’y avait que du désespoir. Il est plus puissant que les gouvernements pour briser les barrières raciales.

 

Rob Vickerman

Il n’y a pas un jour qui passe sans que je vois le pouvoir du sport sur la société. Il unit les gens, créer des communautés ; explore les possibilités et les bienfaits de la santé mentale et physique.
Tout le monde peut en bénéficier, et ce peu importe l’âge, la taille ou les capacités, il faut juste foncer et participer.
Je suis assez chanceux d’être impliqué et de donner l’opportunité aux jeunes de faire du sport à l’école. Les défis, le processus, les solutions et l’ampleur que je constate ne cessent de m’impressionner. Il donne aux gens calmes une voix, aux personnes timides un confiance en soi, aux gens exclus une équipe et surtout, leur montre tous comment briser les barrières et les différents problèmes qui caractérisent leurs vies, pas seulement dans la cour de récréation ou sur le terrain.

 

Le sport donne de l’espoir aux gens, où autrefois il n’y en avait pas.
Tout le monde a vécu le fait d’être comparé à ses semblables, mais pour beaucoup d’entre nous, l’excellence académique n’est pas facile à acquérir.
Le sport offre une autre dimension. Il donne la chance aux gens qui n’excèdent pas d’avoir la chance de se mettre en valeur par rapport à leurs amis et collègues.
Dans les jeux d’équipe, ils peuvent contribuer au bien-être général du groupe, en tant qu’individus, ils peuvent progresser dans leur propre sphère.
J’ai été assez chanceux de visiter le Laos avec le programme ChildFund Pass it Back, j’ai rencontré beaucoup de jeunes femmes qui, sans l’opportunité de jouer au rugby, n’auraient jamais su qu’elles avaient les capacités de faire des choses importantes dans lesquelles elles avaient du potentiel et qu’elles pouvaient apprécier.
Elles avaient plutôt démontré une grande confiance en elles, étaient très fières de ce qu’elles avaient accompli et ont démontré un grand espoir et une exemplarité pour leur vie.

 

Parce qu’il est bénéfique à la santé physique, mentale et émotionnelle, le sport est incomparable. Le sport stimule notre corps et notre esprit, avec ses challenges et nous procure du bonheur et de la satisfaction qui n’est pas seulement bénéfique pour la santé. Ces valeurs s’accordent avec les liens créer par les expériences partagées dans le sport, ce qui développe des amitiés et un sentiment d’appartenance qui est inégalable.

 

James Verity-Amm

Je pense que le sport a le pouvoir de changer le monde. Je pense que le sport a le pouvoir d’unir les gens de différentes ethnies, cultures et milieux. Je pense que le sport a réellement le pouvoir de changer le monde et les gens autour de nous, il nous donne l’opportunité d’apprendre des compétences essentielles, de se faire des amis et d’éliminer le stress. Il nous donne la chance de s’évader et de mettre de côté nos problèmes pour vivre le moment présent. Le sport est un drôle de moyen d’unir les gens pour supporter un objectif commun et je pense que si on peut s’unir dans d’autres aspects de la vie, nous avons trouvé la solution de réussite.

 

Jono Lance

Le sport a le pouvoir de changer le monde en nous apprenant les meilleurs principes qu’une personne peut avoir dans sa vie. On apprend à travailler dans une équipe et en retour on apprend à travailler avec les autres pour accomplir des objectifs. Ça nous aide à faire face aux défis et à l’équipe adverse et nous rappelle qu’il faut rester humble quand il y a une victoire et nous donne une chance de recommencer après une défaite. On a aussi la chance de s’amuser et de profiter du moment présent, peu importe ce qui se passe en dehors du terrain.
Donc oui, le sport peut vraiment changer le monde, car on apprend à vivre différemment dans un contexte amusant.

 

Nicholas Jooste

Le sport a le pouvoir de nous unir. Les nouveaux amis que je me faisais dans les nouvelles équipes de sport rendaient les séparations avec mes amis et ma famille plus faciles.
Nelson Mandela croyait beaucoup en l’impact que le sport avait, et a utilisé la coupe du monde de rugby de 1995 pour apaiser les tensions en Afrique du sud et inviter tout le pays à supporter leur équipe nationale. Le sport peut unir les gens d’une manière unique, et a le pouvoir de changer le monde.

 

Luke Burton

Le sport a le pouvoir de changer le monde de différentes manières… Je vais essayer d’en détailler quelques-uns.
Il réunit les gens de toutes nationalités, cultures et milieux sociaux. Dans le sport, ce qu’on fait dans la vie n’a aucune importance, peu importe les conditions dans lesquelles on a grandi, qu’on soit joueur ou supporter, tout le monde est égal. Dans ce moment sportif, tout le monde est lié par la passion pour le jeu et l’équipe qu’il supporte. Les valeurs du sport sont la loyauté, la discipline, la force morale, le courage et le respect. Les coéquipiers deviennent des vrais amis, et on se sacrifient pour les personnes qui portent le même maillot que nous. On devient plus confiants et sociables, on apprend des choses sur nous-même et sur les autres. Le sport s’exprime à l’international, il a le pouvoir de nous changer.

 

Grace Hamilton

Le sport a le pouvoir de changer les gens dans le monde. Il nous permet de créer des relations avec une variété de gens et de créer un espace joyeux pour apprendre en jouant. Qu’on le pratique ou le regarde, le sport est l’essence même de la croissance, de la résilience et de la passion. Il unit les gens qui ont emprunté des chemins différents dans une seule et même enseigne qui est devenue le langage commun du monde.

 

François Trinh Duc

 

Mettre ma notoriété au service du plus grand nombre me semble normal. Le rugby est une école de la vie. On apprend à travailler ensemble, à vivre ensemble, à vivre en communauté.
C’est la vraie force de ce sport.

Retrouvez dès à présent le reportage d’Olivia Schaller dans Télématin sur France 2 avec François Trinh Duc

 

 

Yannick Nyanga

La coupe du monde de Rugby est un moment particulier pour les joueurs comme pour les supporters. Cet événement soulève l’enthousiasme de chacun.
Le rugby est un excellent vecteur de transformation, « ChildFund Pass it Back » permet de changer la vie de milliers d’enfants dans le continent le plus peuplé et le plus jeune du monde. Je suis heureux de pouvoir aider l’Association.

Lenaig CORSON

 

Les actions soutenues par Un Enfant par la Main dans le cadre du projet «  Pass it Back » bénéficient à des enfants en situation de fragilité afin de garantir l’égalité filles-garçons, de changer la vie des jeunes en développant leur confiance et leur leadership au sein de leur village en Asie.
Donner de mon temps dans ce projet humanitaire et sportif basé sur la pratique et la promotion du rugby m’a semblé une évidence !

 

Romain MAGELLAN

Le projet « Pass it Back » s’adresse à des enfants en situation de grande précarité en Asie. Grâce à la pratique du Rugby, ces enfants reprennent confiance en eux, et peuvent jouer un rôle au sein de leur village. Avec Un Enfant par la Main, je partage la même volonté d’aider ceux qui sont dans le besoin alors, je me réjouis que la coupe du monde de rugby au Japon puisse être une formidable caisse de résonance pour l’enseignement de ce sport qui représente un levier à l’éducation des enfants et à la promotion de leurs droits.

Changez le monde avec le rugby

Le sport a le pouvoir de changer le monde car il unit les gens autour d’un seul et même objectif.
Il crée des opportunités pour l’individu, il améliore la santé physique, mentale et émotionnelle tout en développant une confiance en soi et un sens d’autonomie.

Donnez la chance à un enfant d’accéder à ces opportunités.

pour soutenir le programme ChildFund Pass It Back

 

 

 

 

 

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Scroll To Top