Skip to content

Un coup de pouce solidaire qui m’a rempli de joie et de fierté

Christophe, parrain au Kenya

Christophe, parraine au Kenya depuis bientot 1 an. En juillet, lorsqu’il reçoit un mail de l’Association l’invitant à chausser ses baskets pour la bonne cause, il s’inscrit et décide de courrir les 20 km de Paris sous les couleurs d’Un Enfant par la Main. Mais ce n’est pas tout, lorsqu’il prend connaissance au sein de son entreprise du programme « Solidaires by Crédit Agricole CIB« , il nous contacte, nous parle de ce programme,  nous lui propons alors de porter notre projet « Un Emploi, un avenir en Equateur » qu’il soumettra dès le lendemain. Ce chef de projet informatique  n’a pas attendu pour s’investir autrement et aujourd’hui, il en est fier.

Découvrez son témoignage :

Les valeurs mutualistes de proximité, de responsabilité et de solidarité sont régulièrement mises en avant au sein de mon entreprise grâce à des actions de communication visant à faciliter la mobilisation des salariés. A ce titre, le programme « Solidaires by Crédit Agricole CIB » » encourage l’engagement associatif de ses salariés grâce à des évènements solidaires, des missions bénévoles ou encore des coups de pouces solidaire. En 2013, pour la première édition,  28 projets ont été soutenus en France.  Mon engagement de parrain, ma participation aux 20km de Paris, mes bonnes relations avec l’équipe permanente de l’Association et ma rencontre avec d’autres parrains m’ont donné une idée: « Pourquoi ne pas tenter le « Coup de pouce Solidaires » pour un des projets Un Enfant par la Main » ?

Les objectifs du projet  « Un Emploi, un avenir en Equateur » que j’ai soumis au jury du programme « Solidaires by Crédit Agricole CIB«  répondent à mes propres valeurs. L’éducation de l’enfant et l’emploi du jeune adulte sont les principales clés pour que le monde change favorablement. Par ailleurs, il correspondait parfaitement aux critères d’éligibilité du  programme. Il était donc évident qu’il fallait proposer ce projet pour tenter d’obtenir une subvention.

Après de nombreuses questions posées à Isabelle Veyres, coordinatrice de projets au sein de l’Association, j’ai pu défendre le projet en octobre dernier et me suis surtout préparé à toutes les questions qui pouvaient m’être posées. Une fois l’audience passée, j’ai eu la joie d’apprendre quelques jours plus tard que 3000€ avait été accordé au projet par le programme « Coup de pouce Solidaires » . Cette nouvelle m’a rempli de joie et de fierté !

Quelques heures d’efforts se soldent non seulement par une expérience personnelle enrichissante mais aussi et surtout par un pas de plus vers la réalisation de ce beau projet, qui permettra à de jeunes adultes, à l’autre bout du monde d’avoir une chance supplémentaire d’accéder à un emploi et à de meilleures conditions de vie !

Share This
Scroll To Top