Aller au contenu

Juin à septembre est une période cruciale pour l’Ethiopie.

Plus de 10 millions de personnes ont besoin d'une aide alimentaire !
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Association > Juin à septembre est une période cruciale pour l’Ethiopie.

L’Ethiopie connait sa pire sécheresse depuis 50 ans !

L’Ethiopie connaît une sécheresse sans précédent causée par le phénomène météorologique El Nino, provoquant un dérèglement des pluies saisonnières.

Notre partenaire local en Ethiopie travaille dur pour aider ceux dans le besoin cependant, si l’absence des pluies saisonnières persiste, la deuxième moitié de l’année risque d’être rude pour les éthiopiens.

Les effets dévastateurs de la malnutrition due au manque de nourriture, privent progressivement le corps de ses besoins nutritionnels, à tel point qu’il en subit des répercussions graves.

En effet, cette maladie est particulièrement dangereuse pour le développement des enfants et met leur vie en danger.

De nombreuses régions du pays privées d’eau n’ont plus de récoltes et la perturbation du système météorologique bouleverse l’équilibre de vie déjà fragile.

Aujourd’hui, 10.2 millions d’Ethiopiens ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence

L’absence de pluies sur une longue période présente un véritable danger, et particulièrement en Ethiopie où la plupart des habitants vivent de l’agriculture et du commerce.

Depuis l’an dernier, l’Ethiopie est confrontée à la pire sécheresse qu’est connu le pays.

Si les prévisions météorologiques ne s’améliorent pas et que les réserves alimentaires restent faibles, les mois de juin à septembre 2016 seront extrêmement difficiles à surmonter pour les familles luttant déjà pour leur santé et leur vie.

Selon les estimations :

  • 435 000 éthiopiens souffrent de malnutrition aigüe sévère,
  • 1,7 millions de malnutrition aigüe modérée,
  •  3,6 millions de personnes ont besoin d’aide médicale,
  •  5,8 millions d’aide en termes « d’eau, d’assainissement et d’hygiène » afin d’empêcher la propagation des maladies.

Ces chiffres montrent la gravité de la situation dans laquelle se trouve l’Ethiopie aujourd’hui et pour les mois à venir.

L’action de notre partenaire ChildFund Ethiopie auprès des populations !

Dans les zones où travaille ChildFund Ethiopie, près de 300 000 personnes sont touchées par l’insécurité alimentaire, parmi elles, 140 000 sont particulièrement vulnérables : les enfants âgés de moins de cinq ans, les femmes enceintes et allaitantes et les personnes âgées.

Aujourd’hui, l’une des principales priorités est de trouver des sources d’eau potable pour les familles et les communautés qui doivent parcourir de nombreux kilomètres avant d’en trouver.

Beaucoup des points d’eau où ils s’approvisionnent  comme les rivières, est impropre à la consommation.

Cette eau dite insalubre engendre des maladies hydriques.

Et pour beaucoup d’enfants, la corvée est devenue une tâche quotidienne, entraînant la hausse de l’absentéisme à l’école.

Le manque d’eau touche sévèrement les districts de Fentale, Boset, Dudgda, ainsi que les secteurs avoisinants.

Pendant six mois et jusqu’en mars 2016, ChildFund a pu aider :

  • 26 637 personnes souffrant de malnutrition, dont 15 616 enfants âgés de moins de cinq ans,
  • 7 751 femmes enceintes et allaitantes,
  •  3 270 personnes âgées.

Durant cette même période, ChildFund a fourni  :

  • 310 tonnes (métriques) de suppléments alimentaires,
  • 284 tonnes de Famix (une poudre concentrée composée de maïs, de pois et de graines de soja riches en glucides),
  • 26 tonnes d’huiles alimentaires.

ChildFund met actuellement en œuvre un projet de « Gestion communautaire de la malnutrition aigüe », projet financé par les Nations Unies dont le but est de réduire la mortalité infantile et le développement de maladies débilitantes comme la diarrhée et les maladies respiratoires, en dédiant des services de traitement internes et externes aux enfants de moins de cinq ans.

Enfin, les équipes sur place continuent de travailler en partenariat avec d’autres organisations humanitaires internationales afin de mieux cibler les besoins des plus démunis.

Aidez-nous à les soutenir à nouveau pour les 6 prochains mois !

Je sauve une vie avec seulement 60€

Plus de 30 000 enfants parrainés depuis 1990

Share This
Faire défiler vers le haut