Aller au contenu

Compte rendu de la rentrée à l’école de Tabarre en Haïti

Compte rendu de la rentrée à l'école de Tabarre en Haïti
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Compte rendu de la rentrée à l’école de Tabarre en Haïti

Haïti ne dispose d’aucune structure pour faciliter l’accès à l’éducation aux enfants handicapés et n’a pas encore réussi à lancer une véritable politique d’accompagnement et de prise en charge de ces enfants qui souffrent en plus d’une forte stigmatisation de la société.

ESF a mis en œuvre en 2012 un projet facilitant l’accès à l’éducation de base à ces enfants, souvent laissés en marge des programmes éducatifs classiques.

Grâce à nos donateurs, des aménagements adaptés ont été construits :

  • 3 classes pour le préscolaire
  • et 5 latrines.

De plus, depuis 2011, nous soutenons 3 élèves haïtiens en situation de handicap moteur à l’école de Tabarre.

Samantha, Isnel et Jonathan : les élèves que nous soutenons

Samantha, Isnel et Jonathan sont 3 élèves en situation de handicap scolarisés au sein de l’école Institution de la Famille Saint Vincent de Paul (IFSVP) de Tabarre.

L’année 2015-2016 a été bonne pour les enfants sur le plan scolaire, puisqu’ils sont tous passés en classe supérieure.

Samantha

Samantha est passée en 7e année fondamentale, elle a terminé le 2e cycle en passant les examens non officiels de 6e AF fondamentale avec succès.

Sur le plan personnel elle a connu des soucis de logement dus aux problèmes financiers de sa mère.

Durant l’année scolaire, elle a été logée chez sa tante qui ne possède qu’une petite maison d’une pièce où vivent son mari et ses 2 enfants.

Samantha est maintenant retournée chez sa mère qui a pu payer son loyer avec toutes ses économies.

Compte rendu de la rentrée à l'école de Tabarre en Haïti

Jonathan

Jonathan a réussi à passer en 3e AF.

Cependant, durant l’année scolaire 2015-2016, malgré des résultats excellents jusqu’alors, son niveau scolaire a baissé à cause de problèmes de santé.

Il a été malade quasiment toute l’année.

Issu d’une famille nombreuse, ses parents manquaient de moyens pour le soigner.

Ce problème a été résolu grâce à l’aide financière de la marraine de Jonathan, ce qui a permis à ses parents de monter un commerce de produits alimentaires et de boissons gazeuses à leur domicile.

Compte rendu de la rentrée à l'école de Tabarre en Haïti

Isnel

Isnel quant à lui est actuellement en classe de 2e année fondamentale.

Compte rendu de la rentrée à l'école de Tabarre en Haïti

Pour leur rentrée, les 3 enfants ont reçu :

  • un uniforme,
  • un cartable,
  • leurs manuels scolaires
  • et des fournitures.

Cette année, l’école a reçu un don de cartables de la part de la fondation DIGICEL.

Chaque enfant de l’école a reçu un cartable, dont Samantha, Jonathan et Isnel.

Les enfants au sein de l’école IFSVP de Tabarre

IFSVP a fait sa rentrée le 12 septembre et les enfants ont repris le chemin de l’école le mercredi 14 septembre 2016.

Comme d’habitude la préparation a été faite en consultation avec la direction de l’école.

Enfants Sans frontières a pu payer les frais de scolarité des trois enfants dès le début de l’année.

Cette année encore, l’intégration des enfants au sein de l’école se passe bien.

Le lundi 24 octobre, France, la responsable des parrainages s’est rendue sur place pour passer quelques heures dans la cour de l’école et a pu le constater.

Les 3 enfants sont parfaitement intégrés par les élèves, la direction et le corps professoral.

Les autres élèves sont parfaitement à l’aise avec le handicap de leurs camarades, seule la chaise de Jonathan se remarque et rend évident son handicap.

L’administrateur de l’école Alix SUFFRIN nous conforte dans l’idée que les enfants sont toujours très bien accueillis.

Des enfants qui progressent de jour en jour

On constate une constante progression des enfants, ils deviennent de plus en plus autonomes.

Samantha marche en tenant ses genoux, mais elle marche de mieux en mieux et un petit peu plus rapidement.

Elle se met très droite dans la position debout avec un support.

Jonathan et Samantha n’ont plus besoin d’aide pour monter ou descendre de voiture.

Auparavant, le chauffeur devait aider Samantha en la tenant par le bras pour monter dans la voiture, aujourd’hui elle est désormais capable de montrer seule.

Pour Jonathan, il suffit de placer son fauteuil devant la porte de la voiture, puis il monte tout seul et pour redescendre, le chauffeur lui place son fauteuil devant la porte pour qu’il puisse sortir seul.

Le transport des enfants est assuré tous les jours selon le calendrier du MENFP par le même prestataire.

Les problèmes de retard de Samantha ont été résolus car Mme Élourdes, la maman de Samantha s’est engagée à accompagner Samantha à l’école.

Depuis la rentrée, Samantha est toujours à l’heure au point fixe de Delmas 32.

Sa mère est très satisfaite de l’encadrement d’Enfants Sans Frontières pour sa fille, elle reconnaît que sans cet encadrement elle serait en grande difficultés avec ses 3 enfants à charge.

La satisfaction de voir évoluer ces enfants

La vie des enfants pauvres en Haïti est difficile d’autant plus pour les enfants en situation de handicap.

Nous entamons la 4e année avec les enfants scolarisés dans une école sans discrimination.

C’est une réussite de voir évoluer ces enfants, de les voir heureux avec des rêves d’avenir.

Samantha vient de passer en 3e cycle, elle parle déjà de terminer ses études classiques.

Un grand merci à tous les soutiens de l’association, sans vous tout ceci n’aurait pas été possible.

Compte rendu de la rentrée à l'école de Tabarre en Haïti

Actualité antérieure au 10 juin 2017. Date à laquelle Enfants sans Frontières a rejoint Un Enfant par la Main.

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut