Skip to content

Raquel, 19 ans est créatrice de bijoux en Bolivie

RAQUEL 19 ANS EST CRÉATRICE DE BIJOUX EN BOLIVIE
Créatrice de bijoux grâce au parrainage !

Rencontre avec Raquel qui vous parle de son avenir rendu  possible grâce au parrainage

Raquel, bolivienne de 19 ans a été parrainée très jeune.

Grâce à l’éducation qu’elle a reçue, elle a pu choisir son métier : elle est créatrice de bijoux.

Raquel remercie sa marraine dans une interview accordée à Lisa, responsable de la communication d’Un Enfant par la Main.

Comment dériveriez-vous la relation avec votre marraine ?

C’est une belle relation. Ma marraine me parle de son pays, elle m’envoie des photos avec de magnifiques paysages, les endroits où elle se rend en famille.

Elle me raconte ses journées. A quel point elle pense à moi, à ma famille, à notre vie. J’adore quand elle m’envoie des cartes postales.

Qu’as-tu appris de ta marraine ?

Ma marraine m’écrit beaucoup, nous sommes souvent en contact.

Ses lettres sont écrites simplement mais elles me disent tellement de choses. Je sais qu’elle pense à moi tout le temps.

Nous nous connaissons bien.  Elle m’a transmis ses valeurs de l’amitié.

C’est ma meilleure amie. Je me confie à elle, on partage beaucoup.

Parles-nous de ta nouvelle activité ?

Au sein de ma communauté, le partenaire local ChildFund Bolivie propose une formation en argenterie.

Je suis curieuse de nature.

J’ai donc voulu participer à cette formation pour pouvoir créer mes bijoux.

Le 1er jour, j’ai créé ma 1ère bague. J’étais heureuse et fière.

J’ai continué et j’ai créée de petits bijoux d’abord sur mon temps libre et maintenant je fais partie d’une petite association.

Avec cette formation en poche, quels sont tes plans pour le futur ?

J’aimerai avoir ma propre boutique, concevoir des bijoux à mon goût.

Je souhaiterai également enseigner à d’autres jeunes comment créer des boucles d’oreilles, des bracelets et autres bijoux.

Et bien sûr, je veux continuer à apprendre d’avantage sur la bijouterie.

Tu es Présidente de cette association. Que ressens-tu ?

Ce sont mes amis et des partenaires qui m’ont élu.

Ils disent de moi que je suis responsable, dynamique, une bonne amie à qui ils peuvent faire confiance.

Ensemble, nous gérons l’association.

Nous sommes tous jeunes.

Nous apprenons quelque chose de nouveau chaque jour.  Je sais que c’est une grande responsabilité et nous avons tous à cœur de développer cet artisanat local.

Quel est ton plus grand défi et ta plus grande satisfaction ?

Mon plus grand défi est d’assumer mes nouvelles responsabilités.

Nous voulons construire notre propre marque non seulement avoir un logo mais aussi une identité visuelle.

Nous tenons à être reconnus dans l’état Oruro et dans toute la Bolivie.

Ma principale satisfaction : nous sommes devenus des adultes autonomes et responsables et nous apprenons notre métier d’orfèvre.

Moi aussi, je veux offrir un avenir à une jeune fille comme Raquel 

Share This
Scroll To Top