Aller au contenu

Madagascar : donnez pour la construction de toilettes dans les écoles

Header-blocs-sanitaires-MITSIRY
1
Donateur
100
sur 27 000
3 mois et 8 jours
Pour vous mobiliser
Je fais un don maintenant
Comment bénéficier d’une déduction fiscale ?

L’accès à des toilettes propres et en état est une préoccupation majeure pour les enfants 

Blocs-sanitaires-MITSIRY-bis

À Madagascar, environ 3,5 millions de journées d’école sont perdues chaque année à cause des maladies liées aux mauvaises pratiques d’hygiène et au manque d’infrastructures sanitaires.

Pour lutter contre ce fléau, Un Enfant par la Main met en œuvre depuis 2022 au sein du programme MITSIRY dans la région de Sofia à Madagascar, diverses actions visant à faire des droits de l’enfant une réalité, et notamment le droit à l’eau, l’hygiène et l’assainissement.

Dans cette zone, située à 800 km de la capitale, au milieu de la nature et des montagnes, les rares latrines existantes sont vétustes et mal entretenues, tant au niveau des infrastructures que des normes hygiéniques.

Les milliers d’enfants de la zone pratiquent donc la défécation à l’air libre. Or, sans toilettes et systèmes d’assainissement appropriés, les matières fécales humaines ne sont pas traitées et peuvent contaminer les sols et les sources d’eau, auxquelles les enfants s’approvisionnent quotidiennement et qu’ils consomment.

Associé au manque d’eau potable, l’absence de toilettes devient un facteur supplémentaire de maladies pour les enfants. C’est ainsi qu’en 2021, 38% des élèves de la zone étaient régulièrement absents de l’école pour raisons médicales.

De même, la pratique du lavage des mains au savon est encore un défi continu. Si 99% de la communauté définit l’hygiène comme la propreté du corps, 1/3 seulement a évoqué le lavage des mains au savon comme une composante principale de l’hygiène.

Les enfants ne sont pas sensibilisés aux gestes d’hygiène élémentaires, que ce soit à la maison, au centre de santé, ou à l’école pour ceux qui la fréquentent. Ils se retrouvent ainsi sans aucune alternative ni ressource pour comprendre les gestes qui peuvent pourtant les préserver.

Fragilisés par le manque d’hygiène et l’absence de toilettes, les enfants de la commune sont plus souvent malades et absents en classe. Ils s’exposent par ailleurs à des problèmes de santé tels que les retards de croissance qui peuvent affecter leur réussite scolaire, leur développement et leur épanouissement.

Notre projet : la construction de 3 blocs sanitaires avec toilettes dans les écoles

Pour aider les enfants de cette région à grandir dans un environnement sûr, Un Enfant par la Main souhaite leur donner l’opportunité d’avoir accès à des toilettes et des points de lavage des mains en allant à l’école.

Les trois écoles concernées par le projet disposent actuellement de blocs sanitaires fortement dégradés et insalubres, à tel point qu’ils ne sont peu, voire pas du tout utilisés par les enfants.

D’ici à la prochaine rentrée scolaire 2024-2025, Un Enfant par la Main prévoit de construire dans chacun des établissements un bloc sanitaire avec sept toilettes et des lavabos.

Chaque bloc sanitaire sera divisé avec 3 toilettes pour les filles, trois pour les garçons et un pour les personnes à mobilité réduite, reliés à l’eau et équipés d’un lavabo.

Des séances de sensibilisation des enfants à la pratique du lavage des mains seront réalisées au moment de l’inauguration par notre équipe terrain.

Bloc-EPP-Ambalatsotry-Haut-avant

Bloc sanitaire de l’école Ambalatsotry Haut actuellement

Les résultats attendus : 721 enfants et 36 enseignants de 3 écoles ont accès à des toilettes et peuvent se laver les mains

La construction de ces 3 blocs sanitaires en milieu scolaire permettra :

  • D’améliorer la santé des enfants en leur donnant accès à des sanitaires fonctionnels
  • De réduire la prévalence des maladies d’origine hydrique
  • D’assurer une meilleure hygiène pour les enfants à travers des systèmes de lavage des mains
  • De réduire l’absentéisme scolaire pour cause de maladies

Bloc-sanitaire-construit-par-lentreprise-retenue-pour-le-projet-VAHATRA

Construction d’un bloc sanitaire par l’entreprise retenue pour ce projet dans le cadre d’un autre programme d’Un Enfant par la Main.