Nos actions humanitaires au Liban

Nos actions humanitaires au Liban

Découvrez les actions menées grâce à vos parrainages

Zoom sur nos actions humanitaires au Liban

Nos actions humanitaires au Liban ont débuté en 1984 alors que le pays était en guerre.

Après avoir pris en charge des enfants victimes des affrontements, l’association recentre ses actions dans le secteur de l’éducation. Aujourd’hui, le parrainage profite 0 151 enfants dans 5 établissements scolaires.

Dans le contexte de guerre en Syrie, nos 5 écoles partenaires travaillent au mieux pour accueillir les enfants de réfugiés dans les meilleurs conditions et les intégrer à leur classe.

Liban en 2018

Éducation

Touché indirectement par la guerre en Syrie, le Liban accueil un grand nombre de réfugiés.

Lors de la conférence de Londres en 2013, la communauté internationale s’était engagée à ce qu’il n’y ait pas de « lost generation ». En effet, les enfants des familles de réfugiés doivent bénéficier d’un accès à l’éducation. Pour cela, le gouvernement libanais avait décidé d’ouvrir les écoles publiques aux enfants syriens.

Depuis le début du conflit, le système éducatif libanais est en grande difficulté. C’est toute une génération qui en pâtit.

En 2016, les réfugiés représentent plus d’un tiers des élèves dans les établissements publics. L’ouverture des écoles aux enfants réfugiés a considérablement compliqué le travail des équipes pédagogiques. Il devient très difficile d’offrir à tous une éducation de qualité.

50% des enfants réfugiés syriens sont en dehors du système éducatif et ont un risque important de tomber dans le travail infantile, le mariage précoce ou l’enrôlement par des forces armées.

Santé publique

Depuis son indépendance, le Liban connaît un développement chaotique de son système de santé. La guerre civile (1975-1990) a anéanti la quasi-totalité des structures hospitalières publiques.

L’impact a été catastrophique sur les infrastructures, les ressources humaines et l’économie du pays dans les secteurs public et privé.

Le système de santé libanais n’est pas épargné; il est totalement désintégré.

Économie

La guerre civile qui a duré 15 ans (1975 – 1990) a :

  • endommagé l’infrastructure économique du pays,
  • réduit la production nationale de moitié,
  • et affaiblit la position du Liban comme centre bancaire régional et partenaire commercial intermédiaire.

Par la suite, le pays a réussi à reconstruire de nombreuses infrastructures. Cependant, de nombreux emprunts auprès des banques ont été nécessaires, endettant le Liban.

Aujourd’hui, suite aux dernières élections présidentielles de 2016, le pays retrouve un développement positif. Mais le conflit qui persiste en Syrie perturbe la stabilité du Liban qui doit accueillir une majorité des réfugiés syriens.

Le gouvernement libanais et l’ONU ont élaboré un plan d’intervention en cas de crise au Liban pour assurer une assistance humanitaire pour renforcer la stabilité économique, sociale et environnemental.

L’économie libanaise est axée sur les services et les principaux secteurs de croissance sont le tourisme et le bancaire.

Share This