Aller au contenu

Madagascar : donnez pour améliorer les conditions d’hygiène dans un collège

Madagascar : donnez pour améliorer les conditions d’hygiène dans un collège
1
Donateur
100
sur 22 510
5 mois et 1 jour
Pour vous mobiliser
Je fais un don maintenant
Comment bénéficier d’une déduction fiscale ?

Il est impératif que les élèves aient accès à des toilettes propres et fonctionnelles !

 

Madagascar : donnez pour améliorer les conditions d’hygiène dans un collège

Collège d’Andranovelona

Plus de la moitié de la population Malagasy (57%) n’a pas accès à une source d’eau améliorée.
À Madagascar, environ 3,5 millions de journées d’école sont perdues chaque année à cause des maladies liées aux mauvaises pratiques d’hygiène et au manque d’infrastructures sanitaires.
Un constat qui se creuse pour les populations rurales. Près de 45% des populations en milieu rural pratiquent encore la défécation à l’air libre.

Ce faible accès à l’assainissement a des conséquences importantes sur la santé. Les enfants en sont les premières victimes, davantage affectés par les maladies à transmission hydrique telles que la diarrhée.
D’après les données statistiques du Ministère de l’Éducation Nationale Malgache, environ 85% des écoles primaires publiques et communautaires manquent d’accès à l’eau potable et environ 38% ne disposent pas de toilettes fonctionnelles.
Par ailleurs, les installations pour l’hygiène de la menstruation ne sont pas prises en compte.

C’est le cas du Collège d’Enseignement Général (CEG) d’Andranovelona, situé dans la commune rurale d’Antanetibe Mahazaza (région d’Analamanga).
Pour lutter contre ce problème, Un Enfant par la Main et son partenaire local AMADEA mènent différentes actions depuis 2019 dans le cadre du Programme Vahatra dans la région d’Analamanga à Madagascar.
Ces actions visent à concrétiser les droits de l’enfant, notamment en matière d’accès à l’eau, d’hygiène et d’assainissement.

Notre projet : permettre aux élèves d’apprendre et s’épanouir dans un environnement scolaire sain

Madagascar : donnez pour améliorer les conditions d’hygiène dans un collège

Puits actuel du collège d’Andranovelona, la sortie d’eau vétuste sert de lave-main et sera remplacée par un dispositif de lavage des mains collectif

En 2024, Un Enfant par la Main prévoit l’installation d’un nouveau bloc sanitaire dans le CEG d’Andranovelona.

Le collège, accueillant 328 élèves fait face à une situation sanitaire inquiétante :

  • Le bloc sanitaire actuel, non adapté aux élèves et dans un état de dégradation et d’insalubrité important, est propice à la prolifération de bactéries et donc de maladies, telles que des infections parasitaires et des diarrhées,
  • Bien qu’étant raccordée au réseau de la commune, l’accès à l’eau n’est pas permanent : l’eau est régulièrement coupée, pouvant laisser l’école plusieurs jours sans eau courante,
  • Les filles sont davantage affectées par l’absence de toilettes fonctionnelles.

La construction d’un bloc sanitaire fonctionnel et adapté à l’effectif des enfants est une étape supplémentaire et fondamentale pour aboutir à un modèle d’école « amie des enfants » (environnement sain, ludique, protecteur, inclusif).

Le projet permettra de :

1/ Faciliter l’accès à l’eau
Le futur bloc sanitaire et le lave-main collectif seront raccordés au réseau communal. Une citerne de 10m3 sera construite afin de constituer des réserves en cas de coupure d’eau.

2/ Favoriser de meilleures conditions d’hygiène et d’assainissement
Le nouveau bloc sanitaire sera composé de 7 latrines :
– 3 pour les filles, avec douchette
– 3 pour les garçons,
– 1 pour les enfants en situation de handicap,

À ces latrines s’ajouteront :
– 1 grand urinoir (« pissoir ») pour les garçons,
– 1 fosse septique
– 1 douche

Le bloc sera complété par un dispositif de lavage des mains en béton.

3/ Sensibiliser les enfants et le personnel aux bonnes pratiques d’hygiène
L’école est un environnement favorable à l’acquisition de nouvelles connaissances et peut encourager l’adoption de bonnes pratiques d’hygiène par les élèves, qui pourront ensuite partager ces connaissances avec la communauté.

Notre partenaire local AMADEA dispensera une sensibilisation à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement. Ces actions de sensibilisation revêtent une importance particulière alors que des cantines scolaires sont mises en place chaque année, mettant en avant l’importance de l’hygiène des mains avant la prise des repas. Ces activités se complètent mutuellement.

Les résultats attendus : 328 enfants et leurs enseignants bénéficient d’un environnement scolaire amélioré

  • Grâce à des toilettes salubres et fonctionnelles,
  • Les filles ont leur propre toilette, garantissant leur intimité,
  • Un accès aux personnes en situation de handicap est installé,
  • La propagation de maladies hydriques est limitée,
  • Le taux d’absentéisme est réduit et l’accueil de nouveaux élèves est rendu possible,
  • La communauté est sensibilisée et éduquée aux bonnes pratiques d’hygiène,
  • La pérennité du projet est assurée (modalités de gestion et d’entretien des ouvrages)