Aller au contenu

Objectif de développement durable numéro 5 : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles.

Permettre l'égalité des filles-garçons : pourquoi est-ce important ?

760px × 460px – odd 5 image dans page Word press

L’objectif de développement durable n°5 vise à assurer l’égalité des sexes à tous les niveaux et à favoriser l’autonomisation des femmes et des filles dans le monde. Investir dans l’égalité des genres a des répercussions positives sur la société et favorise la mobilité socio-économique des femmes, ce qui constitue une échappatoire à la pauvreté pour celles-ci.

Or, si aujourd’hui le monde a fait de grands progrès concernant l’égalité des sexes, et notamment la scolarisation des filles, il existe encore de nombreux défis. Par exemple, dans certaines régions du monde, l’éducation des filles se heurte encore à des obstacles structurels et/ou culturels et les femmes restent sous-représentées au niveau politique malgré des lois en faveur de la parité.

En parallèle, la crise sanitaire actuelle est venue creuser des inégalités déjà bien ancrées.
En effet, elle expose la population féminine à de nouvelles vulnérabilités :

  • recours à des emplois précaires,
  • difficultés d’accès aux soins,
  • difficultés de retour à la scolarisation,
  • pratiques violentes comme les mutilations génitales.

Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, les violences de genre ont augmenté de plus de 25% dans les pays disposant de systèmes de signalement.

La Convention internationale relative aux droits de l’enfant accorde une place importante à l’égalité des genres à tous les niveaux. En effet, de nombreux articles y font référence : « Les États parties s’engagent à respecter les droits (…) et à les garantir à tout enfant (…), sans distinction aucune, indépendamment de toute considération de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou autre de l’enfant (…) » (article 2).

« [Les Etats] rendent l'enseignement primaire obligatoire et gratuit pour tous (…). Ils assurent à tous l’accès à l’enseignement supérieur » (article 28). 

« L'éducation de l'enfant doit viser à (…) préparer l'enfant à assumer les responsabilités de la vie dans une société libre, dans un esprit de compréhension, de paix, de tolérance, d'égalité entre les sexes » (article 29).

Or, les enfants, soumis à l’autorité de leurs parents, se retrouvent dépendants de la volonté de ces derniers. Cette dépendance limite leurs droits et, dans les ménages les plus vulnérables, certains d’entre eux sont même bafoués : violences, droits à la santé et à l’éducation très largement limités, exploitation, etc.)

C’est particulièrement le cas des filles qui font face à de nombreuses vulnérabilités :

  • mariage souvent suivi d'une grossesse précoce,
  • travail infantile,
  • violences sexistes.

Les ODD constituent un puissant levier de changement et un outil indispensable pour la traduction concrète des droits de l’enfant. Les enfants sont ainsi au cœur des cibles de l’ODD 5 : éducation pour tous, arrêt des mariages précoces, lutte contre les violences de genre et les violences faites aux enfants, etc.

C’est en garantissant le droit des filles et leur autonomisation que nous pourrons développer des économies qui bénéficient à tous et mettre un terme à la pauvreté.

Quelques chiffres 

  • 53% des enfants déscolarisés sont des filles,
  • Deux tiers des 750 millions d’adultes alphabètes sont des femmes,
  • Seulement 52% des femmes mariées ou en concubinage prennent librement leurs décisions concernant les rapports sexuels, l’utilisation de moyens de contraception et les soins de santé,
  • Près de 15 millions de filles de moins de 18 ans sont mariées chaque année, soit 37 000 par jour,
  • 1 femme sur 3 subit des violences physiques et/ou sexuelles au cours de sa vie,
  • 243 millions de femmes ont subi des violences sexuelles ou physiques commises par un partenaire intime au cours des 12 derniers mois,
  • Les femmes assument 2,6 fois plus de tâches familiales et de travaux domestiques non rémunérés que les hommes, ce qui explique leur différence de salaire,
  • Sur le marché du travail, les femmes gagnent en moyenne 24% de moins que les hommes.

Les enjeux d’ici 2030

Afin de réaliser l’ODD 5, plusieurs cibles ont été fixées pour 2030 :

  • mettre fin à la discrimination envers les femmes et les filles,
  • éliminer toutes formes de violences faites aux femmes et aux filles,
  • éliminer toutes pratiques préjudiciables comme le mariage des enfants, les mutilations génitales, la traite et l’exploitation,
  • assurer l’accès de tous aux soins de santé sexuelle et procréative,
  • garantir l’accès égalitaire à tous les niveaux de décision (politique, économique, vie publique), etc.

De réels progrès ont été réalisés au cours de la dernière décennie, notamment dans l’amélioration de l’accès à l’éducation, la mise en place de lois favorisant l’égalité des sexes ou encore la participation des femmes à la vie publique et politique.

Malheureusement, en raison de la pandémie de la COVID-19 et des nombreuses tensions sociales actuelles, ces efforts semblent être mis à mal. En effet, compte tenu de la situation décrite, il faudra attendre encore plusieurs décennies avant de garantir l’égalité des sexes à l’ensemble de la population.

Je laisse l'Association choisir le pays de mon filleul
Je parraine
en donnant tous les mois
25€
28€
30€

Le parrainage d’enfant, un levier pour éliminer la pauvreté

La scolarisation des filles, si elle est de plus en plus encouragée, n'est pas encore de rigueur dans toutes les régions du monde.

De nombreux obstacles culturels et économiques empêchent les filles d'être scolarisées et de pouvoir prendre le pouvoir sur leur avenir. Grâce aux différents programmes de parrainages, Un Enfant par la Main agit pour permettre aux filles de gagner en autonomie.

L'aide qui m'a été apportée grâce à cette bourse d'études m'a donnée la motivation pour étudier et m’a permis d’oublier mes conditions précaires. Depuis 2016, je reçois chaque année, des kits scolaires (…) et des cours de soutien. Aussi, une lampe solaire m’a été offerte, et grâce à elle, je peux apprendre mes leçons même à la nuit tombée.

Fatoumata Sylla, fille boursière à l'école Fa Keita au Mali

 

Les objectifs de développement durable en action

2

Au Vietnam, depuis 2019, Un Enfant par la Main s'engage dans la mise en place d’un programme axé autour de la pratique du sport comme vecteur de développement.

Ce programme de rugby nommé " ChildFund Pass it back" a pour but de favoriser l’intégration des jeunes, filles et garçons, et de former une nouvelle génération de leaders en Asie.

Par la mise en place d’entraînements réguliers, le projet permettra aux enfants de :

  • s’approprier une pratique sportive,
  • développer leur motricité,
  • s’exprimer et adopter des compétences interpersonnelles transmises par le rugby (don de soi, générosité, esprit d’équipe et respect d’autrui).

Ces entrainements étant non seulement axés sur la pratique du sport mais également l’écoute et la communication, 4 domaines d’apprentissage seront évoqués en fin de séance :

  • l’égalité des genres,
  • être en bonne santé,
  • planifier son avenir,
  • se sentir en sécurité.

Permettre aux enfants d’apprendre et de communiquer autour de ces 4 thématiques favorisera leur ouverture d’esprit et leur confiance en eux.

Le projet a déjà permis à près de 6 000 enfants (dont 55% de filles) de faire évoluer leurs représentations sociales (égalité des sexes et prise de consciences sur les violences), de croire en un avenir différent (amélioration de la confiance en soi et de l’esprit d’équipe) mais également de favoriser l’émergence de plusieurs talents.

1

En Inde, fin 2018, Un Enfant par la Main proposait de financer la distribution de serviettes hygiéniques à des jeunes filles et des femmes en Inde.

Dans ce pays, les règles demeurent taboues et chaque mois, les femmes sont considérées comme impures et doivent les subir en silence. A cause du manque de serviettes hygiéniques, 9 filles sur 10 manquent l’école 1 ou 2 jours par mois.

Cette distribution organisée en 2019 avait un double enjeu : le soutien à la protection menstruelle des femmes mais également leur sensibilisation et l’amélioration de leurs connaissances sur la santé sexuelle.

Afin d’approfondir leurs connaissances sur le sujet, des formations sur l’hygiène menstruelle et l’utilisation des serviettes hygiéniques ont été organisées pour les filles et leurs mères.

Fortes de ces informations,  365 jeunes filles âgées de 10 à 24 ans ont pu recevoir des serviettes hygiéniques, réduire le nombre d’infections pendant la période des règles et diffuser l’utilisation de serviettes hygiéniques auprès d’autres femmes de la zone.

 

3

Au Mali, en juillet 2018, Un Enfant par la Main et son partenaire local GAAS-Mali, ont mis en place des bourses scolaires féminines dans le but de favoriser l’égalité des sexes à l’école et de soutenir la scolarisation des filles dans la zone de Pelengana.

Afin d’augmenter les résultats scolaires de ces jeunes filles, des cours de soutien ont été proposés.

En parallèle de ces activités, des séances de sensibilisation et de formation aux droits des enfants ayant pour but d’initier une discussion autour de ces droits et de l’importance de la scolarisation des filles ont été mises en place. Au terme de ces séances, les participantes ont pu, à leur tour, proposer des séances et transmettre ce qu'elles avaient appris.

De plus, 183 mères/tutrices de ces enfants ont intégré un groupement d’Epargne pour le Changement dans le but d’initier des activités génératrices de revenus qui permettront de financer les études de leurs filles.

Ce projet a permis à 623 jeunes filles de poursuivre leur scolarisation et d’améliorer leurs performances scolaires grâce aux bourses et aux cours de soutien. Les séances de sensibilisation aux droits des enfants ont non seulement permis aux boursières de renforcer leurs connaissances sur les solutions aux violences mais également à 950 autres jeunes filles, qui ont pu être mobilisées par la suite, d’être sensibilisées sur cette thématique.

Je laisse l'Association choisir le pays de mon filleul
Je parraine
en donnant tous les mois
25€
28€
30€

Quels sont les objectifs ?

F_2016_SDG_Poster_all_sizes_without_UN_emblem
  1. PAS DE PAUVRETÉ : Éliminer l’extrême pauvreté et la faim
  2. FAIM ZÉRO : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
  3. BONNE SANTÉ ET BIEN-ÊTRE : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge
  4. ÉDUCATION DE QUALITÉ : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie
  5. EGALITE DES SEXES : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles
  6. EAU PROPRE ET ASSAINISSEMENT : Garantir l’accès de tous à l’eau et l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau
  7. ÉNERGIE PROPRE A UN COÛT ABORDABLE : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable
  8. TRAVAIL DÉCENT ET CROISSANCE ÉCONOMIQUE : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous
  9. INDUSTRIE, INNOVATION ET INFRASTRUCTURES : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourage l’innovation
  10. INÉGALITÉS RÉDUITES : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre
  11. VILLES ET COMMUNAUTÉS DURABLES : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables
  12. CONSOMMATION ET PRODUCTION DURABLES : Établir des modes de consommation et de production durables
  13. LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions
  14. VIE AQUATIQUE : Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable
  15. VIE TERRESTRE : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre les désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité
  16. PAIX, JUSTICE ET INSTITUTIONS EFFICACES : Promouvoir l’avènement des sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.
  17. PARTENARIATS POUR LA RÉALISATION DES OBJECTIFS

Source : The Global Goals For The Sustainable Development

Share This
Faire défiler vers le haut