Skip to content

Lettre à mon parrain

Erika Ibanez, adolescente équatorienne

« Cher ami,

Je tiens à vous dire que j’ai commencé ma formation de  2 ans en tant que « leader social ».  Je participe aux activités d’un club pour enfant pris en charge par ChildFund Equateur au sein de ma communauté. J’apprends mes droits, mes devoirs. Je suis Présidente du club des enfants et c’est là que j’ai appris à être une personne responsable et acquis une passion pour travailler pour le bien-être, la croissance des enfants, des adolescents et des jeunes de ma communauté, et ainsi amener à un changement positif.

Aujourd’hui, Je suis le président du groupe  de jeune et avec les autres membres, nous travaillons pour le bien-être des garçons et des filles de notre communauté. Au sein de l’atelier  « Youth Advocacy » avec le soutien du technicien chargé de la jeunesse, nous rencontrons chaque mois,  les clubs d’enfants afin d’enseigner aux enfants leurs droits et devoirs. Nous jouons aussi avec eux et les préparons pour des événements culturels avec les groupes de danse, et organisons des rencontres sportives.

ChildFund Equateur nous aide et organise une fois par an, des ateliers pour chacun des domaines tels que le leadership, l’estime de soi, les droits de l’homme, de l’enfant, l’organisation communautaire et le plaidoyer communautaire. Ces ateliers aident à améliorer la qualité de nos vies, en nous orientent vers des changements positifs.

Quand nous étions enfants, ces ateliers nous permettaient de nous sentir importants et utiles à la société, une fois grand. Je peux maintenant dire que je suis un chef de file, mais je suis encore prêt à apprendre de nouvelles choses tous les jours, qui m’aideront à devenir une meilleure personne et un « leader ».

Avec mon groupe de jeunes, nous faisons la promotion d’un changement positif dans notre communauté. Nous nous battons pour que les voix des enfants et des adolescents soient entendues, et que notre liberté d’expression ne soit pas réprimée  à travers la participation conjointe des parents et des jeunes à des discussions. Nous veillons aussi à ce que les jeunes ne prennent pas de mauvaises habitudes. Nous voulons qu’ils consacrent leur temps à faire de meilleures choses, non seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour la société qui les entoure en les intégrant dans des activités telles que les camps d’été où les jeunes sont formés pour travailler avec les enfants.

L’alcoolisme, immense fléau qui touche les jeunes de nos communautés n’a pas été éradiqué mais 300  jeunes environ ont réduit leur consommation d’alcool, et ont permis de sensibiliser les jeunes aux dangers de l’alcool. Nous voulons changer la façon dont les adultes voient les adolescents en exprimant notre avis lors des réunions de parents: Fédération, associations, communauté.

Je tiens à remercier ChildFund Equateur pour tout son soutien pendant cette période et j’espère que nous pourrons toujours compter sur l’association. Merci de votre généreuse contribution, nous allons continuer à développer des programmes et des projets. »

 

Share This
Scroll To Top