Aller au contenu

Madagascar : Donnez pour la construction d’une salle de classe

Madagascar : Donnez pour la construction d’une salle de classe
1
Donateur
100
sur 14 640
5 mois et 1 jour
Pour vous mobiliser
Je fais un don maintenant
Comment bénéficier d’une déduction fiscale ?

L’accès à l’éducation, un enjeu de taille pour les enfants malgaches

Madagascar : Donnez pour la construction d’une salle de classe

État du plafond de la classe des CP/CE1

Dans la région d’Analamanga, au Centre de Madagascar, l’accès à l’éducation est limité. Le taux de scolarisation net n’est que de 47%.
Ces chiffres sont en partie le résultat d’un manque d’enseignants et d’infrastructures adaptées pour accueillir les élèves, particulièrement en zone rurale.

Cela conduit bien souvent à :

  • un faible taux de scolarisation,
  • un système de double vacation (une salle de classe qui reçoit alternativement deux classes d’élèves de même niveau durant le même jour),
  • des classes pédagogiques multigrades (allant de 2 à 5 classes).

C’est le cas dans l’école d’Amberomanga où les élèves des 3 niveaux de maternelle se partagent une salle et les CP et CE1 une autre salle. L’environnement scolaire ne permet pas d’apprendre ou d’enseigner dans de bonnes conditions venant engendrer une baisse du niveau des élèves.

Plusieurs défis sont à relever :

  • développer et améliorer les structures d’accueil existantes pour augmenter le nombre d’enfants fréquentant l’école,
  • améliorer les conditions d’apprentissage.

Depuis 2019, le programme de parrainage Vahatra soutenu par Un Enfant par la Main et son partenaire local AMADEA apporte son aide à deux communes très vulnérables de la région d’Analamanga, dont Antanetibe Mahazaza, où se situe l’école d’Amberomanga.

Notre projet : améliorer l’accès à l’éducation pour 68 enfants

Madagascar : Donnez pour la construction d’une salle de classe

Salle actuelle des élèves de CP/CE1

L’école est composée de 2 bâtiments accueillant chacun deux salles de classe. Le bâtiment qui accueille les classes multigrades de préscolaire, CP et CE1 est à rénover. La salle des CP et CE1 est trop étroite et celle des préscolaires est particulièrement vétuste.

L’école, très ancienne, a déjà fait l’objet d’amélioration ces deux dernières années :

  • une cantine scolaire a été mise en place,
  • une cuisine semi-ouverte a été construite venant remplacer un bâtiment tombant en ruine,
  • les toilettes ont été rénovées.

Cependant il n’y a aucune salle dédiée pour la prise des repas des enfants, qui doivent manger sur les tables banc ou sur des nattes installées au sol. Le complexe scolaire est grand et peut accueillir une salle supplémentaire.

Pour rendre l’environnement scolaire plus accueillant et améliorer les conditions d’apprentissage des élèves, Un Enfant par la Main prévoit de construire une salle de classe supplémentaire et plus spacieuse pour accueillir les CP et CE1.
Cette salle mesurera environ 30m2 et sera aménagée avec des tables, des bancs, une armoire, des tableaux, et un bureau pour l’enseignant.
Cette construction permettra d’apporter l’espace nécessaire dans l’actuelle salle des CP et CE1, et d’y réinstaller les préscolaires, moins nombreux. La salle vacante des préscolaires sera réhabilitée en petit réfectoire.

Les résultats attendus : 68 élèves apprennent dans de meilleures conditions

  • Les salles de classe sont plus adaptées aux effectifs des élèves,
  • Le taux de fréquentation des élèves est ainsi plus élevé,
  • Les professeurs enseignent dans de meilleures conditions.

La pérennité de ce projet sera assurée à plusieurs niveaux :

  • La nouvelle salle sera construite en utilisant des matériaux fabriqués par des artisans locaux pour soutenir l’économie locale et respecter l’architecture malgache : briques en argile pour les murs, portes en bois, etc.
  • L’entretien de la salle de classe sera assuré par le comité de gestion des parents d’élèves,
  • Un Enfant par la Main effectuera un suivi mensuel de l’école du programme pour répondre aux difficultés rencontrées et aux éventuels besoins de réparation.

L’accès à l’éducation, à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture est un droit fondamental pour tous les enfants. Ce projet vise à garantir ce droit pour chaque enfant.