Aller au contenu

Prix de la solidarité 2021: Votez pour Un Enfant par la Main

Objectif de développement durable numéro 16 : Garantir à tous une identité juridique, notamment grâce à l'enregistrement des naissances !

Garantir à tous une identité juridique, notamment grâce à l'enregistrement !

Garantir à tous une identité juridique, notamment grâce à l'enregistrement !

L’adoption des objectifs de développement durable (ODD) par l’Assemblée générale des Nations a hissé l’enregistrement des naissances au rang de priorité en matière de développement international. La cible 16.9 des ODD a pour but de « fournir une identité juridique à tous les citoyens d’ici 2030, notamment en enregistrant toutes les naissances ».

Elle est complétée par la cible 17.9, qui appelle à soutenir le renforcement des capacités statistiques nécessaires à la mise en place de systèmes solides d’enregistrement. Ces systèmes produisent des statistiques cruciales, notamment en matière d’enregistrement des naissances.

Aujourd’hui, on compte environ 2,4 milliards de personnes dépourvues de toute identité officielle, notamment des enfants de moins de 14 ans dont la naissance n’a jamais été enregistrée et de nombreuses femmes des régions rurales pauvres d'Afrique et d'Asie.

Avoir une identité juridique est un droit fondamental rappelé également dans les articles 7 et 8 de la convention relative aux droits de l’enfant qui stipulent que l’enfant a le droit d’avoir un nom dès la naissance, que ce nom doit être reconnu officiellement par le gouvernement. Chaque enfant doit pouvoir conserver son nom, son domicile et sa famille.

Le droit à la protection de la vie privée est un autre droit de l’enfant (article 16 de la CIDE) lié au droit à l’identité : « Personne ne peut, sans fondement légal, intervenir dans la vie de l’enfant ou celle de sa famille. Son domicile, sa correspondance sont également protégés. Il en est de même pour son honneur et sa réputation. »

Fournir une identité ceux qui en sont privés est absolument essentiel pour atteindre nombre d'autres ODD comme :

  • La protection sociale, notamment pour les plus vulnérables (ODD 1.3)
  • L’amélioration de la capacité des plus pauvres à accéder aux ressources économiques, notamment en matière de propriété et de financement (ODD 1.4)
  • La fin des décès évitables chez les nouveau-nés (ODD 3.2)
  • L’accès à une éducation de qualité (ODD 4)

La question de l’identité est cruciale lorsque l’on sait qu’une personne dépourvue d’identité officielle est confrontée à de nombreux problèmes d’exclusion sur le plan juridique, politique, sociale et économique.

Quelques chiffres

  • 166 millions d’enfants de moins de 5 ans n’ont jamais été enregistrés à la naissance.
  • L’Asie du Sud et l’Afrique subsaharienne concentrent 87 % des enfants de moins de 5 ans non enregistrés au niveau mondial.
  • Les enfants enregistrés ne disposent pas tous d’un acte de naissance : 237 millions d’enfants de moins de 5 ans n’ont pas d’acte de naissance comme preuve officielle d’enregistrement.
  • Près de 3 enfants de moins de 5 ans sur 4 sont aujourd’hui enregistrés contre 6 sur 10 en 2000.

Les enjeux d'ici 2030

Afin de réaliser l’ODD 16.9, plusieurs mesures doivent être fixées :

  • Délivrer un acte de naissance à chaque enfant dès sa naissance
  • Relier l’enregistrement des naissances au services sociaux
  • Investir dans des solutions technologiques pour faciliter l’enregistrement
  • Sensibiliser les parents sur l’importance d’enregistrer leurs enfants

Sans les progrès réalisés ces vingt dernières années, le nombre d’enfants non enregistrés atteindrait aujourd’hui 266 millions. A travers son action, Un Enfant par la Main souhaite contribuer à ces progrès et garantir une identité juridique à chaque enfant.

Les ODD constituent donc un puissant levier de changement, nécessaire pour la traduction concrète des droits des enfants.

Le parrainage d’enfant, un levier pour éliminer la pauvreté

Un Enfant par la Main à travers ses programmes de parrainages accompagne les populations en les sensibilisant à l’importance de l’enregistrement des enfants, et aux possibilités qui s’offrent à leurs enfants, avec cet acte de naissance.

Je m’appelle Kordi, j'ai 8 ans. J’habite à Thiès au Sénégal. J’ai 3 frères et nous ne sommes pas inscrits sur les registres de l’état civil. Officiellement, nous n’existons pas. Nous sommes venus avec nos parents, dans un bureau dédié, pour effectuer l’enregistrement (rétroactif) de notre naissance. Grâce à ce papier, je vais pouvoir continuer mes études, avoir un diplôme et un métier.

Mon grand frère, lui va pouvoir voter car il va avoir 18 ans.

Les objectifs de développement durable en action

Indonésie, Sénégal : Enregistrer les enfants pour leur donner une identité officielle

Garantir à tous une identité juridique, notamment grâce à l'enregistrement !

Depuis plusieurs année, Un Enfant par la Main s’engage auprès de ses partenaires et soutient des projets d’accès à l’enregistrement des naissances. En effet, le droit à l’identité est le premier des droits et sans enregistrement à l’état civil, un enfant ne peut être protégé car il n’a pas d’existence officielle.

Il lui faut être reconnu officiellement par son environnement pour bénéficier au quotidien de ses droits et pouvoir les exercer : accéder à l’éducation, à la santé…

Depuis 2016, Un Enfant par la Main a pu déclarer 2000 enfants en Indonésie. Les services locaux de l’état civil ont été renforcés et des campagnes massives de sensibilisation ont été organisées.

En 2020 et 2021, c’est au Sénégal qu’un grand projet d’enregistrement des naissances dans le département de Ziguinchor a été conduit par notre partenaire ChildFund Sénégal. Des activités de sensibilisation, de mobilisation sociale et des visites à domicile ont favorisé un changement de mentalité pour une meilleure prise en charge, consciente et responsable, de l'enregistrement des naissances. Quatre audiences spéciales ont été organisées durant la période de mise en œuvre du projet. Elles ont permis d'inscrire au total 3800 enfants à l’état-civil.

Madagascar : Favoriser la participation des enfants grâce à des clubs droits de l’enfant

Garantir à tous une identité juridique, notamment grâce à l'enregistrement !

A Madagascar, près de 90% des enfants déclarent avoir été victimes de maltraitance au sein de leur famille et 1 enfant sur 2 affirme également avoir subi des violences en milieu scolaire. Par ailleurs, environ 65% de ces enfants considèrent le châtiment corporel au sein du domicile familial comme étant justifié.

Face à ce contexte de violences récurrentes, Un Enfant par la Main s’engage à sensibiliser les enfants sur leurs droits et sur l'importance de la protection de l'enfance. C'est pourquoi, le projet des "Clubs Droits" a vu le jour en 2021. Par l’intermédiaire de clubs scolaires, notre équipe travaille avec des groupes d’enfants scolarisés de 8 à 12 ans pour renforcer leurs connaissances sur leurs droits et leurs capacités à évaluer le degré de réalisation de ces droits. Ce système permet ensuite aux enfants de sensibiliser leurs camarades, au travers d’activités ludiques et adaptées aux enfants.

Je laisse l'Association choisir le pays de mon filleul
Je parraine
en donnant tous les mois
25€
28€
30€

Quels sont les objectifs ?

F_2016_SDG_Poster_all_sizes_without_UN_emblem
  1. PAS DE PAUVRETÉ : Éliminer l’extrême pauvreté et la faim
  2. FAIM ZÉRO : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
  3. BONNE SANTÉ ET BIEN-ÊTRE : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge
  4. ÉDUCATION DE QUALITÉ : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie
  5. EGALITE DES SEXES : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles
  6. EAU PROPRE ET ASSAINISSEMENT : Garantir l’accès de tous à l’eau et l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau
  7. ÉNERGIE PROPRE A UN COÛT ABORDABLE : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable
  8. TRAVAIL DÉCENT ET CROISSANCE ÉCONOMIQUE : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous
  9. INDUSTRIE, INNOVATION ET INFRASTRUCTURES : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourage l’innovation
  10. INÉGALITÉS RÉDUITES : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre
  11. VILLES ET COMMUNAUTÉS DURABLES : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables
  12. CONSOMMATION ET PRODUCTION DURABLES : Établir des modes de consommation et de production durables
  13. LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions
  14. VIE AQUATIQUE : Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable
  15. VIE TERRESTRE : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre les désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité
  16. PAIX, JUSTICE ET INSTITUTIONS EFFICACES : Promouvoir l’avènement des sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.
  17. PARTENARIATS POUR LA RÉALISATION DES OBJECTIFS

Source : The Global Goals For The Sustainable Development

Share This
Faire défiler vers le haut