Nos actions humanitaires au Honduras

Nos actions humanitaires au Honduras
Rejoignez nos
167
parrains et marraines
25 € / mois
pour aider un enfant et sa famille
Je parraine maintenant
Comment bénéficier d’une réduction fiscale ?

Découvrez les actions menées grâce à vos parrainages

Zoom sur nos actions humanitaires au Honduras

Avec notre partenaire nous sommes présents au Honduras depuis 1992.

Nos actions humanitaires au Honduras se traduisent par la mise en place des programmes d’aide et de développement notamment :

  • dans les domaines de l’éducation et de la santé,
  • à destination des enfants et des jeunes.

27 641 enfants sont inscrits dans ces programmes d’aide et de développement.

A titre d’exemple, voici  les résultats de quelques actions avec notre partenaire au Honduras :

  • En 2014, 2 717 enfants de moins de 2 ans ont bénéficié de conseils prodigués aux mères en vue de diminuer la malnutrition infantile. Les évolutions de leur poids et de leur croissance ont également été mesurées.
  • Pour l’année scolaire 2014, 5 524 jeunes enfants ont été inscrits dans 240 centres éducatifs.
  • Après 4 ans, le programme « Survie de l’enfant » a pris fin en décembre 2013. Il a permis d’améliorer l’accès à la qualité des soins pour 21 424 habitants de communautés délaissées à travers la construction de 28 unités de santé.
  • Pour l’année scolaire 2013, 32 450 enfants inscrits à l’école primaire ont validé leur cursus primaire, avec un taux de réussite de 93%.
  •  A fin 2013, 4 171 enfants ont bénéficié du programme éducatif social et financier « Aflatoun ». Plus de 4 866 parents ont suivi une session d’information en vue d’améliorer notamment les résultats scolaires de leurs enfants.
  • Pour l’année scolaire 2014 : 199 écoles ont bénéficié de fournitures scolaires, soit 9 174 enfants bénéficiaires. 29 écoles ont été équipées de mobilier, soit 2 171 enfants bénéficiaires. Des formations ont été dispensées à 50 directeurs de centres scolaires. Une formation à l’éducation sexuelle a été dispensée à 218 jeunes en vue de prévenir les grossesses précoces.
  • Nous menons un programme permettant d’améliorer la sécurité alimentaire et d’augmenter le revenu de 336 familles en zone rurale, au sud du pays.

 

Le Honduras en 2018

Éducation

13% de la population est encore analphabète.

97% des enfants en âge de fréquenter l’école primaire sont scolarisés, celle-ci étant gratuite et obligatoire.

Cependant, la qualité de l’enseignement est faible en raison du manque de moyens, de matériel et d’enseignants.

Santé publique

Le taux de mortalité infantile est de 21 enfants pour 1000 naissances en 2014, et celui des mères à l’accouchement est de 120 pour 100 000 naissances.

Le taux d’enfants souffrant d’insuffisance pondérale à la naissance est équivalent à 9,9%.

Les maladies infectieuses représentent un risque très élevé pour la population :

  • le climat favorise la dengue et le paludisme ;
  • les maladies diarrhéiques, l’hépatite A et les fièvres typhoïdes transmises par l’eau, la nourriture ou l’environnement sont également très fréquentes.

Le nombre de médecins est très faible et les dépenses du gouvernement en matière de santé sont de 8,7% du PIB en 2013.

Aujourd’hui, 11% de la population n’a pas accès à une source d’eau potable améliorée et 20% de la population n’a pas accès à un système d’assainissement.

Les populations rurales sont les plus défavorisées.

Économie

Le Honduras est un des pays les plus pauvres d’Amérique du Sud.

L’économie repose principalement sur le secteur des services, de l’automobile et sur l’exportation de produits agricoles.

Les partenaires commerciaux du Honduras sont :

  • principalement les Etats-Unis,
  • et dans une moindre mesure l’Union Européenne et le Guatemala.

La plupart de la population travaille dans le secteur agricole ou dans le secteur des services.

Depuis quelques années, la croissance économique du Honduras est stable, elle atteint 3% en 2014, en particulier grâce aux investissements directs à l’étranger en provenance des Etats-Unis et aux transferts de migrants qui représentent 16,8% du PIB.

Cependant, cette croissance économique est insuffisante pour améliorer les conditions de vie de la population. En effet, les inégalités de revenu sont très fortes.

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a d’ailleurs souligné le haut degré d’inégalité dans tous les domaines au Honduras, classant le pays au 3ème rang en Amérique latine dans ce domaine, derrière Haïti et la Colombie.

La concentration de la terre est extrême avec 4,8 % des exploitations (ayant une superficie de plus de 50 hectares) occupant 61,5 % des terres arables.

18% de la population vit en dessous du seuil international de pauvreté (1,25 dollar par jour).

 

Share This