Skip to content

623 collégiennes maliennes scolarisées grâce au Fonds d’éducation !

623 collégiennes scolarisées grâce au fonds d'éducation au Mali

Les inégalités entre les filles et garçons à l’école

623 collégiennes maliennes scolarisées grâce au Fonds d'éducation !

D’après les données fournies par l’Unicef, entre 2011 et 2016, 28% de filles étaient scolarisées dans le cycle secondaire contre 33% pour les garçons.

Plusieurs facteurs seraient la cause de ces disparités, notamment:

  • le mariage d’enfant,
  • l’exode rural,
  • la faiblesse économique des mères et leur surcharge en travail domestique.

Afin d’enrayer cette disparité entre les filles et les garçons, Un Enfant Par La Main a sollicité la participation de ses donateurs pour un Fonds d’éducation destiné aux jeunes collégiennes maliennes développé en partenariat avec l’ONG espagnole Educo et le partenaire local GAAS-Mali.

Les actions menées pour lutter contre l’inégalité des genres

623 collégiennes maliennes scolarisées grâce au Fonds d'éducation !

  • l’attribution de bourses d’études,
  • l’organisation de cours de soutien scolaire durant toute l’année dans les zones du projet, ce qui a permis une amélioration des performances scolaires des jeunes filles bénéficiaires,
  • la mise en place d’ateliers sur les thématiques des Droits de l’Enfant et l’importance de la scolarisation des filles,
  • 27 groupements d’Epargne pour le Changement mis en place par le projet depuis 2015. Ces groupements sont dotés de pécules afin que les mamans/tutrices mènent des activités génératrices de revenus leur permettant de prendre en charge les frais de scolarisation de leurs filles.

4 ans plus tard…

623 collégiennes maliennes scolarisées grâce au Fonds d'éducation !

  • 623 filles scolarisées ont reçu des bourses d’études.
  • 95,5% de boursières ont participé aux cours de soutien,  67% d’entre elles ont amélioré leur niveau en français et en mathématiques,
  • 30 filles boursières ont participé à des ateliers sur les thématiques des Droits de l’Enfant et l’importance de la scolarisation des filles,
    Elles ont par la suite, en qualité de « filles leaders », tenu des séances de sensibilisation auprès de leurs cadettes,
  • 183 nouvelles mamans et/ou tutrices ont intégré les 27 groupements d’Epargne pour le Changement mis en place par le projet depuis 2015.

Korotoumou Samaké et sa fille Fatoumata SYLLA témoignent

623 collégiennes maliennes scolarisées grâce au Fonds d'éducation !

 

Les appuis qui me sont accordés à travers ce projet m’ont donné de la motivation à étudier et m’ont permis d’oublier mes conditions précaires. De 2016 à aujourd’hui, je reçois chaque année scolaire des kits scolaires (…) et des cours de soutien. Aussi, une lampe solaire m’a été offerte en 2016 que je continue à utiliser pour apprendre mes leçons pendant la nuit

 

623 collégiennes maliennes scolarisées grâce au Fonds d'éducation !

 

Ma fille Aminata a eu la chance d’être inscrite à l’école. Et lorsqu’elle a été admise en 7ème courant l’année scolaire 2018-2019 elle a été sélectionnée parmi les filles boursières du projet (…) Avec les activités de sensibilisation de l’agent GAASMali sur l’importance de la scolarisation des filles, je me suis beaucoup plus intéressée à ses études. Lors de mes suivis à l’école, ses enseignants me disaient qu’elle était intelligente et courageuse. Alors j’ai accepté, courant Novembre-Décembre 2018, d’engager mes petites économies (plus de 50.000 FCFA) pour l’accompagner.

 

 

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Scroll To Top