Skip to content

Portrait d’équipe: Alice Batardy

Portrait dequipe: Alice Batardy
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Portrait d’équipe: Alice Batardy

#Portrait d’Alice Batardy

Un Enfant par la Main a décidé de vous présenter qui sont celles qui chaque jour travaillent pour améliorer le quotidien des enfants.

Aujourd’hui, au détour de 7 questions, on vous présente Alice Batardy et son histoire !

Quel était ton rêve petite ?

Je n’ai jamais rêvé d’un métier ou de devenir quelqu’un de spécifique quand j’étais petite, ni même aujourd’hui à l’âge adulte. J’étais proche de la nature, des animaux, beaucoup à écouter les adultes discuter entre eux, sans vraiment penser à demain ou rêver du futur.

Enfant, à qui voulais-tu ressembler ?

Je ne me souviens pas avoir voulu ressembler à quelqu’un en particulier. Ce sont toutes les personnes dont j’ai croisé le chemin qui ont forgé mon caractère et qui je suis aujourd’hui. Sans vouloir forcément leur ressembler, elles m’ont aidé à savoir qui je voulais être mais aussi, qui je ne voulais pas être.

Si tu étais un moment de la journée, quel serait-il ?

Le soir, quand la frénésie de la journée s’arrête.

Pourquoi avoir choisi de travailler chez Un Enfant par la Main ?

En grandissant, le besoin de découvrir d’autres cultures et de me sentir utile s’est fait ressentir. J’ai toujours été curieuse de « l’autre ». M’orienter vers le secteur de la solidarité internationale et du développement, et plus particulièrement vers celui de l’enfance fut comme une évidence. C’est une première expérience réussie de ce type aux Philippines qui a renforcé ma volonté de poursuivre cet engagement. J’ai rejoint l’Association alors qu’elle venait de s’unir à Enfants Sans Frontières car le secteur d’activité, la vision, les missions et les fonctions proposées me correspondent.

Quel est ton plus beau souvenir dans l’Association ?

Le voyage parrains que j’ai réalisé en novembre 2018 au Sénégal. Je garde un souvenir mémorable de cette rencontre. J’ai vécu de l’intérieur à la fois les coulisses d’un reportage télévisuel avec la plus grande bienveillance, mais aussi, et avant tout, l’immersion avec les parrains dans le pays de leurs filleuls et la rencontre avec notre partenaire local et les équipes de ChildFund. Ils s’attèlent à accueillir les parrains de la meilleure façon qu’il soit et avec la plus grande reconnaissance, ce qui m’a beaucoup touché. Je garderai un souvenir exceptionnel de cette expérience humaine, de toutes ces rencontres entre parrains et filleuls chargées de pudeur et d’émotion et aussi d’un retour au bureau à Nogent, quasiment sans précédent tellement les demandes de parrainage ont afflué.

Si tu devais te décrire en un seul hashtag, quel serait-il ?

#singulière

Aujourd’hui, à l’âge adulte, quel est ton souhait ?

Lutter toujours un peu plus contre les inégalités sociales, en faveur de l’environnement et permettre, à ma façon, à chaque enfant de vivre une enfance digne de son nom. Je souhaiterais que chaque adulte repense à notre obligation d’accompagner les enfants dans le respect de leurs droits, et je sais que le chemin pour y arriver est encore long !

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Scroll To Top