Aller au contenu

Madagascar : donnez pour la création d’un Club Droits dans 1 école

droits des enfants madagascar
1
Donateur
100
sur 5 600
4 mois
Pour vous mobiliser
Je fais un don maintenant
Comment bénéficier d’une déduction fiscale ?

Faire entendre la voix des enfants

club droits enfants

À Madagascar, les inégalités socio-économiques conduisent à des violences et des maltraitances envers les enfants.
Selon l’UNICEF, 90 % des enfants déclarent avoir subi des maltraitances à la maison, 65% d’entre eux justifiant les punitions corporelles.  La méconnaissance des droits des enfants aggrave ce problème. Pour faire respecter leurs droits, les enfants doivent les connaître, d’où la création du projet Clubs Droits en 2021.

Ce projet inédit a été mené par l’Association dans deux écoles d’Antoby et d’Antanetibe. Il a permis de sensibiliser des enfants scolarisés de 8 à 12 ans à leurs droits et d’encourager la sensibilisation par les pairs en milieu scolaire et au-delà.

Notre projet : La création d’un « Clubs Droits » au sein d’une nouvelle école

club droits madagascar

Nous souhaitons au sein du programme de parrainage “Vahatra” mettre en place un « Club Droits » dans l’école d’Ambohiboahangy pour sensibiliser les enfants à leurs droits et aux violences dont ils peuvent être victimes.

L’objectif est d’identifier les moyens les plus efficaces pour sensibiliser un large public et encourager le signalement des violences.

Présentation du projet

La première étape consiste à présenter le projet à l’école partenaire. Cette présentation aura pour but d’initier un accord sur la création d’un « Club Droits » pour des enfants de 8 à 12 ans.

Formations des enseignants

Les enseignants reçoivent une formation pour améliorer leur efficacité dans l’enseignement des compétences de base, dont la
« communication non-violente » et « bienveillante » . Les enseignants désignés pour encadrer les séances avec les Clubs Droits seront invités à signer un protocole d’engagement, gage de leur implication auprès du Club Droits.
La formation des enseignants aura pour but d’instaurer, dans l’école primaire, un environnement favorable au développement des enfants, et de présenter les modalités de mise en place d’un Club Droits.

Sensibilisation des enfants

Les animateurs de l’Association des Enfants d’Antananarivo, accompagnés de jeunes leaders d’Amadea, vont organiser une journée de sensibilisation sur les droits de l’enfant dans l’école. Cette action aura pour but de sensibiliser les élèves aux droits fondamentaux, aux abus potentiels et à la manière de les signaler, à travers des activités ludiques.
Les membres du « Club Droits » seront élus à la fin de cette séance.

Création du Club

droits des enfants voix

Les animateurs formeront le « Club Droits » composé de 20 élèves du CE au CM2, en respectant la parité garçon/fille. Les animateurs veilleront à ce que les membres du club aient les compétences nécessaires pour leur rôle (aisance à l’oral, motivation, bonne écriture). Les parents des enfants membres seront informés pour obtenir leur autorisation, leur implication et le droit à l’image de leurs enfants.

Sensibilisation des enfants et renforcement de leurs connaissances

Le « Club Droits » se réunit en dehors des heures de cours et permet aux enfants de réfléchir sur leurs droits et de sensibiliser leur communauté.
Les séances ont pour but de faire ressortir les problématiques rencontrées par les enfants et de leur permettre de s’exprimer librement sur ces sujets à travers des activités artistiques et ludiques. Les membres du club font un rapport chaque lundi matin à l’école sur les sujets discutés. Les enseignants encadreurs et les jeunes leaders encadreront ces rapports hebdomadaires.

Organisation d’ateliers théâtre

En 2021, un livret sur les droits de l’enfant a été créé lors d’ateliers artistiques. En 2023, les enfants ont réalisé quelques saynètes sur les droits de l’enfant, jouées à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant (20 Novembre). Cette année, les enfants seront initiés au « vako drazana », un art traditionnel mélangeant musique, danse et littérature orale, avec les animateurs de l’association Zara Aina.

Célébration du Mois de l’Enfance et de la JIDE avec les enfants et leur communauté

droits des enfants clubs

Le projet célébrera des dates importantes pour sensibiliser la communauté d’Antanetibe Mahazaza aux droits de l’enfant en organisant des animations. Les enfants organiseront des parades et pourront jouer leur spectacle de vako drazana pour célébrer le Mois de l’Enfance et la Journée internationale des droits de l’enfant.
La communauté sera informée à l’avance par un grand travail de communication.
Les représentations auront également lieu lors d’activités organisées par la Plateforme de la Société Civile pour l’Enfance.

Résultats : 125 élèves et des communautés sensibilisés aux droits des enfants

club droits des enfants

  • Les enfants de l’école d’Ambohiboahangy sont sensibilisés sur leurs droits et la protection de l’enfance ;
  • Les enfants membres du club savent parler de leurs droits fondamentaux et sont en mesure de les revendiquer ;
  • Les enfants membres du club sensibilisent leurs pairs sur les droits de l’enfant ;
  • Les enseignants sont sensibilisés et s’engagent pour le respect des droits de l’enfant ;
  • Les enfants sont formés à la prise de parole en public et au leadership ;
  • Des outils de sensibilisation sont créés ;
  • Les enfants, enseignants et jeunes leaders organisent des animations pour le Mois de l’Enfance et la journée internationale des droits de l’enfant.