Aller au contenu

Urgence Haïti-Tremblement de terre : Des enfants, des femmes et des hommes ont tout perdu et comptent sur nous !

Objectif de développement durable numéro 4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie

Avoir accès à l’éducation : pourquoi est-ce important ?

intro ODD 4760px × 460px – image dans page Word press

L’objectif de développement durable n°4 vise à assurer à tous l’accès à une éducation de qualité et à promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. Un accès à l’éducation favorise la mobilité socio-économique des populations et constitue une échappatoire à la pauvreté.

Or, si aujourd’hui le monde a fait de grands progrès concernant l’accès à l’éducation, il existe encore de nombreuses inégalités entre pays mais aussi entre genres. Par exemple, dans de nombreuses régions du monde, l’éducation des filles se heurte bien trop souvent à des obstacles structurels et culturels.

La crise sanitaire actuelle est venue creuser des inégalités déjà bien ancrées. Dans les ménages les plus pauvres, les enfants sont souvent déscolarisés afin d’aider leurs familles à subvenir à leurs besoins. La pandémie de COVID-19 a accru la vulnérabilité des ménages et accéléré cette déscolarisation.

En avril 2020, 1,6 milliard d’enfants et de jeunes étaient touchés par la fermeture des écoles en réponse à la pandémie et, du fait des répercussions économiques actuelles et à venir, beaucoup d’entre eux n’y retourneront pas.

La Convention internationale relative aux droits de l’enfant reconnait à ces derniers « le droit à l’éducation et à des possibilités d’apprentissage de qualité » (article 28).

Mais les enfants sont soumis aux vulnérabilités socio-économiques de leur famille :

  • manque de moyens pour assumer les frais liés à l’éducation,
  • situation familiale difficile,
  • distance de l’école...

Ils se retrouvent ainsi privés d’une éducation complète. C’est particulièrement le cas des enfants des ménages les plus pauvres, ceux vivant dans des zones rurales ainsi que des jeunes filles.

Les ODD constituent un puissant levier de changement et un outil indispensable pour la traduction concrète des droits de l’enfant. Les enfants sont ainsi au cœur des cibles de l’ODD 4 : éducation pour tous, construction d’établissements scolaires, mise en place de bourses, etc.

Le développement durable ne peut être atteint sans des enfants instruits, et l’éducation est un enjeu primordial pour atteindre les autres ODD.

Quelques chiffres 

  • 260 millions d’enfants et d’adolescents ne sont pas scolarisés dans le monde,
  • 127 millions d’enfants vivant dans des pays en situation de crise et en âge d’être dans le primaire et le secondaire étaient déscolarisés en 2020,
  • Plus de la moitié des enfants non scolarisés vivent en Afrique subsaharienne,
  • 50% des enfants et adolescents n’ont pas le niveau minimal de compétences en lecture et en mathématiques,
  • Dans environ 1/3 des PED, la parité des sexes fait toujours défaut dans l’enseignement primaire, notamment en Afrique subsaharienne, en Océanie et en Asie de l’Ouest,
  • 53% des enfants déscolarisés sont des filles.

Les enjeux d’ici 2030

Afin de réaliser l’ODD 4, plusieurs cibles ont été fixées pour 2030 :

  • faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons suivent un cycle complet d’enseignement primaire,
  • augmenter le nombre de jeunes et d’adultes disposant de compétences nécessaires à l’emploi,
  • faire construire des établissements scolaires adaptés aux enfants (et notamment aux enfants en situation de handicap),
  • mettre fin aux inégalités d’accès à l’enseignement liées au genre,
  • augmenter à l’échelle mondiale le nombre de bourses d’études offertes aux pays en développement...

De réels progrès ont été réalisés au cours de la dernière décennie, notamment dans l’amélioration de l’accès à l’éducation ou encore l’accroissement du taux de scolarisation, en particulier pour les filles.

Malheureusement, en raison de la pandémie de COVID-19 et des nombreuses tensions politico-économiques actuelles, ces efforts semblent être mis à mal. En effet, compte tenu de la situation décrite, il faudra attendre encore plusieurs décennies avant de garantir l’éducation primaire à tous les enfants.

Je laisse l'Association choisir le pays de mon filleul
Je parraine
en donnant tous les mois
25€
28€
30€

Le parrainage d’enfant, un levier pour éliminer la pauvreté

Au delà de ses conséquences sanitaires, la crise actuelle empêche encore de nombreux enfants de pouvoir se rendre à l'école. Plus cette situation dure, plus le risque d'abandon scolaire s'accroît, souvent au profit d'un travail. Rendre possible la continuité pédagogique, distribuer des kits scolaires et aider économiquement les familles sont des moyens de remédier à la déscolarisation.

Grâce aux différents programmes de parrainages, Un Enfant par la Main agit pour permettre aux enfants d'avoir accès à l'éducation. 

J'ai été assisté à un moment donné de ma vie pour que j'ai accès à une bonne éducation. C'est un devoir d'aider les élèves et de rendre la monnaie de la pièce. Aller à l'école était un rêve fou ! Sans éducation, mes perspectives auraient été nulles. Sans le soutien de sa marraine, ses encouragements, son avenir aurait été différent. Diockel Séne est une source de motivation pour les enfants, pour les encourager à aller jusqu'à l'université.

Diockel Séne, professeur d'anglais autrefois parrainé

 

Les objectifs de développement durable en action

2

Au Sénégal, entre 2019 et 2020, Un Enfant par la Main a soutenu son partenaire ChildFund Sénégal dans la rénovation d’un Centre de développement intégré de la petite enfance (CDIPE) Nofila à Ziguinchor.

Celui-ci ne respectait pas les normes minimales requises en matière de construction scolaire, notamment du fait de l’absence de salles de classe réglementaires et l’inexistence d’un mur de clôture, exposant les enfants à toutes sortes de risques.

Deux salles de classe dédiées exclusivement à l’apprentissage ont été construites puis aménagées : 

  • décoration intérieure et extérieure,
  • tables-bancs,
  • meubles de rangement…

Un jardin potager a été mis en place et a commencé à produire des légumes à partir du mois de février 2019. Ceux-ci ont été utilisés pour offrir, deux à trois fois par semaine, des goûters aux enfants. Le succès de la collecte a permis à notre partenaire de construire également de nouveaux blocs sanitaires pour les tout-petits, un bloc administratif et d’équiper le centre en jeux de plein air.

Le projet a permis d’améliorer durablement les conditions d’apprentissage des enfants. La qualité des ouvrages a été très appréciée par l’Inspection de l’Education et de la Formation qui s’est engagée à affecter au niveau du CDIPE une enseignante titulaire supplémentaire. Surtout, le projet a eu pour effet immédiat de mettre les enfants en confiance, de sorte qu’ils puissent libérer leur potentiel.

4

Au Cambodge, l'école de Boeng Kieb se situe dans le village du même nom, dans le district de Chhloung, où le taux d’alphabétisation des enfants de 6 à 14 ans est seulement de 28%.

La bibliothèque de cette école avait été réaménagée mais ne fournissait pas suffisamment de place pour accueillir tous les élèves souhaitant lire. Or, la lecture est très importante pour que les élèves conservent et améliorent leurs acquis à l’école. En 2019, Un Enfant par la Main a soutenu son partenaire local ChildFund Cambodge dans la construction d’un kiosque de lecture, abrité et convivial pour encourager les enfants à lire, et donc les inciter à aller régulièrement à l'école. Depuis sa mise en place, les enfants ont changé leurs habitudes de lecture et le nombre d’enfants venus prendre des livres à la bibliothèque a augmenté.

Dans une deuxième phase, une collecte a été ouverte afin de doter la bibliothèque en livres. En effet, les livres dont disposaient les élèves était souvent dans un mauvais état et trop peu nombreux. De nouveaux ouvrages ont pu être acheté pour renouveler, diversifier et augmenter l’offre de lecture au sein du kiosque et de la bibliothèque :

  • 790 livres d'histoire pour enfants,
  • 36 livres d'Histoire,
  • 2 dictionnaires,
  • 1 grande boîte de jeux d'apprentissage.

Les enseignants peuvent s’appuyer sur ces nouveaux livres pour préparer leurs cours et les élèves découvrent de nouvelles thématiques et histoires qui les aideront dans leur apprentissage scolaire.

En ancrant l’habitude de lire chez les élèves, le directeur de l'école, les enseignants et le bibliothécaire s’attendent à une amélioration des compétences en lecture et une augmentation du taux d’alphabétisation des enfants de l’école primaire de Beong Kieb à moyen terme.

3

A Madagascar, Un Enfant par la Main et son partenaire local Amadea soutiennent aujourd’hui 13 écoles intégrées au Programme de parrainage VAHATRA afin de garantir le Droit des enfants à une éducation de qualité, et de contribuer à l’atteinte de l’ODD 4. En 2020, le soutien à ces écoles s’est traduit par :

Des actions en faveur de l’amélioration de l’accès à l’éducation

4 nouvelles salles de classes ont été construites aux normes ministérielles et accessibles aux personnes à mobilité réduite. Ces nouvelles infrastructures ont permis d’accueillir de nouveaux élèves mais aussi d’améliorer les conditions d’apprentissage pour les élèves fréquentant déjà les bancs de ces écoles.

Des projets visant l’amélioration de l’environnement d’apprentissage des élèves et des enseignants

La distribution de 750 kits scolaires a ainsi permis de réduire le poids de la scolarisation sur le budget familial pour que les enfants en âge d’être scolarisés aient accès à l’école, et pour que ceux qui sont scolarisés puissent y être maintenus. En partenariat avec la Fondation Axian, 6 écoles ont également été équipées de 56 radios solaires pour permettre la remise à niveau des élèves suite à la crise sanitaire, en favorisant l’écoute active et la mise en place de cours sur la base des contenus pédagogiques disponibles.

Des activités pour améliorer la qualité de l’éducation

La mise en place d’un suivi pédagogique personnalisé à destination des élèves de CM2 a été mis en place afin de les préparer au mieux à leur examen officiel de fin d'année, qui leur permet d'accéder au cycle secondaire. En septembre dernier, en collaboration avec l’association Education Network, 37 enseignants ont également été formés à la mise en œuvre d'une méthodologie de remédiation scolaire qui permet d’identifier les lacunes des élèves dans trois matières principale (lecture, écriture, mathématiques), et d'assurer la remédiation de ces lacunes par la mise en œuvre d’une pédagogie axée sur la participation et le ludisme.

 

L'ensemble de ces actions ont d'ores et déjà eu des résultats, puisque les écoles VAHATRA soutenues affiche un taux de 92,7% de réussite au certificat d'études primaires et élémentaires (CEPE), bien au-dessus de la moyenne du district de 71%.

Grâce aux parrainages, aux entreprises, fondations et donateurs qui nous soutiennent, ce sont plus de 70 enseignants et 1500 enfants qui ont pu être accompagnés, formés, équipés et soutenus l’année dernière pour que leur droit d'accéder à un enseignement de qualité soit pleinement réalisé.

Je laisse l'Association choisir le pays de mon filleul
Je parraine
en donnant tous les mois
25€
28€
30€

Quels sont les objectifs ?

F_2016_SDG_Poster_all_sizes_without_UN_emblem
  1. PAS DE PAUVRETÉ : Éliminer l’extrême pauvreté et la faim
  2. FAIM ZÉRO : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
  3. BONNE SANTÉ ET BIEN-ÊTRE : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge
  4. ÉDUCATION DE QUALITÉ : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie
  5. EGALITE DES SEXES : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles
  6. EAU PROPRE ET ASSAINISSEMENT : Garantir l’accès de tous à l’eau et l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau
  7. ÉNERGIE PROPRE A UN COÛT ABORDABLE : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable
  8. TRAVAIL DÉCENT ET CROISSANCE ÉCONOMIQUE : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous
  9. INDUSTRIE, INNOVATION ET INFRASTRUCTURES : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourage l’innovation
  10. INÉGALITÉS RÉDUITES : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre
  11. VILLES ET COMMUNAUTÉS DURABLES : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables
  12. CONSOMMATION ET PRODUCTION DURABLES : Établir des modes de consommation et de production durables
  13. LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions
  14. VIE AQUATIQUE : Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable
  15. VIE TERRESTRE : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre les désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des sols et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité
  16. PAIX, JUSTICE ET INSTITUTIONS EFFICACES : Promouvoir l’avènement des sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.
  17. PARTENARIATS POUR LA RÉALISATION DES OBJECTIFS

Source : The Global Goals For The Sustainable Development

Share This
Faire défiler vers le haut