Aller au contenu

Urgence Haïti-Tremblement de terre : Des enfants, des femmes et des hommes ont tout perdu et comptent sur nous !

Objectif de développement durable numéro 13 : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Lutter contre les changements climatiques : pourquoi est-ce important ?

Lutter contre les changements climatiques : pourquoi est-ce important ?

 

Les changements climatiques affectent désormais tous les pays sur tous les continents. Ils perturbent les économies nationales et affectent des vies, tandis que les conditions météorologiques changent, le niveau de la mer monte et que les phénomènes météorologiques deviennent plus extrêmes (Nations Unies).

Entre 1880 et 2012, la température moyenne dans le monde a augmenté de 0,85 degré Celsius, ce qui entraine une baisse du niveau des productions agricoles (maïs, blé et autres récoltes principales), les océans se sont réchauffés, les quantités de neige et de glace ont diminué et le niveau des mers s’est élevé.

L’Objectif de développement durable n°13 vise à limiter les changements climatiques au niveau mondial et les répercussions engendrées. En effet, si en 2020 les émissions de gaz à effet de serre devraient diminuer d’environ 6% en raison des restrictions de déplacement et du ralentissement des activités économiques liés à la COVID-19, la crise sanitaire nous a montré l’urgence de la situation environnementale et de nombreux progrès restent encore à faire.

Les enfants ont le droit de vivre dans un environnement sûr, et la responsabilité nous incombe de veiller à garantir ce droit tel qu’énoncé dans l’article 24 de la Convention relative aux droits de l’enfant : « Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant de jouir du meilleur état de santé possible ».

Les changements climatiques menacent l’écosystème, la fertilité des sols et l’environnement dans lequel les enfants évoluent, affectant ainsi leur développement. De plus, les catastrophes naturelles augmentent en gravité et en fréquence, en raison des changements climatiques, menaçant directement la santé et la sécurité des enfants. C’est pourquoi, aujourd’hui, de nombreuses organisations prennent des mesures afin de lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions à travers le renforcement des connaissances environnementales des communautés et le développement de moyens de résilience.

Les ODD constituent donc un puissant levier de changement, nécessaire pour la traduction concrète des droits des enfants. 

Quelques chiffres

  • 600 000 enfants meurent chaque année à cause de la pollution (OMS)
  • Près de 90% des cas de maladies imputables aux changements climatiques frappent des enfants de moins de 5 ans (UNICEF)
  • 2,01 milliards de tonnes de déchets municipaux, collectés et traités par les communes, sont produites chaque année (Banque Mondiale, 2018)
  • Les émissions globales de dioxyde de carbone ont augmenté de près de 50% depuis 1990 (PNUD)
  • En 2015, 286 milliards de dollars ont été investis dans les énergies renouvelables à travers le monde, soit deux fois plus que dans les combustibles (Site des Nations Unies).

Les enjeux d'ici 2030

Afin de réaliser l’ODD 13, plusieurs cibles ont été fixées pour 2030 :

  • renforcer la résilience et les capacités d’adaptation des pays face aux aléas climatiques,
  • incorporer des mesures relatives aux changements climatiques dans les politiques publiques,
  • améliorer l’éducation, la sensibilisation et les capacités individuelles concernant les changements climatiques, etc.

De réels progrès ont été réalisés ces dernières décennies, notamment concernant le recours aux énergies renouvelables et la diminution des déchets produits. Malheureusement, en raison de la pandémie de COVID-19 et de la crise économique qui s’en est suivie, de nombreux pays risquent de reporter ou d’annuler les politiques et programmes nécessaires pour l’adaptation au changement climatique.

Il faudra donc attendre encore plusieurs années avant de lutter efficacement et conjointement contre les changements climatiques et leurs répercussions.

 

Le parrainage d’enfant, un levier pour éliminer la pauvreté

Face à des crises économiques, sociales et environnementales de plus en plus fréquentes, les communautés doivent se préparer à la gestion des risques de catastrophes. Un Enfant par la Main à travers ses programmes de parrainages accompagne les populations en les sensibilisant et en renforçant les capacités des communautés à comprendre et à réduire les risques.

Les objectifs de développement durable en action

Depuis plusieurs décennies, la déforestation des montagnes haïtiennes constitue une problématique récurrente, largement relayée par les politiques, les organisations internationales et les médias grand public pour ses conséquences désastreuses.

Alors que près de la moitié de la superficie du pays présente des pentes supérieures à 40%, le recul du couvert forestier entraîne une forte érosion des sols des nombreuses régions montagneuses.

Dans ces mêmes régions de montagne, la pauvreté croissante a conduit à un exode rural massif d’agriculteurs ruinés vers les bidonvilles de la capitale. Parmi les paysans restés sur place, nombreux sont ceux qui ne parviennent plus à vivre seulement de l’agriculture. Ils se voient contraints de recourir à une diversification de leurs activités (Bouvard, Degroote et Devienne, 2014) : journaliers agricoles, emplois saisonniers dans les plaines irriguées ou encore fabrication de charbon de bois qui reste l’une des rares activités rémunératrices dans les campagnes et qui contribue à accélérer le recul de la couverture arborée.

Les pratiques agricoles – en particulier la mise en culture des fortes pentes, la culture de vétiver ou la fabrication de charbon de bois - et a fortiori les paysans sont pointés du doigt.

Lutter contre les changements climatiques : pourquoi est-ce important ?

En Haïti: Aménager durablement les bassins versants de la région de la Chaîne des Matheux

Depuis 2016, Un Enfant par la Main agit dans la région de la Chaine des Matheux afin d’améliorer la sécurité alimentaire et la résilience des familles, en conciliant sécurisation et diversification des productions agricoles, meilleure gestion de l’eau et protection de l’environnement. Pour ce faire, UEPLM met en œuvre différentes activités : construction d’ouvrages d’hydraulique de montagne, construction de citernes pour recueillir les eaux de pluie, renforcement des cultures à forte valeur ajoutée (maraichage, arboriculture, etc.), renforcement de capacités des agriculteurs (formations aux techniques de greffage, etc.).

Grâce à ces actions il est attendu que :

  • L’accès à l’eau et la diversification du couvert végétal soient améliorés et que la dégradation des sols soit réduite dans la zone d’intervention
  • Les productions vivrières et de rente (tant végétales qu’animales) sont diversifiées et sécurisées par la promotion de pratiques agroforestières et agroécologiques adaptées
  • Les compétences locales soient renforcées afin que les populations et autorités locales soient en mesure d’élaborer des stratégies d’amélioration de la résilience, de la sécurité alimentaire et de la protection de l’environnement

 

En Haïti: Encourager les enfants et adolescents dans la réalisation d’actions en faveur du développement local et de la protection de l’environnement

En partenariat avec le Groupe d’Action Francophone pour Environnement (GAFE), Un Enfant par la Main organise des sessions d’Education Relative à l’Environnement qui visent à sensibiliser élèves et professeurs des écoles ciblées aux questions liées à l’environnement et au développement durable. L’objectif étant de leur faire découvrir différemment leur environnement immédiat : sa beauté, ses fragilités et les différents moyens de le préserver. Les séances mises en place permettent de :

  • Sensibiliser aux bases de l’éducation environnementale grâce à des outils pédagogiques créés par le GAFE, les directeurs, les enseignants et les élèves d’écoles ;
  • Créer un comité environnemental au sein de chaque école ;
  • Réaliser un diagnostic environnemental au sein de chaque école et mettre en œuvre des activités en lien avec la préservation de l’environnement (réalisation d’une aire de compostage, d’un jardin scolaire, mise en place de poubelles, organisation d’ateliers de sensibilisation, etc.)

Organiser un concours interscolaire afin de mettre en relation ces écoles et de récompenser celles ayant fourni les meilleurs résultats sur les questions relatives à l’environnement.

Grâce à ces actions, plusieurs centaines d’élèves de différentes écoles ont renforcé leurs connaissances en matière de protection de l’environnement et ont pu sensibiliser leurs pairs par la mise en place d’activités d’éducation environnementale.

 

Je laisse l'Association choisir le pays de mon filleul
Je parraine
en donnant tous les mois
25€
28€
30€

Quels sont les objectifs ?

F_2016_SDG_Poster_all_sizes_without_UN_emblem
  1. PAS DE PAUVRETÉ : Éliminer l’extrême pauvreté et la faim
  2. FAIM ZÉRO : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
  3. BONNE SANTÉ ET BIEN-ÊTRE : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge
  4. ÉDUCATION DE QUALITÉ : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie
  5. EGALITE DES SEXES : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles
  6. EAU PROPRE ET ASSAINISSEMENT : Garantir l’accès de tous à l’eau et l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau
  7. ÉNERGIE PROPRE A UN COÛT ABORDABLE : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable
  8. TRAVAIL DÉCENT ET CROISSANCE ÉCONOMIQUE : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous
  9. INDUSTRIE, INNOVATION ET INFRASTRUCTURES : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourage l’innovation
  10. INÉGALITÉS RÉDUITES : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre
  11. VILLES ET COMMUNAUTÉS DURABLES : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables
  12. CONSOMMATION ET PRODUCTION DURABLES : Établir des modes de consommation et de production durables
  13. LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions
  14. VIE AQUATIQUE : Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable
  15. VIE TERRESTRE : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre les désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité
  16. PAIX, JUSTICE ET INSTITUTIONS EFFICACES : Promouvoir l’avènement des sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.
  17. PARTENARIATS POUR LA RÉALISATION DES OBJECTIFS

Source : The Global Goals For The Sustainable Development

Share This
Faire défiler vers le haut