Une cantine scolaire pour garantir des repas équilibrés

2
Donateurs
3 100
sur 22 750
5 mois et 15 jours
Pour vous mobiliser
Je fais un don maintenant
Comment bénéficier d’une réduction fiscale ?

Un taux de malnutrition élevé au Vietnam

Tra Linh est l’un des districts les plus pauvres du Vietnam.
Cette région montagneuse et reculée située à la frontière nord du Vietnam pâtit d’un accès limité aux services de santé et d’éducation.

Sa population est issue de trois groupes ethniques majoritaires:

  • les Tay,
  • les Nung,
  • les H’Mong

Tous vivent dans les zones les plus isolées du district et ne parlent pas le vietnamien.

En 2015, le taux de pauvreté était de 20% contre 9.8% au niveau national. Ce taux est parmi les plus élevés des 13 districts que compte la province de Cao Bang.
Tra Linh compte environ 31% de ménages pauvres avec un revenu moyen annuel de 166,6 dollars par personne et par an (GSO , 2008).

Un taux élevé de malnutrition (19,88%) touche les enfants de moins de 5 ans pour des raisons :

  • de maladies hydriques causées par l’insalubrité de l’eau consommée,
  • d’une alimentation en faible quantité et peu variée.

De plus, le secteur éducatif du district connaît de nombreuses lacunes en termes d’infrastructures souvent délabrées. Il déplore un manque d’équipements considérable.

Notre projet : Construire et équiper une cantine scolaire dans une école maternelle

Avec notre partenaire ChildFund Vietnam, Un Enfant par la Main souhaite apporter son soutien à l’école maternelle de Quoc Toan qui accueille 121 enfants répartis dans 4 classes composées de :

  • 20 élèves âgés de moins de 2 ans,
  • 25 élèves âgés de 3 ans,
  • 36 élèves âgés de 4 ans,
  • 40 élèves de 5 ans.

Cette école a déjà bénéficié de plusieurs améliorations au cours de ces dernières années :

  • 2 classes ont été construites en 2006 et deux autres l’ont été en 2010 ;
  • 4 bureaux pour les professeurs ainsi qu’un préau ont également été installés en 2018.

Ces réalisations permettent aux enfants et aux enseignants d’apprendre dans un meilleur environnement scolaire.

Il persiste de nombreuses autres problématiques liées à l’absence d’une cantine scolaire équipée.

La cuisine actuelle est insalubre et dangereuse pour la santé et la sécurité des enfants en raison du manque d’hygiène constaté et d’un manque criant d’équipements.
Les enseignants sont contraints de préparer les repas qui ne peuvent être que très simples et peu variés avec un apport nutritif très faible en raison des conditions actuelles de la cantine.
Certains jours, ils se rendent dans une école primaire voisine afin de récupérer les repas préparés qu’ils transportent ensuite en moto.

Malheureusement, faute de conditions sanitaires adéquates au sein de leur foyer, ces enfants perdent beaucoup de poids pendant les vacances scolaires.
A la rentrée 2017, 9 élèves sur 121 avaient un poids insuffisant tandis que 11 autres présentaient une taille inférieure à la normale.
En mai 2018, plus qu’un enfant était en sous-poids et 3 avaient encore une taille inférieure.

La cantine actuelle leur permet de reprendre lentement une masse corporelle suffisante sans pour autant satisfaire complètement les besoins nutritionnels indispensables à leur bon développement. Il n’en reste pas moins que les parents préfèrent déscolariser leurs enfants plutôt que de payer des repas insuffisants.

La construction de cette nouvelle cantine permettra aux enfants de prendre un repas et un goûter équilibré tous les jours dans de bonnes conditions d’hygiène.

Résultat : Garantir une meilleure nutrition à tous les enfants de l’école

  • la cantine aux normes en vigueur dispose d’un équipement de base pour la préparation des repas
  • 121 enfants ( 68 filles et 53 garçons) mangent des repas quotidiens sains et variés et sont en bonne santé,
  • les 9 enseignants consacrent leur temps à l’instruction des enfants,
  • l’environnement est sûr et stimulant pour apprendre, jouer et se développer,
  • les parents inscrivent leur enfants à l’école pour leur permettre d’apprendre le vietnamien.

La construction de la cantine et son équipement assurera aux enfants une alimentation suffisante, équilibrée, et saine favorisant durablement leur état de santé et ainsi leurs capacités d’apprentissage. L’école sera également en mesure d’assumer les coûts liés à l’achat des denrées et la rémunération d’un(e) cuisinier(ère) soutenue pour une partie par le gouvernement vietnamien (9€ par enfant et par mois).

 

Plus de 100 projets réalisés grâce à vous depuis 2007

Les projets déjà financés

A quoi servent vos dons ?

Share This