Aller au contenu

Un élan de générosité pour les enfants ukrainiens

ukraine bilan
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Un élan de générosité pour les enfants ukrainiens

Des milliers d’enfants aidés grâce à vous

ukraine aide scolaire

Depuis le 24 février 2022, la guerre en Ukraine, menace les enfants et leurs familles. De nombreux Ukrainiens n’ont pas eu d’autre choix que de quitter leur maison et leurs biens. Ils se retrouvent en situation de grande précarité et dépendent de la solidarité de chacun. Lors de conflits, les droits des enfants sont malheureusement bien souvent les premiers à être ignorés.

Mi-juin, plus de 6,4 millions d’Ukrainiens ont fui leur pays. Deux tiers des enfants ukrainiens ont quitté leur maison depuis le début du conflit. Une grande partie d’entre eux ont pris la route vers la frontière dès le début du conflit pour rejoindre leur famille ou leurs amis dans les pays européens voisins : Roumanie, Moldavie…

Grâce à notre réseau CF Alliance, et en particulier notre partenaire ChildFund Allemagne, présent depuis 2004 en Ukraine, nous avons pu réagir dès les premiers jours pour répondre aux besoins immédiats et protéger les familles victimes dans 15 régions du pays.

Protégeons les enfants en temps de guerre : nos actions

distribution bien de première nécessité

Grâce à votre formidable mobilisation, nous avons pu apporter une réponse d’urgence sur les trois champs d’interventions prioritaires suivants :

Répondre aux besoins essentiels des enfants

Nous avons pu fournir de la nourriture, des médicaments, des produits d’hygiène, des couches, et d’autres articles de première nécessité à des centaines d’enfants hébergés dans des foyers, des centres de transit, des hôpitaux, des maternités et des orphelinats.  Aussi, dans les régions de l’est du pays, des distributions de vivres, de médicaments et de produits d’hygiènes ont été réalisées pour 1 230 bébés, 7 204 enfants et adultes, dont des patients d’un service de périnatalité et des enfants diabétiques.

Dans les régions du nord de l’Ukraine, 1 297 enfants et adultes ont reçu des biens de premières nécessités et de la nourriture, dont 100 familles avec enfants handicapés et des jeunes familles avec nourrissons.

Dans le sud du pays, des grandes distributions d’articles sanitaires, de médicaments et de vivres ont été réalisées pour une centaine de personnes.

Enfin, dans l’ouest du pays, nos partenaires ont pu distribuer des biens de premières nécessités dont des produits pour nourrissons à plus de 885 enfants et adultes.

Dans les régions les plus touchées par la guerre, l’accès est souvent difficile pour les ONG, c’est pourquoi des transferts bancaires ont été mis en place pour aider 515 familles.

Accueillir et protéger les familles et les enfants déplacés

Au début de la guerre, nous avons procédé à plus de 500 évacuations des zones dangereuses d’Ukraine vers des zones d’accueil pour les réfugiés. Depuis avril, les évacuations sont gérées par le gouvernement ukrainien. Les organisations d’aide et les bénévoles n’évacuent désormais que dans les zones difficiles d’accès. Pour accueillir les enfants et familles déplacés, 23 abris d’urgence ont été aménagés et équipés. Ainsi, grâce à nos partenaires en Ukraine, nous avons pu mettre à l’abri plus de 100 familles dans la ville de Lviv, située à l’ouest du pays, afin qu’elles soient en sécurité.

Des points de contacts humanitaires ont été mis en place pour réaliser les distributions dans les zones plus isolées et deux bus de fret avec des fournitures humanitaires pour livrer des marchandises à Vyshorod et Pyryatyn ont été affrétés.

Un suivi pédagogique et psychologique

intervention ukraine
Grâce à nos partenaires, 7 000 enfants ukrainiens ont reçu des cours en ligne dispensés par plus de 250 enseignants volontaires.

Plus 9.258 enfants ont pu bénéficier d’un accompagnement spécifique de soutien psychologique post traumatique.

De plus, les partenaires ont pu mettre en place des distributions de matériels et des sessions d’art thérapie pour 146 adultes et enfants. Un suivi psychologique des enfants déplacés a aussi pu être organisé dans certains des refuges d’urgence.

Dans le nord-ouest de l’Ukraine, nos partenaires ont mis en place des ateliers d’activités récréatives (sport, peinture, lecture, couture, devinettes) pour plus de 1 410 enfants. 108 enfants et leurs mères sont aussi les bénéficiaires de camps d’été , qui se poursuivent jusqu’à fin octobre où ils peuvent retrouver un semblant de normalité avec du sport, des jeux récréatifs et des activités ludiques.

Un retour à l’école difficile

Après plusieurs mois de conflit, la situation en Ukraine ne semble pas s’apaiser. Des milliers d’enfants vivent aujourd’hui sous cette menace et des millions d’élèves ukrainiens risquent de manquer l’école. Plus de 2000 écoles ne sont toujours pas équipées de salles sécurisées dans les sous-sols, dans lesquelles les élèves et les enseignants peuvent se retirer en cas d’alerte aérienne. Il manque notamment des générateurs électriques, des équipements de classe classiques (tableau, tables, chaises), mais aussi des trousses de premiers secours, des couvertures, des réserves de nourriture, etc.

Aider les déplacés aux frontières polonaises et moldaves

enfants réfugiés ukrainiens

De nombreux Ukrainiens, des enfants et des femmes principalement, ont passé la frontière vers les pays voisins européens pour trouver refuge. Nos partenaires ont mis en place des actions spécifiques pour les soutenir dans cette période difficile.

Dès l’arrivée en Pologne et/ou en Moldavie des réfugiés, une aide de premiers secours a été apportée grâce à la distribution de boissons chaudes, de couvertures et d’une assistance médicale.

En Moldavie, notre partenaire italien WeWorld travaille pour permettre aux réfugiés ukrainiens d’être accueillis et soutenus grâce à la distribution de nourriture pour les enfants. Ils ont aussi permis la mise en place de structures sanitaires adaptées, l’accompagnement psychologique au sein d’espaces dédiés aux enfants, l’organisation d’activités éducatives ainsi qu’une aide financière aux familles de réfugiés.

Dans les deux pays d’accueil, nos partenaires ont pu mettre en place des cours de langues pour aider les déplacés à s’intégrer plus facilement sur place.

Parole de

Depuis le 24 février, et après deux ans de pandémie, les enfants d’Ukraine font face à des atteintes graves à leurs droits ; droit d’être protégés et de vivre dans un environnement sécurisé, droit d’aller à l’école et de poursuivre leur scolarité, droit de s’amuser et de vivre pleinement leur enfance. Grâce à votre solidarité, Un Enfant par la Main avec ses partenaires du réseau ChildFund alliance a pu apporter une aide humanitaire d’urgence à ces enfants et leur famille. Merci pour votre soutien ; ensemble, protégeons les enfants ! »

 Joëlle Sicamois, Directrice d’Un Enfant par la Main

Merci pour votre générosité !

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut