Skip to content

Une relation qui se construit pas à pas !

Laurent, parrain de Dosse au Mali

Je suis très satisfait des échanges avec Dosse. Il est vrai que les courriers mettent beaucoup de temps à voyager mais c’est une donnée qu’il suffit d’intégrer.
Il n’est pas toujours facile de trouver des sujets sur lesquels échanger. Dosse aide ses parents aux champs pendant les vacances d’été alors qu’en France on se demande comment on va « occuper » nos enfants.
C’est un véritable gouffre qui nous sépare en terme de niveau de vie, cela ne rend pas facile la façon d’aborder un échange. Mais il suffit d’évoquer des choses du quotidien, des choses concrètes, des choses positives. Nous avançons ainsi tranquillement dans la construction de nos rapports.

Ma fille de 8 ans m’a glissé dans une conversation récemment que tous les enfants n’avaient pas la chance d’avoir tout notre confort, comme Dosse. La prise de conscience fait son chemin…
Nos échanges sont toujours très cordiaux et très réguliers.
Suite à un don, j’ai reçu un courrier de remerciements. J’ai été ému de savoir que Dosse allait recevoir un costume et des chaussures neufs et sa famille du sorgho. Une aide concrète pour des besoins si concrets…
La semaine dernière, nous avons reçu un courrier dans lequel Dosse nous confirmait avoir bien reçu un album que nous avions joint à notre dernier courrier. Il nous a aussi dit qu’il appréciait les images que nous lui avions envoyées, surtout les images de football, sport qu’il apprécie beaucoup !

Un courrier de l’association nous a informés de la naissance d’une petite soeur et du fait que sa sœur Sounkoura était partie chez sa tante. Dosse n’aborde pas encore ces sujets avec nous et c’est intéressant d’avoir des informations d’un point de vue externe.

Je l’ai félicité récemment pour ses résultats à l’école, qui sont très bons. Dosse n’écrit pas encore lui-même ses courriers mais il nous a dit qu’il apprend à lire et compter en français, cela viendra et cela permettra sans doute à notre relation de prendre une autre dimension. Nous avons le temps pour construire tout ça, je ne suis pas inquiet !

Share This
Scroll To Top