Aller au contenu

ACCOMPAGNER ET FAIRE PROGRESSER NOS ÉQUIPES LOCALES

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > ACCOMPAGNER ET FAIRE PROGRESSER NOS ÉQUIPES LOCALES

Mission de 2 mois de Dieulès Mozard, collaborateur haïtien

Dieulès a fait des études de médecine vétérinaire pendant cinq ans à l’Université de Fondwa et il est originaire de Salagnac où sa famille cultive environ deux hectares issus de l’héritage de sa mère (70%) et d’achats de propriétés par son père (30%). Il a pu bénéficier de l’école ouverte à Salagnac et tenue par Marie-Claude Brochet, épouse de Michel Brochet expert agronome avec qui nous menons nos actions agricoles et administrateur d’ESF. Dieulès travaille avec nous depuis 2014, comme membre de l’équipe projets développement durable, notamment sur les activités menées sur la Chaîne des Matheux, le Plateau Central et le Plateau des Rochelois à Salagnac.

Il est resté de fin septembre à mi-novembre en France pour découvrir le pays, mais également pour se former. C’était la première fois qu’il quittait l’île, une vraie aventure pour lui tant humaine que professionnelle ! Au cours de son séjour, il est d’abord resté quelques jours à Paris, au siège de l’association pour découvrir chaque service. Puis ensuite, il est parti dans les Cévennes avec Adeline Bouvard, Ariane Degroote (deux doctorantes qui travaillent sur les projets de développement durable en Haïti) et Michel Brochet, pour vivre en immersion chez un agriculteur. Il a ensuite continuer sa mission dans les Pyrénées orientales et en Auvergne-Rhône-Alpes. L’objectif de cette mission terrain en France était de pouvoir étudier et analyser les techniques et aménagements utilisés par les agriculteurs et éleveurs français ; pour vivre de leurs exploitations, cultiver ou encore élever le bétail. Dieulès est ensuite revenu à Paris pour suivre une formation en gestion de projet. Il a bien sûr pris le temps de découvrir Paris.

La mission

1- Rencontre et immersion chez un agriculteur, dans les Cévennes

C’est une zone de moyenne montagne similaire à la Chaînes des Matheux. Il était intéressant pour Dieulès de pouvoir analyser et comparer leurs méthodes de travail, avec celles employées en Haïti :

  • Observation  des différentes techniques et aménagements adoptés pour lutter contre l’érosion et garder l’eau de pluie pour irriguer, comme par exemple les aménagements de cultures en terrasse,
  • Participation à des ateliers de transformation des fruits en confiture et de viandes en pâté pour comprendre comment lutter contre l’insécurité alimentaire,
  • Vente des productions et récoltes sur les marchés,
  • Etudier le développement du tourisme local à travers les gîtes

2- Visite du domaine viticole de « Terre des Oms » à Banyuls dans les Pyrénées-Orientales

Jean Jacques OMS à montrer à Dieulès les techniques d’aménagement en terrasse qu’il utilise à d’autres fins que ceux des Cévennes. L’utilité de ces aménagements pour le viticulteur est de pouvoir évacuer l’eau, il était intéressant de pouvoir comparer ces deux utilités différentes.

3- Séjour à Sauvain

L’objectif était de pouvoir échanger avec des éleveurs sur les processus de mise en place de la production, de la transformation et de la commercialisation du lait ; mais également pour étudier les élevages caprins et bovins ou encore pour échanger avec le maire adjoint de la commune, pour échanger sur la gestion communale et l’environnement économique des exploitations agricoles.

4- Formation à la gestion de projet chez Coordination Sud

5- Travail au siège avec toute l’équipe du siège afin de coordonner les projets mis en œuvre sur le terrain

6- Visite de Paris avec de nombreuses visites culturelles.

Actualité antérieure au 10 juin 2017. Date à laquelle Enfants sans Frontières a rejoint Un Enfant par la Main.

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut