« Un micro-projet devenu grand »

Liliane, participante au 1er voyage Equateur

Participant au voyage des parrains en Equateur du 12 au 24 novembre 2014, j’ai vécu une expérience que je souhaitais partager avec les donateurs et parrains d’Un Enfant Par La Main.
Le 19 novembre, notre petit groupe avait été invité à découvrir un programme de la FOCI dans la paroisse de Pastocalle (région de Cotopaxi). Quelle ne fut pas ma stupéfaction et ma joie, de découvrir dans la salle de réunion un très grand panneau illustré sur la reforestation et la protection des sources des environs ! Je me suis alors souvenue qu’en 2008 Un Enfant Par La Main avait fait appel à des donateurs pour réaliser ce projet. J’avais promu cette idée qui m’avait enthousiasmée, Un Enfant par la Main et  ChildFun Equateur, travaillé main dans la main pour donner vie au micro-projet « Reforestacion y proteccion de vertientes de agua ».

Ce matin là, dans le village de Cuicuno, je me retrouvais non seulement en train de discuter avec le correspondant local Augusto Ayala l’Ingénieur Forestier, mais je découvrais les photos des arbres et arbustes – des espèces en voie de disparition dans le « páramo» – cultivés et replantés par les familles, leurs enfants et leurs professeurs il y a 6 ans. J’en avais la chair de poule…

Imaginez le travail : pour une collecte de 7.500 €, plus de 53.000 pieds plantés et aujourd’hui vigoureux !
Le résultat est bluffant et ce micro projet innovateur pratiquement unique dans les anales de notre Association. Il réunit tous les critères qui prévalent aujourd’hui dans les pays en voie de développement : protection de la flore et de la faune, de la bio diversité, lutte contre l’érosion, assainissement des sources d’eau potable et prise de conscience des populations qu’elles peuvent être les acteurs de la sauvegarde de leur patrimoine.

Et les enfants dans tout cela ? En prenant soin de leur environnement, les familles ont compris qu’elles protégeraient leurs ressources, mais aussi la santé et l’avenir de leurs enfants. Leurs sourires sont la récompense de notre coup de pouce et du labeur de leurs aînés.

Il reste des centaines d’hectares à reboiser et des centaines de volontaires pour une nouvelle « minga » !En 2015, un nouveau programme de reforestation dans la région du Cotopaxi devrait voir le jour. Un Enfant par la Main vous tiendra informés.

 

Share This