Aller au contenu

Typhon Haiyan : mobilisation pour les Philippines

Parrainez un enfant aux Philippines
Un Enfant par la Main et ses partenaires se mobilisent pour venir en aide à ceux qui ont tout perdu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Typhon Haiyan : mobilisation pour les Philippines

Le bilan de ce violent cyclone, qui a frappé l’archipel ce week-end est terrible.

Les autorités font état de plus de 10 000 morts selon un bilan qui reste provisoire. « Un enfant par la main » et ses partenaires se mobilisent pour venir en aide à ceux qui ont tout perdu.

72 heures après le passage d’Haiyan

Les Philippins prennent peu à peu conscience de l’ampleur de la catastrophe.

Outre le nombre de morts, qui augmente d’heure en heure, 17 millions de personnes sont aujourd’hui touchées par les conséquences du passage du typhon le plus puissant ayant jamais frappé le pays.

41 provinces sont touchées mais la ville de Tacloban paye un tribut particulièrement lourd. Selon des témoignages concordants, des centaines de cadavres jonchent les rues de cette cité de 266 000 habitants.

Un Enfant par la Main et ses partenaires sont mobilisés sur le terrain pour aider ceux qui se trouvent actuellement en état d’urgence absolue.

Pour Rhodes Stampa, membre du Bureau National pour la Coordination des Affaires Humanitaires (une agence de l’ONU), cette catastrophe est de la même ampleur que celle du tsunami qui a frappé l’Asie du Sud-Est en 2004 :

Il s’agit d’une destruction massive, provoquée par des vents de plus de 300 km/h. Des voitures ont été projetées un peu partout. Les rues sont jonchées de débris. 

Evaluer les besoins

Pour Katherine Manik, la directrice de ChildFund Philippines :

Nos équipes déployées sur le terrain sont en train d’évaluer les dommages causés par le cyclone. C’est une opération difficile en raison des pannes de réseaux de communication dans la plupart des zones les plus touchées. Mais l’urgence est là, et il est primordial d’apporter notre soutien et de répondre aux besoins des victimes.

L’objectif, à court terme, est d’apporter une aide d’urgence aux populations touchées.

Nous avons besoin d’obtenir de la nourriture, de l’eau, des bâches, des éléments de base pour ceux qui en ont besoin

La directrice de ChildFund Philippines n’oublie pas la vocation première de l’association :

Nous allons également soutenir les enfants, y compris en leur apportant une aide psychologique et en leur trouvant des lieux sûrs pour assurer leur sécurité.

Pour Florence Provendier, directrice d’Un Enfant par la Main,

Rien n’est aujourd’hui plus urgent que de nous aider à apporter de quoi survivre à ces enfants et familles qui ont tout perdu.

ChildFund Alliance, qui est implanté aux Philippines depuis près de 60 ans, travaille en étroite collaboration avec ses partenaires locaux ainsi que le gouvernement pour faire face à ce drame.

Notre action sur le terrain

Les associations partenaires d’Un Enfant par la Main mènent de longue date des actions dans les zones les plus durement frappées par le Typhon.

C’est en particulier le cas dans les villes de Roxas, d’Ormoc et de Tacloban.

Ces équipes sont en train de mettre en place des centres d’accueil dédiés aux enfants. Plus de 3 000 familles devraient aussi recevoir dans les heures et les jours qui viennent du riz, des pâtes, du savon, des vêtements, des couches et des trousses de premiers secours.

Ces actions sont évidemment menées en concertation avec le gouvernement philippin et les services des Nations Unies présents sur place.

Agir depuis la France

Il est possible, depuis la France d’offrir son aide aux sinistrés. Il suffit pour cela de faire un don.

Sur le terrain, les besoins sont immenses.

Les fonds récoltés sont utilisés pour soutenir les familles et les enfants touchés par la catastrophe.

 

 

Merci pour votre générosité !

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut