Une visite riche en émotions

Marie Christine

En septembre dernier, Marie Christine a décidé de rendre visite à Kavisha, sa filleule au Sri Lanka depuis 2014. Elle nous raconte cette rencontre exceptionnelle, et sa découverte des actions de l’Association dans ce pays.

Le parrainage, une aide pour un enfant, sa famille et son village

Depuis plusieurs années je souhaitais aider, à ma façon, un enfant quelque part dan le monde. J’ai franchi le pas, il y a 3 ans, avec l’Association Un enfant par la main. et je parraine aujourd’hui, Kavisha, une petite fille de 12 ans qui vit avec sa famille au Sri Lanka, au coeur des plantations de thé dans ces belles montagnes sri lankaises.
Ce qui m’a intéressée avant tout, c’est de savoir que ce parrainage s’inscrit dans un programme de développement communautaire appelé : Tea Plantation area.
Ainsi, avec l’aide des parrains de ce programme, nous pouvons participer à l’amélioration du quotidien des populations de cette région.

 

Le parrainage, un échange épistolaire mais pas seulement

Depuis 3 ans, avec Kavisha, nous avons tissé des liens par le biais de courriers et j’ai décidé de partir à sa rencontre en novembre dernier.
Ma démarche a été très facile à mettre en oeuvre et ce grâce à l’aide de Sergio Merchoulam, responsable des relations avec les parrains au sein d’Un Enfant par la Main.
Il a su parfaitement coordonner mes disponibilités avec celles du partenaire local ChildFund Sri Lanka.Tout s’est déroulé comme prévu et j’ai donc pu rencontrer Kavisha et sa famille dans les environs de Nuwara Eliya.

 

Le parrainage, une ouverture sur le monde

Son papa et sa grand-mère étaient présents et je n’oublierai jamais ce moment.
Ce fut une rencontre très émouvante car nous attendions ce moment depuis plusieurs mois et qu’il se réalisait enfin.

Au cours de cette rencontre, j’ai appris beaucoup sur l’histoire de Kavisha et sa famille, sur sa vie au quotidien, ses rêves, ses activités scolaires, sportives, ses amis…

Nous avons pu communiquer grâce aux équipes sur place qui assuraient la traduction. Nous avons pu passer une demi-journée ensemble et j’ai profité pleinement de ces instants. C’était absolument comme je me l’étais imaginé. La séparation a été très touchante, notamment avec sa grand-mère, une cueilleuse de thé au regard si doux…inoubliable.

 

 

Dans l’après-midi, l’équipe m’a fait visiter le centre de soutien scolaire mis à la disposition des enfants bénéficiant du programme. Ce fut une belle surprise car j’ignorais que j’allais aussi rencontrer toute une nuée de joyeux bambins tous plus adorables les uns que les autres. Cette visite m’a permis de me rendre compte de la mise en oeuvre du programme de développement communautaire pour la population de cette région (éducation, santé, hygiène…). Ce fut un moment très important car il m’a démontré l’utilité et l’efficacité de ces parrainages.

Parrainer un enfant c’est lui accorder une chance supplémentaire pour l’aider à construire sa vie d’adulte. Je vous encourage à franchir le pas, c’est une tellement belle aventure humaine. On en a tellement tous besoin sur cette terre de chaleur et d’aventure humaine.

 

Share This