Aller au contenu

Réseau Canopé, acteur de la formation des enseignants

Réseau Canopé, acteur de la formation des enseignants
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Réseau Canopé, acteur de la formation des enseignants

Réseau Canopé, acteur de la formation des enseignants

Réseau Canopé, acteur de la formation des enseignants

Le Réseau Canopé, opérateur du ministère de l’Éducation Nationale, de la jeunesse et des sports, a pour mission la formation continue des enseignants français et francophones de tout niveau scolaire. Adaptés aux nouveaux enjeux éducatifs, les Ateliers Canopé assurent les formations, la mise à disposition de ressources. Ils accueillent l’ensemble de la communauté éducative dans des espaces innovants et connectés.

Un parcours de formation en ligne pour mener un projet de développement durable

Début 2022, le Réseau Canopé de Normandie a créé un parcours “Projet de développement durable en classe : être acteur pour mieux comprendre” adressé aux enseignants souhaitant créer un projet solidaire et engagé avec leurs élèves.

Charles Boulland, Président de l’Union Régionale des Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement de Normandie, démarrera le parcours en détaillant les enjeux et méthodes de la démarche de projet.

Quatre thématiques d’application seront ensuite proposées :

  • Construction d’un projet de lutte contre le gaspillage alimentaire en milieu scolaire : Présentation de la démarche zéro déchet et d’outils d’accompagnement.
  • Mon jardin pédagogique : mode d’emploi : Revue des étapes nécessaires à la mise en place d’un jardin et usages pédagogiques possibles.
  • Droit à l’éducation : Monter un projet solidaire.
  • Transition écologique et compétences numériques : Réflexion autour du coût écologique du numérique et pistes pour enseigner les compétences du CRCN liées à l’environnement.

Un webinaire en collaboration avec Un Enfant par la Main

Réseau Canopé, acteur de la formation des enseignants

Dans le cadre de ce parcours initié par Adeline Marois, référente développement durable Normandie, un webinaire est organisé autour du droit à l’éducation et permet de présenter aux participants différents projets à mettre en place avec leur classe.

Une première session s’est tenue le 23 mars 2022 avec 35 participants et la prochaine est prévue le 1 juin 2022.

Ce webinaire présente les enjeux du droit à l’éducation dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD). Il permet d’identifier les acteurs experts dans le domaine concerné pour sensibiliser les élèves aux actions solidaires. Et enfin, de connaître les différentes opérations possibles à mettre en place en classe comme une collecte ou une correspondance avec des enfants à travers le monde grâce au parrainage d’enfants.

Les temps forts du Webinaire

  • Une présentation du lien entre développement durable et droit à l’éducation.
  • Une présentation de trois acteurs dans le secteur de l’enfance :
    • Un Enfant par la Main
    • L’Unicef
    • Toutes à l’école
  • Les témoignages d’enseignants présentant les projets pluridisciplinaires menés dans leurs établissements.

Parole d’un enseignant

Aymeric Sorbadere parraine un enfant, depuis octobre 2020 avec Un Enfant par la Main. Enseignant en CE1 à Cestas en Gironde, il fait partie des intervenants qui partage leur expérience. Il a présenté son projet “ l’école à vélo” mis en place avec sa classe.

Lisa, responsable communication d’Un Enfant par la Main, a recueilli son témoignage.

Pourquoi avoir choisi de mettre en place le projet l’école à vélo avec vos élèves au profit d’Un Enfant par la main ?

Réseau Canopé, acteur de la formation des enseignants

J’ai choisi de faire ce métier pour éveiller les enfants, pour leur permettre de devenir de futurs citoyens éclairés. L’an dernier, je travaillais dans une école où les catégories socioprofessionnelles sont élevées, voire très élevées.

Les enfants, pour la plupart, venaient à pied ou à vélo et ne mettaient que cinq minutes pour se rendre à l’école. Il me semblait donc important de les sensibiliser au fait qu’il existe des inégalités dans le monde, que les enfants ont des droits, et, qu’en tant que citoyens, nous pouvons nous engager pour aider son prochain et créer donc un monde meilleur, plus équitable. Je suis parrain au sein d’un enfant par la main, il me paraissait intéressant de contribuer à mener un projet avec cette ONG, projet que je trouvais riche en sens.

Comment a été perçu le projet, tant auprès des enfants, que de leurs parents et des autres enseignants ?

Le projet a été très bien perçu ! D’ailleurs, ce sont les enfants qui m’ont proposé de faire ce type de projet suite à un travail sur la solidarité. L’idée est venue d’eux, et, je leur ai expliqué qu’on pouvait mener ce genre de projet avec des structures. Ce fut un travail mené sur l’année scolaire où nous avons pu croiser différentes disciplines (éducation morale et civique, questionner le monde, EPS, arts plastiques…) et travailler également les outils numériques. Nous avons créé un livre numérique retraçant l’ensemble du projet. Les enfants étaient très fiers. Les parents ont pleinement adhéré au projet et ont accompagné au mieux les enfants dans la collecte de dons. Concernant les autres enseignants, même s’ils n’ont pas réellement participé au projet, ils ont sollicité leur classe respective pour la collecte des fonds. Les élèves du cycle 2 (CP et CE1) ont aussi participé à la journée festive que nous avons mise en place avec des ateliers sportifs à vélo.

Qu’avez-vous pu transmettre comme notions à vos élèves ?

Réseau Canopé, acteur de la formation des enseignants

Les notions transmises sont larges et issues des programmes scolaires. Nous avons notamment travaillé sur l’entraide, la solidarité, les droits des enfants, les différents modes de vies à travers le monde.

De quelle manière ce projet a-t-il marqué l’année scolaire de vos élèves ?

Le projet a été un fil conducteur de l’année scolaire et a donc animé en grande partie la vie de classe. Nous avons mené différents travaux autour de ce projet qui ont marqué les élèves. Par exemple, ils ont dû créer une affiche présentant le projet, une boîte de collecte et ils sont allés, par groupe, présenter le projet aux différentes classes de l’école. Nous avons également créé un livre numérique comme je l’évoquais. Ce livre a été remis à chaque élève et chaque famille. Il reste tel un souvenir indélébile de ce que nous avons fait. C’est aussi une belle fierté pour chacun d’entre eux, car ils ont créé un livre, ce qui n’est rien quand on est en CE1 !

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut