Aller au contenu

Urgence Haïti-Tremblement de terre : Des enfants, des femmes et des hommes ont tout perdu et comptent sur nous !

25 avril: Journée mondiale de lutte contre le paludisme !

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > 25 avril: Journée mondiale de lutte contre le paludisme !

Le paludisme, une maladie qui tue encore tous les jours

Eradiqué depuis quelques années en Europe, le paludisme également appelé malaria, reste pourtant tristement d’actualité pour des millions de personnes.
Aujourd’hui encore, 1 enfant meurt du paludisme toutes les 2 minutes dans le monde.

Cette maladie parasitaire est encore l’une des principales causes de décès des jeunes enfants dans les pays pauvres.

Le 25 avril, la journée mondiale de lutte contre le paludisme est l’occasion de rappeler l’importance de s’unir pour un monde sans paludisme.

Qu’est ce que le paludisme ?

C’est une maladie infectieuse qui est transmise par la piqûre de certains moustiques porteurs d’un parasite.
Ce parasite se répand dans le système sanguin, il est également possible d’être contaminé par une transfusion ou lors d’une greffe.

Cette maladie, potentiellement létale, est particulièrement active dans les pays en développement comme l’Inde et dans les pays d’Afrique subsaharienne.

Chez l’enfant, elle se manifeste par des complications digestives et respiratoires, qui s’aggravent avec une mauvaise santé globale de l’enfant.

Selon le dernier Rapport sur le paludisme dans le monde, publié en décembre 2020, il y a eu 229 millions de cas de paludisme en 2019, contre 228 millions en 2018.

On estime à 409 000 le nombre de décès dus à la maladie en 2019, comparés aux 411 000 décès enregistrés en 2018.
En 2019, 94 % des cas de paludisme et des décès imputables à cette maladie sont survenus en Afrique.

2021: « Zéro paludisme » un appel mondial à éradiquer la maladie

Le paludisme est une maladie pour laquelle il existe un traitement et des solutions pour éviter la transmission !

Lorsque l’enfant est déjà contaminé, une détection dans les temps et un traitement adapté augmente grandement les chances de survie.

En amont de la contamination, il existe des solutions pour éviter la transmission du paludisme, comme l’utilisation de répulsifs naturels ( eucalyptus ou la citronnelle).
Mais l’un des moyens les plus efficaces pour éviter que les enfants le contractent est d’utiliser des moustiquaires.

Enfin, sensibiliser les populations locales à l’importance de ces moustiquaires et à la nécessité de les utiliser lors de la sieste des enfants, est un aspect vital de ce combat.

Si le paludisme existe encore aujourd’hui, c’est en raison du manque de moyens financiers et de sensibilisation.

C’est pourquoi,  chaque 25 avril, la journée mondiale du paludisme vise à sensibiliser aux causes et aux conséquences de cette maladie toujours présente dans les pays en développement.

Dirigée par l’Organisation mondiale de la santé, la Journée mondiale du paludisme 2021 appelle les dirigeants politiques, les entreprises du secteur privé et les membres de la communauté à faire leur part dans un effort commun pour œuvrer et atteindre zéro cas de paludisme dans le monde.

Beaucoup de progrès ont été fait pour endiguer la malaria. Elle est désormais absente en Europe, en Amérique du Nord et en passe de disparaître en Asie du Sud-Est.
Cependant, elle demeure dans le quotidien de millions de personnes, habitant souvent dans les pays les plus pauvres de la planète.

Un Enfant par la Main s’engage pour la lutte contre le paludisme

A travers ses programmes de parrainages, Un Enfant par la Main œuvre pour la prévention du paludisme. Dans les zones infectées par la maladie, l’association distribue des moustiquaires imprégnées d’insecticide et facilite la prise en charge médicale des victimes du paludisme par la mise en place de centres de santé dans des zones reculées.

En cette journée mondiale contre le paludisme, rejoignez-nous dans la lutte pour éradiquer les cas, aidez un enfant à dormir en toute sécurité la nuit en lui fournissant une moustiquaire, le moyen le plus efficace pour ne pas contracter la contracter la maladie.

J’offre une moustiquaire !


	

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut