4 choses à savoir sur l’éducation des enfants en Haïti  !

ecole brataville 2
La réalité des écoles de la chaîne des Matheux en Haïti! 

4 choses à savoir sur l’éducation des enfants en Haïti !

  1. Le secteur éducatif, comme de nombreux autres secteurs, souffre depuis longtemps, d’un manque cruel de moyens de la part de l’État Haïtien.
  2. Actuellement, la majorité des établissements scolaires sont privés ou gérés par des institutions à but non lucratif ou des organisations non gouvernementales.
  3. En 2018, encore 142 000 enfants n’étaient pas scolarisés
  4. Dans la chaîne des Matheux, seulement 25% des familles scolarisent leur enfant dans le secondaire et malheureusement, la grande majorité ne parvient pas à assumer les frais de scolarité trop élevé compte tenu de leurs revenus.

Grâce à vos récents parrainages dans  la chaîne des Matheux, l’association soutient 1151 élèves dans 5 écoles de la région et prend en charge:

  • 100% des frais de scolarité des élèves,
  • l’uniforme et les fournitures scolaires obligatoires,
  • le matériel pédagogique nécessaire aux écoles,
  • une partie des frais de fonctionnement des écoles.

ecole brataville 2

L’école à Haiti

Le secteur éducatif, comme de nombreux autres secteurs, souffre depuis longtemps, d’un manque cruel de moyens de la part de l’État Haïtien.

Le gouvernement ne parvient pas à structurer et assurer un enseignement commun à l’ensemble des établissements.

Une faiblesse qui affecte le corps enseignant dont certains de ses membres manquent de compétences et/ou n’appliquent pas les normes et standards permettant un enseignement de qualité.

Une qualité mitigée affecte directement le futur des enfants puisque environ 15% d’entre eux redoublent ou abandonnent.

Un problème de taille pour un pays de 10 millions d’habitants dont 34% de la population est âgée de moins de 15 ans.

Une richesse qui s’avère être un défi de taille.

Actuellement, la majorité des établissements scolaires sont privés, gérés par des organisations religieuses, des institutions à but non lucratif ou des organisations non gouvernementales.

Le secteur du privé comptabilise 80% des écoles du primaire qui accueillent 80% des enfants de ce niveau scolaire.

En 2018, encore 142 000 enfants n’étaient pas scolarisés (source : Unicef).

La situation s’améliore depuis 10 ans, le taux d’alphabétisation s’élevant à 60,7%.

Cependant, la forte proportion d’écoles privées qui pratiquent les frais de scolarité représente un réel frein pour de nombreux foyers auxquels il faut ajouter les dépenses liées aux transports, aux matériels scolaires et à l’uniforme (obligatoire).

Outre les enfants non scolarisés, le pays regorge d’enfants sur-âgés qui fréquentent les écoles primaires (source : UNICEF) entraînant un problème d’infrastructures et d’effectifs malgré les 17 000 écoles et 100 000 enseignants du pays.

parrainez un enfant haiti

L’école dans la chaîne des Matheux

Le programme de parrainage « La chaîne des Matheux » est situé à environ 80 kilomètres au nord de Port-au-Prince, la capitale.

Cette région enclavée est une chaîne de montagnes dont l’altitude moyenne est de 1 200 mètres et dont le climat est tropical avec une alternance entre pluie et sécheresse.

L’association agit dans la 5ème et 6ème section communale de Verrettes et dans l’ensemble des sections rurales de Verrettes où vivent 124 856 personnes.

Dans cette région, Un Enfant par la Main aide 1151 enfants de 5 écoles.

L’école Benoit Batraville

Cette école a été construite en 2007.

100 élèves s’y rendent pour apprendre dans 7 salles de classe.

Dans cette école, 6 toilettes sèches ont été installées, il y a seulement 3 ans.

Les enfants et les enseignants disposent d’un accès à l’eau potable grâce à des filtres qui traitent l’eau.

Néanmoins, il n’y a pas de cantine où manger.

Faute de moyens, les 5 professeurs de l’école ne disposent pas de matériels didactiques et pedagogiques pour bien enseigner, et malheureusement, ils ne recoivent aucune formation pour améliorer leur enseignement.

Aujourd’hui, les routes pour se rendre à l’école sont impraticables par temps de pluie.

ecole brataville

 

L’école Nationale de Damier

Cette école a été construite en 2007.

317 élèves s’y rendent pour apprendre dans 7 salles de classe.

Dans cette école, 6 toilettes sèches ont été installées.

Les enfants et les enseignants disposent d’un accès à l’eau potable grâce à des filtres qui traitent l’eau.

Néanmoins, il n’y a pas de cantine où manger.

Depuis le passage du cyclone Matthew , les gouttières qui ont été endommagées ne permettent plus d’approvisionner le réseau d’eau de l’école qui servait à la fois aux élèves mais également aux habitants de la zone.

Désormais, ils doivent parcourir 1h30 pour trouver un point d’eau.

 

Ecole Nationale Damier

L’école Mixte Sylvio Claude de Cadet

Cette école a été construite en 2011. Elle est en très mauvais état et située à 3h à pieds d’un point d’eau.

130 élèves s’y rendent pour apprendre dans  1 seule salle de classe.

Dans cette école, 2 toilettes sèches ont été installées en 2015 mais elles sont inachevées et en très mauvais état.

Il n’y a pas de cantine où manger.

Seul 3 enseignants se partagent les cours et sans aucun matériels didactiques et pédagogiques pour enseigner.

Les enfants n’ont pas de pupitres pour écrire et faire leurs exercices.

ecole sylvio claude

L’école Nationale des Ternettes

Cette école a été construite en 2008.

Elle est en très mauvais état et ne dispose que d’une toilette sèche.

336 élèves s’y rendent pour apprendre dans 4 salles de classe.

Dans cette école, il y a un accès à l’eau limité d’autant que la seule citerne à disposition sert aussi aux villageois.

Il n’y a pas de cantine où manger.

5 enseignants se partagent les cours.

 

Ecole Nationale Ternette

L’école Nationale de Barbe

Cette école a été construite en 2006.

398 élèves s’y rendent pour apprendre dans 10 salles de classe.

17 enseignants y donnent des cours.

Dans cette école, il y a un accès à l’eau potable mais limité.

Il y a 4 toilettes sèches qui ont été construites en 2012 dont l’état reste correct.

Il y a un réfectoire.

L’école est difficile d’accès, les routes sont impraticables, le matériel didactique manque grandement, et des travaux d’aménagements de la toiture qui menace de s’effondrer sont à prévoir.

ecole barbe

Améliorez les conditions de vie d’un enfant Haitien.
Permettez-lui d’accéder à ses droits fondamentaux :
Éducation, Santé, Accès à l’eau, Nutrition, …

 

 

 

 

 

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990