Aller au contenu

Prix de la solidarité 2021: Votez pour Un Enfant par la Main

Le Népal entame sa lente reconstruction après le séisme !

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Le Népal entame sa lente reconstruction après le séisme !

Selon l’ONU, 2,8 millions de victimes ont encore besoin d’une aide, que ce soit pour se soigner, se loger ou se nourrir.
La reconstruction du pays, et notamment des écoles s’opère actuellement car la priorité vise à permettre un retour à l’école des enfants afin d’éviter le trafic et l’exploitation des enfants.

Depuis 2 mois maintenant, et grâce votre élan de solidarité, ChildFund au Népal a pu dans les zones dévastées par la catastrophe :

– assurer deux distributions de vivres pour 6282 foyers soit 23 875 personnes qui ont reçu un colis alimentaire composé de riz, de dahl, de sel et d’huile et distribuer 2688 abris (bâche et tapis de sol) pour 3111 foyers dans 4 des villages du district de Sindhupalchowk.

Si la phase de réponse aux besoins de première nécessité est essentiellle à la survie des victimes, le temps de la reconstruction est aujourd’hui, une priorité.  Le déblaiement et la reconstruction des écoles prend du temps aussi, en attendant la réouverture des écoles, ChildFund au Népal a pu :

– installer 21 centres de réconfort pour accueillir les enfants de 6 villages des districts de Sindhupalchowk et Ramechhap afin de leur garantir un environnement sûr et de leur apporter un soutien psychologique. 1803 enfants y sont accueillis chaque jour,

– construire 27 espaces d’apprentissage provisoires aussi appelés école temporaires au sein de 16 écoles. 30 autres espaces seront mis en place et 6147 écoliers pourront reprendre leur scolarité d’ici la fin juin.

Enfin, en coordination, avec l’UNICEF, notre partenaire va pouvoir distribuer aux 44 écoles de 6 villages de Sindhupalchowk et de Ramechhap, 153 supports de formation aux enseignants, 156 kits récréatifs pour les enfants et 27 sacs de livres.

Il reste beaucoup à faire pour s’occuper des milliers d’enfants qui ne peuvent pas retourner à l’école.
A ce titre, le gouvernement népalais souhaite revoir l’ensemble des normes de construction des infrasctures médicales, scolaires et de l’habitat afin de garantir la sécurité des populations.

Un immense merci à tous ceux et celles qui se sont déjà mobilisés.
Aidons les enfant du Népal !

 

 

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut